Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Lancement d'un service de surveillance des conditions de santé et confort dans les bâtiments

Lancement d'un service de surveillance des conditions de santé et confort dans les bâtiments
Ce service peut être utilisé dans tous les cadres de vie. Crédits : G-ON
Par A.A, le 20 avril 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Entre pollution de l’air intérieur et les problèmes de température, les bâtiments peuvent jouer un rôle essentiel dans la santé des occupants. Pour améliorer la qualité de l’air et le confort thermique, G-ON, société de conseil et d’ingénierie en développement durable, propose son offre G-ON Life.
 
Pollution, particules fines, virus… La qualité de l’air intérieur peut être rapidement altérée. Pour l’améliorer dans tous les cadres de vie (bureaux, écoles, domiciles), la société G-ON a lancé son offre G-ON Life. En surveillant des paramètres comme la qualité de l’air intérieur, de l’eau, le confort thermique et la présence de pathogènes, cette offre répond ainsi à différents enjeux liés au renouvellement de l’air : la conformité réglementaire, les objectifs RSE, et le risque de propagation du Covid.

G-ON Life se repose sur une approche de terrain, axée sur la collecte et le contrôle des données, avec des indicateurs fiables et des mesures réalisées par des experts in situ. La mesure prend en compte un large éventail de paramètres :

- La qualité de l’air intérieur et extérieur : dioxyde et monoxyde de carbone, benzène, formaldéhyde, composés organiques volatiles, particules fines, ozone et dioxyde d’azote ;
- La qualité de l’eau : potabilité, légionelle et réseau technique de chauffage ;
- Le confort thermique, le confinement de l’air et le renouvellement, par une évaluation des moyens d’aération et des débits de ventilation ;
- Ou encore la surveillance sanitaire, avec des prélèvements SARS-CoV-2 dans l’air et sur les surfaces.

« Nous avons traité des plaintes d’occupants qui avaient peur que l’air des salles de réunion et des bureaux soit pollué. Nos outils de mesure ont permis de constater qu’effectivement le taux de CO2 grimpait en flèche lorsque les usagers se réunissaient », a raconté Florian Biamba, le responsable développement de G-ON Life.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Le gouvernement déploie 75 millions d'euros pour les solutions de gestion des déchets radioactifs
Le gouvernement déploie 75 millions d'euros pour les solutions de gestion des déchets radioactifs
Le ministère de la Transition écologique, le ministère de l'Économie, des Finances et de la Relance et le Secrétariat général pour l’investissement, ont lancé un appel à projets pour l’innovation dans la gestion des déchets radioactifs. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 1er mars 2022.
Une carte interactive pour vérifier la qualité de l'air dans sa commune
Une carte interactive pour vérifier la qualité de l'air dans sa commune
La fédération des associations de surveillance de la qualité de l'air, Atmo France, a mis en place une carte interactive en ligne qui permet de visualiser l’indice de la qualité de l’air dans chaque commune française.
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
[Vidéo] Ça m'énerve : nos caniveaux ne sont pas des poubelles !
Du caniveau au fleuve, et du fleuve à la mer, nos déchets urbains finissent bien souvent dans l'océan.
Nuisances sonores aéroportuaires : 18 associations saisissent le Conseil d'État pour appliquer le droit européen
Nuisances sonores aéroportuaires : 18 associations saisissent le Conseil d'État pour appliquer le droit européen
Dix-huit associations ont entamé un recours pour presser l’État à agir contre les nuisances sonores causées par les activités aéroportuaires.
Vinci Airports annonce le premier puits carbone forestier autour de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry
Vinci Airports annonce le premier puits carbone forestier autour de l'aéroport Lyon-Saint Exupéry
Vinci Airports a présenté son programme de reboisement réalisé en collaboration avec l’Office national des forêts (ONF) et le département du Rhône. Celui-ci est destiné à absorber les émissions résiduelles des aéroports de Lyon-Saint Exupéry et Lyon-Bron.
Une surveillance « pérenne » des pesticides dans l’air ambiant
Une surveillance « pérenne » des pesticides dans l’air ambiant
Atmo France qui fédère les associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA), et l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) ont mis en place un suivi annuel de 75 pesticides dans l'air extérieur en métropole et en outre-mer. Les premières données seront accessibles en été 2022.
Pollueur-payeur : les contribuables paient les frais, alerte la Cour des comptes européenne
Pollueur-payeur : les contribuables paient les frais, alerte la Cour des comptes européenne
La Cour des comptes européenne indique dans un nouveau rapport que le principe du pollueur-payeur n'est pas totalement respecté au sein de l'Union européenne. Son application varie d'un secteur et d'un État membre à l'autre. Conséquence : ce sont les contribuables qui financent des actions de dépollution.
Tous les articles POLLUTIONS
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.