Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

L'ARPP et l'Ademe publient leur bilan 2019 « Publicité et environnement »

L'ARPP et l'Ademe publient leur bilan 2019 « Publicité et environnement »
Par E.G, le 8 septembre 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) et l’Agence de la transition écologique (Ademe), viennent de publier leur dixième bilan « Publicité et environnement ».

Le bilan 2019 « Publicité et environnement », publié par l’Ademe et l’ARPP repose sur l’examen de 26.120 publicités diffusées en juin, septembre, octobre et novembre 2019, les bannières web, les insertions presse, l’affichage national, les posts Facebook ainsi que les film publicitaires diffusés sur YouTube. Les secteurs concernés sont l’agriculture-jardinage, l’alimentation, l’ameublement-décoration, les appareils ménagers, l’automobile-transport, les bâtiments et travaux publics, les boissons, l’entretien, l’énergie, l’hygiène et la beauté et l’immobilier.

« Sur le total des 26.120 publicités analysées, 833 sont liées à la thématique environnementale. Ce taux de 3 % est stable par rapport aux années précédentes », souligne ce dixième bilan. « 736 publicités sont conformes aux règles contenues dans la Recommandation, soit 88,4 % avec 97 visuels classés en manquements et en réserves », ajoutent l’Ademe et l’ARPP. Un taux en baisse par rapport au neuvième bilan. L’ARPP indique également que sur 8.237 avis avant diffusion rendus, 946 ont fait l’objet de demandes de modifications dont 23 sur le fondement de la recommandation « développement durable ».

Les publi-reportages pointés du doigt

Parmi les manquements identifiés, l’ARPP et l’Ademe ciblent quelques exemples : une publicité Coyote pour l’aide à la conduite, où « la Mercedes EQC 400 est décrite comme “garantie 0 émissions” sans que cela soit justifiable au regard de l’ensemble de son cycle de vie, et sans qu’il ne soit précisé que cela ne concerne que la phase de roulage/de fonctionnement du véhicule », est-il souligné. Autre exemple de ces manquements : une publicité Colgate pour le déodorant Sanex 0% qui ambitionne de « libérer la planète des émissions de CO2 ». « Cette allégation associée à un visuel de fumée grise symbolisant la pollution, pour promouvoir un format compressé de déodorant, est disproportionné au regard des actions menées par l’annonceur en matière de développement durable ainsi que des propriétés environnementales réelles du produit », a déclaré l’ARPP.

Le bilan souligne par ailleurs qu’un « nombre significatifs de non-conformités ont été relevées dans des insertions presse, en particulier des “publi-reportages” ». Sur 97 non-conformités, 36 concernent des publicités publiées dans la presse, dont 16 sont des publi-reportages. « Il n’y en avait tout simplement aucun en 2017 (sur 47 non-conformités) », rappellent l’Ademe et l’ARPP.
Crédit : CC0 Domaine public / source :Pxhere
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Une surveillance « pérenne » des pesticides dans l’air ambiant
Une surveillance « pérenne » des pesticides dans l’air ambiant
Atmo France qui fédère les associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA), et l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) ont mis en place un suivi annuel de 75 pesticides dans l'air extérieur en métropole et en outre-mer. Les premières données seront accessibles en été 2022.
Le gouvernement déploie 75 millions d'euros pour les solutions de gestion des déchets radioactifs
Le gouvernement déploie 75 millions d'euros pour les solutions de gestion des déchets radioactifs
Le ministère de la Transition écologique, le ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance et le Secrétariat général pour l’investissement, ont lancé un appel à projets pour l’innovation dans la gestion des déchets radioactifs. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 1er mars 2022.
Nuisances sonores aéroportuaires : 18 associations saisissent le Conseil d'État pour appliquer le droit européen
Nuisances sonores aéroportuaires : 18 associations saisissent le Conseil d'État pour appliquer le droit européen
Dix-huit associations ont entamé un recours pour presser l’État à agir contre les nuisances sonores causées par les activités aéroportuaires.
Une carte interactive pour vérifier la qualité de l'air dans sa commune
Une carte interactive pour vérifier la qualité de l'air dans sa commune
La fédération des associations de surveillance de la qualité de l'air, Atmo France, a mis en place une carte interactive en ligne qui permet de visualiser l’indice de la qualité de l’air dans chaque commune française.
La pollution atmosphérique accroitrait le risque de cancer du sein
La pollution atmosphérique accroitrait le risque de cancer du sein
Une récente étude dévoile l’existence d’un lien entre le dioxyde d’azote et la survenue de cancer du sein chez des femmes en Amérique du Nord et en Europe.
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Du caniveau au fleuve, et du fleuve à la mer, nos déchets urbains finissent bien souvent dans l'océan.
Grand Paris : la zone à faibles émissions s’étend aux véhicules Crit'Air 4
Grand Paris : la zone à faibles émissions s’étend aux véhicules Crit'Air 4
La deuxième étape de la zone à faibles émissions (ZFE) de la Métropole du Grand Paris est en vigueur depuis le 1er juin 2021. La restriction de circuler est étendue aux véhicules Crit’Air 4 au sein des communes situées à l’intérieur du périmètre de l’autoroute A86. Mais les professionnels touchés par la crise économique pourront bénéficier de dérogations de l’application.
Tous les articles POLLUTIONS
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.