Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Un mur antibruit végétalisable et antipollution

Un mur antibruit végétalisable et antipollution
Par A.B., le 22 mai 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------

Le mur antibruit Naturawall, que commercialise notamment la société grenobloise International Trade, permet de réduire le bruit tout en absorbant la pollution de l’air grâce aux plantes qui l’habillent.

Naturawall se distingue par la rapidité de son montage liée à l’absence de fondations. Il se compose d’un assemblage de modules en acier en un cadre ensuite garni de terre, qui compose 98,5 % de la structure et assure la fonction antibruit. Des plantes adaptées aux conditions locales sont alors installées.

Plus large à sa base qu’à son sommet, ce mur antibruit a une emprise au sol de 1,66 m et une hauteur possible qui s’échelonne de 1,20 à 4,50 m. Il est possible de dépasser les 15 m de haut en effectuant une pose sur merlons ou sur une semelle composée d’un mélange de gravier et de sable compacté. La réduction phonique annoncée est de 67 dB et l’absorption phonique jusqu’à 16 dB. « Plus de 300 murs ont déjà été posés en Allemagne », met en avant Francis Meister, le dirigeant d’International Trade.

Naturwall s’adresse aux entreprises et aux collectivités, mais aussi au particulier. Il est entièrement démontable. En option, il est possible d’intégrer des panneaux solaires pour assurer en plus la production d’électricité, de l’équiper de capteurs de mesure du bruit et/ou de la pollution atmosphérique ou d’absorbeurs pour éviter le renvoi du bruit à la source. « Un rapport qualité-prix exceptionnel » de 300 à 450 euros HT le mètre carré fini végétalisé est annoncé.



© DR
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Sandrine Josso : « La France en est encore à l'âge de pierre en ce qui concerne la santé environnementale »
Sandrine Josso : « La France en est encore à l'âge de pierre en ce qui concerne la santé environnementale »
En décembre dernier, les parlementaires de la commission d'enquête sur l'évaluation des politiques publiques de santé environnementale ont rendu leur rapport. Vingt-et-une propositions ont été arrêtées à l'issue de leurs travaux. Elles visent à « construire un nouveau paradigme » en santé environnementale. Rencontre avec la députée Sandrine Josso, rapporteure de la commission d'enquête parlementaire.
Un service pour maîtriser le bilan carbone « exploitation » des immeubles
Un service pour maîtriser le bilan carbone « exploitation » des immeubles
La société Aveltys, spécialisée dans l'exploitation performancielle des immeubles tertiaires, lance la Garantie carbone. Celle-ci vise à diminuer les émissions de gaz à effet de serre par des préconisations d’exploitation soumises au maître d’ouvrage.
L'industrie chimique s'engage à réduire ses émissions de 26 % à l’horizon 2030
L'industrie chimique s'engage à réduire ses émissions de 26 % à l’horizon 2030
La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, la ministre déléguée à l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, et le Comité Stratégique de Filière Chimie-Matériaux ont annoncé la publication de la feuille de route de décarbonation de la filière Chimie. Objectif : une réduction des émissions de 26 % d’ici 2030, par rapport à 2015.
[Décryptage] Qualité de l’air à l’école : des règles poussiéreuses
[Décryptage] Qualité de l’air à l’école : des règles poussiéreuses
Depuis 2018, les communes sont tenues de faire contrôler la qualité de l’air dans les écoles ou d’y engager des plans de prévention des pollutions. Les valeurs limites de polluants sont élevées et les exigences de renouvellement d’air par ventilation mécanique, faibles. Appliqué sans empressement, le décret de 2015 n’a guère aidé à minimiser la propagation du Covid-19.
Lancement d'un service de surveillance des conditions de santé et confort dans les bâtiments
Lancement d'un service de surveillance des conditions de santé et confort dans les bâtiments
Entre pollution de l'air intérieur et les problèmes de température, les bâtiments peuvent jouer un rôle essentiel dans la santé des occupants. Pour améliorer la qualité de l’air et le confort thermique, G-ON, société de conseil et d'ingénierie en développement durable, propose son offre G-ON Life.
Renault s'engage à limiter les émissions de carbone dans ses usines en Espagne
Renault s'engage à limiter les émissions de carbone dans ses usines en Espagne
Le groupe Renault a annoncé la signature d’un accord de partenariat avec Iberdrola, le groupe espagnol leader des énergies renouvelables, pour atteindre la neutralité carbone dans ses usines en Espagne.
La pollution atmosphérique accroitrait le risque de cancer du sein
La pollution atmosphérique accroitrait le risque de cancer du sein
Une récente étude dévoile l’existence d’un lien entre le dioxyde d’azote et la survenue de cancer du sein chez des femmes en Amérique du Nord et en Europe.
Tous les articles POLLUTIONS
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.