Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Feuille de route de l'économie circulaire : vers un retour du système de consigne en France ?

Partager :
Feuille de route de l'économie circulaire : vers un retour du système de consigne en France ?
Par Eva Gomez, le 6 février 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Ce mardi 6 février, la secrétaire d’Etat auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, Brune Poirson, a lancé la consultation publique de la pré-feuille de route de l’économie circulaire, qui aura lieu jusqu’au 25 février prochain. La première mesure mise en avant est le possible retour d’un système de consigne.

Ce mardi 6 février, la secrétaire d’Etat auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, Brune Poirson, a lancé la consultation publique des premières propositions de la pré-feuille de route de l’économie circulaire, en mettant en valeur la proposition d’un dispositif de consigne. « La France est en retard sur la collecte des déchets plastique en comparaison de ses partenaires européens. Elle ne peut plus être témoin de cette réussite sans tenter d’innover pour améliorer cet enjeu majeur de transition écologique. J’appelle les Français à donner leur avis sur le système de consigne sur lequel nous réfléchissons », a déclaré Brune Poirson. Un système de consigne pour « certaines bouteilles en plastique, canettes, voire piles » est donc à l’étude par le gouvernement et soumis à consultation du public jusqu’au 25 février prochain. Les autres mesures de la « pré-feuille de route » seront dévoilées petit à petit : la première partie intitulée « mieux gérer les déchets » est en consultation dès aujourd’hui ; la seconde partie « mieux produire » sera en consultation dès le 9 février ; enfin, la troisième partie « mieux consommer » et la dernière partie « mieux mobiliser », seront en ligne le lundi 12 février.

« Le dispositif de consigne soumis à consultation pourrait voir le jour dans les deux prochaines années sous forme par exemple d’automates de collecte. Cette étape est une véritable opportunité pour qu’une filière française innovante de machines de déconsignation soit développée par des entreprises françaises », estime le ministère de la transition écologique et solidaire dans son communiqué. Pour rappel, un système de consigne existait en France jusqu’au début des années 1990.

Les territoires privés de la gestion d’une partie du gisement de déchets ?

Si certaines associations de défense de l’environnement, telle que la Fondation pour la Nature et pour l’Homme (FNH), soulignent les économies d’énergie et d’eau permises par la consigne par rapport au recyclage, les collectivités territoriales ne voient pas ce dispositif d’un bon œil. Lors d’une conférence de presse le 24 janvier dernier, l’Association de collectivités Amorce, s’est en effet exprimée en défaveur d’un tel dispositif. « On ne comprend pas cette proposition de consigne sur les bouteilles en plastiques », s’étonnait alors Nicolas Garnier, secrétaire général d’Amorce. « A quoi servirait le service public ? », s’interrogeait-t-il. Les élus craignent que cette consigne ne prive ainsi les territoires de la gestion d’une partie importante du gisement de déchets, et ne mette des emplois en danger. « C’est un enjeu financier important pour les collectivités », estime Gilles Vincent, président d’Amorce. Pour l’association, la partie « mieux produire » de la feuille de route gouvernementale est la plus déterminante. Les propositions la concernant seront soumises à la consultation du public dès ce vendredi 9 février.

Parmi les autres propositions soumises à consultation du public dans cette première partie de la pré-feuille de route : l’assouplissement temporaire des contraintes financières pour les communes passant à la tarification incitative, le déploiement de mobilier de collecte d’emballages ménagers sur l’espace public ou les parkings, la mise en place d’un dispositif favorisant la reprise des téléphones, équipements informatiques et téléviseurs, l’amélioration du pictogramme « Triman », l’harmonisation des couleurs des poubelles et sacs de tri d’ici 2025, la collecte temporaire des biodéchets des gros producteurs par les collectivités, l’augmentation significative de la TGAP, le développement de la valorisation des déchets du BTP, ou encore le renforcement des contrôles de terrain.
Photo : PublicDomainPictures.net
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV ouvre les vannes
Le 21e Carrefour des gestions locales de l'eau se tient en ce moment même à Rennes. Pour l'occasion, l'équipe d'Environnement TV vous propose une émission consacrée à l'Eau.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Quel avenir pour le compostage des boues de stations d'épuration ?
Quel avenir pour le compostage des boues de stations d'épuration ?
Le projet de loi antigaspillage pour une économie circulaire, adopté en commission mixte paritaire le 8 janvier dernier, préoccupe les professionnels de la filière de compostage des boues d'épuration.
Federec va publier un indice de variation des coûts de mise en stockage des refus de tri
Federec va publier un indice de variation des coûts de mise en stockage des refus de tri
Ce mercredi 15 janvier, la Fédération des entreprises du recyclage (Federec) annonce la parution d'un nouvel indice de variation des coûts de mise en stockage des refus de tri.
Fabrice Rossignol, nouveau président de la Fnade
Fabrice Rossignol, nouveau président de la Fnade
Fabrice Rossignol, directeur général délégué de Suez Recyclage & Valorisation France, est le nouveau président de la Fédération nationale des activités de la dépollution et de l'environnement (Fnade).
La Malaisie renvoie 43 conteneurs de déchets illégaux en France
La Malaisie renvoie 43 conteneurs de déchets illégaux en France
Depuis que la Chine a interdit, en 2018, l’importation de déchets plastiques sur son territoire, de nombreuses usines illégales de recyclage sont apparues en Malaisie. Comme les autorités locales refusent que leur pays devienne la nouvelle décharge du monde, elles ont annoncé le renvoi de 150 conteneurs de déchets illégaux dans leur pays d’origine, dont 43 en France.
La lutte contre le gaspillage alimentaire est étendue à la restauration collective privée et à l'industrie agroalimentaire
La lutte contre le gaspillage alimentaire est étendue à la restauration collective privée et à l'industrie agroalimentaire
Depuis le 1er janvier dernier, une ordonnance élargit au secteur de la restauration collective privée et aux industries agroalimentaires, l'obligation de lutte contre le gaspillage alimentaire.
Vers une filière de recyclage pour les poids lourds
Vers une filière de recyclage pour les poids lourds
Renault Trucks, l’Indra et l’Ademe lancent une étude préalable à la mise en place d’une filière de recyclage et de réutilisation de pièces pour poids lourds.
Cédric L'Elchat est élu président du Sypred
Cédric L'Elchat a été élu président du Syndicat professionnel pour le recyclage et l'élimination des déchets dangereux (Sypred).
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
SALON AQUIBAT
26 Février 2020
SALON AQUIBAT
Confs'Amiante Bâti
27 Février 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
+ d'événements
Emploi
- Technicien SAV froid industriel H/F
- Coordinateur(rice) Cybersécurité H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- COMPTABLE F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.