Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

POLLUTIONS
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Du microplastique découvert dans l'écosystème terrestre de l'Antarctique

Partager :
Du microplastique découvert dans l'écosystème terrestre de l'Antarctique
Par Environnement Magazine avec AFP, le 24 juin 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Pollutions
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les microplastiques s’infiltrent partout dans les océans du globe : ils polluent même l’un des écosystèmes terrestres les plus reculés, en Antarctique, selon une étude publiée ce mercredi 24 juin.

Des scientifiques ont en effet retrouvé des fragments de polystyrène dans
les entrailles de collemboles, minuscules arthropodes terrestres, selon
l’article publié dans la revue Biology Letters. Des particules de plastique ont déjà été découvertes dans des organismes vivants aux quatre coins des océans, jusqu’au fond de la fosse des Mariannes, la plus profonde connue.

Mais « la contamination terrestre a été largement négligée », notent les
auteurs de l’étude publiée ce mercredi. Ils se sont penchés sur la situation des côtes de l’île du Roi Georges, une des régions « les plus contaminées » de l’Antarctique en raison de la présence de stations de recherche scientifique, d’infrastructures  militaires et même de tourisme.

Ils y ont prélevé entre les rochers un bout de polystyrène expansé
recouvert de microalgues et de lichens, nourriture privilégiée des cryptopygus antarcticus, parmi les seuls organismes capables de survivre dans les conditions climatiques de l’Antarctique. Les collemboles trouvés sur ce morceau ont été analysés grâce à des techniques d’imagerie infrarouge qui ont permis de détecter « sans équivoque » des traces de polystyrène dans les intestins du petit animal qui peut sauter comme une puce.

Les microplastiques sont entrés dans la chaîne alimentaire des sols

Le fait que ces collemboles, très présents dans les sols de l’Antarctique  dans les parties non couvertes de glace, qui représentent moins de 1% du territoire - « ingèrent des microplastiques implique que ces matériaux créés par l’Homme sont entrés en profondeur dans la chaine alimentaire des sols », écrivent les auteurs.

« Le plastique est entré dans l’une des chaines alimentaires terrestres les
plus reculées de la planète »: cela « représente un nouveau facteur de stress potentiel pour des écosystèmes polaires qui font déjà face au changement climatique et à l’augmentation des activités humaines », mettent-ils en garde. Les chercheurs soulignent le problème posé spécifiquement par le polystyrène expansé, dont la structure poreuse permet l’installation de mousses et microalgues qui attirent d’autres organismes.

Des effets encore mal connus

Les effets de l’ingestion de microplastiques par les animaux, marins ou terrestres, sont encore mal connus, et des équipes à travers le monde cherchent à évaluer l’impact des produits chimiques associés aux plastiques ou encore des pathogènes qui peuvent se fixer sur les débris flottants.

Les auteurs de l’étude appellent eux aussi à continuer les recherches sur les conséquences de l’ingestion de plastique sur les collemboles et ses prédateurs.
© 2020 The Author(s) / Biology Letters / Capture d'écran
  [Vidéo] Rencontre avec l'architecte Lina Ghotmeh
A quoi ressemblera la ville de demain ? Voici quelques éléments de réponse avec l’architecte Lina Ghotmeh.
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Matteo Carando, directeur d’ERG France
Les entreprises et acteurs de l’environnement organisent, depuis mi-mai, la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Matteo Carando, directeur d’ERG France.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Avis relatif à l'extension d'un accord professionnel conclu dans le cadre de la convention collective nationale du personnel des entreprises de restauration de collectivités Lire
Avis relatif à l'extension d'un accord conclu dans le cadre de la convention collective nationale de la plasturgie Lire
Arrêté du 6 juillet 2020 portant délégation de signature (cabinet du ministre délégué auprès de la ministre de la transition écologique, chargé des transports) Lire
Arrêté du 7 juillet 2020 portant délégation de signature (bureau du cabinet du ministre de l'agriculture et de l'alimentation) Lire
Arrêté du 6 juillet 2020 portant délégation de signature (bureau des cabinets) Lire
À lire également
Une dizaine de zones à faibles émissions pourront être créées d'ici 2021
Une dizaine de zones à faibles émissions pourront être créées d'ici 2021
Ce jeudi 2 juillet, la ministre de la transition écologique Elisabeth Borne, a confirmé la publication du décret permettant la création d'une dizaine de nouvelles zones à faibles émissions d'ici 2021.
Astreinte record pour forcer l'Etat à réduire la pollution de l'air
Astreinte record pour forcer l'Etat à réduire la pollution de l'air
Le Conseil d'État a ordonné ce vendredi 10 juillet au gouvernement de prendre des mesures pour réduire la pollution de l'air dans plusieurs villes et régions, sous peine d'une astreinte record de 10 millions d'euros par semestre de retard.
Incendie de Lubrizol : une enquête de Rouen Respire collecte les premières données sur l’impact sanitaire
Incendie de Lubrizol : une enquête de Rouen Respire collecte les premières données sur l’impact sanitaire
L’association Rouen Respire publie ce mardi 19 mai, les résultats d’une enquête menée suite à l’incendie de Lubrizol et de Normandie Logistique le 26 septembre 2019.
Un mur antibruit végétalisable et antipollution
Un mur antibruit végétalisable et antipollution
Le mur antibruit Naturawall, que commercialise notamment la société grenobloise International Trade, permet de réduire le bruit tout en absorbant la pollution de l’air grâce aux plantes qui l’habillent.
Le gouvernement veut étendre les usages interdits de pesticides en 2022
Le gouvernement veut étendre les usages interdits de pesticides en 2022
Le ministère de la transition écologique a annoncé ce jeudi 2 juillet, sa volonté d'étendre à partir de juillet 2022 les interdictions d'usage de pesticides dans les lieux de vie, comme les jardins des copropriétés, les parcs privés ou les campings.
[Vidéo] La reprise : à quel prix ?
[Vidéo] La reprise : à quel prix ?
Alors que la France est entrée en début de semaine dans la phase 2 du déconfinement, l'écologie sera-t-elle la grande oubliée de la relance post-Covid ?
Un site web européen répertorie les perturbateurs endocriniens
Un site web européen répertorie les perturbateurs endocriniens
En ligne depuis le 2 juin dernier, le site edlists.org répertorie la liste des substances reconnues comme étant des perturbateurs endocriniens dans la réglementation européenne sur les produits chimiques.
Tous les articles POLLUTIONS
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
EXPOBIOGAZ
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur industriel H/F - Cognac (16)
- Alternance - Chargé(e) de Prévention Santé et Sécurité
- Jardinier / Jardinière
- INGENIEUR CHIMISTE EXPLOITATION F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.