Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Un premier éco-organisme agréé pour la déconstruction des bateaux de plaisance

Un premier éco-organisme agréé pour la déconstruction des bateaux de plaisance
Par E.G, le 8 mars 2019.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’association pour la plaisance éco-responsable a été agréée le 2 mars dernier par le ministère de la transition écologique et solidaire, comme éco-organisme de la filière des déchets issus de bateaux de plaisance ou de sport.

Dans le cadre de la mise en œuvre d’une responsabilité élargie des producteurs (REP), l’association pour la plaisance éco-responsable (Aper), créée en 2009 par la Fédération des industries nautiques (FNI), a été agréée par l’arrêté du 21 février dernier, en tant qu’éco-organisme de la filière des déchets issus de bateaux de plaisance ou de sport.

« L’industrie nautique française fait ainsi figure de modèle au niveau mondial, puisqu’aucun autre pays n’a mis en place une telle filière de déconstruction », se félicite l’Aper dans un communiqué. Selon Jean-Paul Chapeleau, président de l’Aper, « il s’agit d’une avancée considérable dans la prise en charge et le traitement des bateaux de plaisance en fin de vie ». L’association rappelle que la Comité interministériel de la mer de novembre 2017, a fixé pour objectif de déconstruire 20.000 à 25.000 bateaux entre 2019 et 2023.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Les membres de l’Aper versent une écocontribution depuis le 1er janvier dernier afin de financer la filière de déconstruction. Un financement complété par le gouvernement, qui correspond à 2% du droit annuel de francisation et de navigation, payée par les plaisanciers. « Grâce à ce double financement, (…) toutes les étapes de la déconstruction d’un bateau sont désormais intégralement prises en charge par l’Aper. Seul le transport du bateau jusqu’au centre de déconstruction agréé le plus proche reste à la charge du propriétaire », précise l’éco-organisme.

Photographie rapprochée de la proue avec une ancre d'un bateau de plaisance rentrant au port de Saint-Martin-de-Ré. ÎLe de Ré, Charente Maritime, France. Crédit : Jean-Pierre Bazard / Source : Wikimedia Commons.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Dalkia cède sa filiale Dalkia Wastenergy à Paprec
Dalkia cède sa filiale Dalkia Wastenergy à Paprec
Paprec, spécialiste dans la collecte et le traitement des déchets, est en bon chemin pour acquérir Dalkia Wastenergy (ex-Tiru), spécialisée dans la valorisation énergétique des déchets. La réalisation de l’opération est envisagée au troisième trimestre 2021.
Chimirec : Johann Daniel nommé directeur des filiales de traitement et Recherche & Développement
Chimirec : Johann Daniel nommé directeur des filiales de traitement et Recherche & Développement
Le groupe Chimirec, spécialiste de la gestion des déchets, a annoncé la nomination de Johann Daniel au poste de directeur des filiales de traitement et Recherche & Développement.
Suez et Airex Énergie accélèrent la production industrielle du biochar
Suez et Airex Énergie accélèrent la production industrielle du biochar
Suez et Airex Énergie, producteur canadien de biochar, s’associent pour industrialiser la valorisation des résidus de biomasse inexploités en biochar (forme stable du carbone organique). Ce combustible renouvelable est utilisé pour la fertilisation des sols urbains et agricoles.
Le projet GeoBaPa révèle que 50 % des terres excavées d’Île-de-France et Normandie pourraient être valorisées
Le projet GeoBaPa révèle que 50 % des terres excavées d’Île-de-France et Normandie pourraient être valorisées
Désireux de créer une filière de valorisation des déchets issus du secteur du bâtiment et des travaux publics, les régions Île-de-France et Normandie ont mené, durant quatre ans, une étude, dénommée GeoBaPa, sur la réutilisation des terres excavées. Résultats ? Jusqu'à 50 % des terres excavées franciliennes et normandes pourraient être réutilisables.
Suez et Würth digitalisent la collecte des déchets
Suez et Würth digitalisent la collecte des déchets
Le groupe Suez de gestion de l’eau et des déchets, et Würth, multi-spécialiste de services et de produits de fixation, ont mis en place une solution digitale pour le tri et le recyclage des déchets.
Eurefas, la nouvelle association pour promouvoir le reconditionné
Eurefas, la nouvelle association pour promouvoir le reconditionné
Les spécialistes européens du reconditionné : fenix.eco, Foxway, Recommerce Group, Reware et Tech2com s’unissent pour créer l’association Eurefas. Elle a pour ambition d’accélérer l’essor de ce secteur et de favoriser l’émergence de l’économie circulaire en Europe.
Federec présente une vision optimiste de l’industrie du recyclage à l'horizon 2030
Federec présente une vision optimiste de l’industrie du recyclage à l'horizon 2030
Le syndicat professionnel des entreprises du recyclage Federec, dévoile son étude prospective sur les emplois et les compétences au sein de l'industrie du recyclage en 2030 : 5 principaux facteurs d’évolution toucheront le secteur dans les prochaines années.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.