Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Agrément d’EcoDDS : le CNR dénonce « un arrière-goût d’inachevé »

Partager :
Agrément d’EcoDDS : le CNR dénonce « un arrière-goût d’inachevé »
Par E.G, le 14 mars 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Depuis le 11 mars dernier, l’éco-organisme EcoDDS est à nouveau agréé par le ministère de la transition écologique et solidaire, pour une durée de six ans. Le Cercle national du recyclage estime que le périmètre de la filière devrait être élargi aux déchets diffus dangereux assimilés et que l’indemnisation des collectivités n’est pas suffisante.

Dans un communiqué faisant suite à son ré-agrément, l’éco-organisme des déchets dangereux diffus (DDS) EcoDDS se déclare prêt à « remettre le processus de collecte en marche » et souligne avoir « mis en place une procédure spécifique accélérée permettant aux collectivités qui le souhaitent de reprendre rapidement la collecte ».

En réaction, le Cercle national du recyclage (CNR) estime que « rien n’est résolu quant au périmètre de la filière qui, d’après le texte de l’arrêté, concerne la "gestion des déchets diffus spécifiques (DDS) ménagers issus des produits chimiques pouvant présenter un risque significatif pour la santé et l’environnement" ». Le délégué général du CNR, Bertrand Bohain déplore que l’interprétation d’EcoDDS reste « beaucoup plus restrictive et induise une séparation artificielle et coûteuse entre flux ménagers et professionnels alors même que les produits peinent à être distingués ». le CNR demande donc à ce que la filière soit élargie aux déchets diffus dangereux assimilés. Par ailleurs, le CNR considère que « le soutien forfaitaire de 625 euros accordé par tonne de DDS collectée sur la période couvrant les deux derniers mois apparaît comme largement insuffisant pour couvrir les frais engagés par les collectivités locales en lieu des place des producteurs ».

« Un premier signe encourageant »

L’annonce de la reprise des enlèvements en déchèteries constitue néanmoins « le premier signe encourageant d’un apaisement des relations entre les différentes parties-prenantes concernées mais qui correspond à un simple retour à la normale et à l’application opérationnelle ordinaire du principe de la responsabilité élargie des producteurs (REP) », souligne le CNR.

Pour rappel, EcoDDS avait annoncé le 11 janvier dernier, la suspension de leur retrait en déchèterie et avait été sommé par le ministère de la transition écologique et solidaire, de rembourser les collectivités pour les frais engagés. Parmi les membres du conseil d’administration d’Eco-DDS, on trouve notamment Castorama, Auchan, Carrefour, Leroy Merlin, Intermarché ou encore Bricorama.
Crédit : Sud Rhône Environnement
  [Vidéo] Les écoquartiers, terres d'essai du développement durable
La création d’écoquartiers est au programme de nombreux candidats et candidates aux élections municipales. Agnès Breton s’est rendue à Asnières-sur-Seine, où l'écoquartier des Bords de Seine est récemment sorti de terre.
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Matteo Carando, directeur d’ERG France
Les entreprises et acteurs de l’environnement organisent, depuis mi-mai, la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Matteo Carando, directeur d’ERG France.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Décret du 1er juillet 2020 portant nomination au comité des finances locales institué par l'article L. 1211-1 du code général des collectivités territoriales Lire
Arrêté du 29 juin 2020 portant nomination au sein du Conseil national d'évaluation des normes Lire
Arrêté du 30 juin 2020 portant nomination de la directrice du Fonds d'indemnisation des victimes de l'amiante Lire
Arrêté du 25 juin 2020 pris pour l'application, en 2020, de l'article L. 1614-4 du code général des collectivités territoriales Lire
Arrêté du 29 juin 2020 portant interdiction de mise sur le marché de bouteilles de gaz métalliques non rechargeables contenant de l'hélium Lire
Arrêté du 22 juin 2020 pris en application du décret n° 2019-799 du 26 juillet 2019 fixant les modalités d'indemnisation du référent déontologue et du référent en matière de recueil des signalements émis par les lanceurs d'alerte de l'Autorité de sûreté nucléaire Lire
À lire également
Des terres inertes pour verdir les abords du château de Vincennes
Des terres inertes pour verdir les abords du château de Vincennes
Afin de végétaliser l’esplanade Saint-Louis, située face au château de Vincennes aux abords du bois éponyme, la mairie de Paris a mandaté ECT pour fabriquer sur place du substrat fertile à base de terres inertes du BTP et de compost de déchets verts et ainsi éviter l’importation de terre végétale.
Maxime Baffert, fondateur de Bluedigo
Maxime Baffert, fondateur de Bluedigo
Alors que débute la deuxième phase du déconfinement, les entreprises et acteurs de l'environnement organisent la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Maxime Baffert, fondateur de Bluedigo.
Total et PureCycle Technologies en partenariat pour le recyclage des plastiques
Total et PureCycle Technologies en partenariat pour le recyclage des plastiques
Total et PureCycle Technologies annoncent ce mardi 19 mai, sceller un partenariat pour le recyclage des plastiques.
[Interview] Patrick Kornberg (Federec) : « On peut craindre des effets liés au coronavirus à long terme »
[Interview] Patrick Kornberg (Federec) : « On peut craindre des effets liés au coronavirus à long terme »
Patrick Kornberg est président de la filière métaux non ferreux de Federec. Pour Mat Environnement, il évoque les conséquences du coronavirus et de la limitation des capacités d’enfouissement sur le secteur.
Derichebourg a bien résisté au début du confinement
Derichebourg a bien résisté au début du confinement
Malgré les mesures de confinement décidées à partir du 17 mars, Derichebourg a réalisé un chiffre d’affaires de 1,3 milliard d’euros lors de son 1er semestre (du 1er octobre 2019 au 31 mars 2020), en baisse de 5,3 % mais avec un résultat net qui reste positif à 22,4 millions d’euros.
En 2019, 5.682 tonnes de piles et accumulateurs portables usagés ont été collectées
En 2019, 5.682 tonnes de piles et accumulateurs portables usagés ont été collectées
En 2019, l'éco-organisme Screlec, chargé de la collecte et du recyclage des piles et accumulateurs portables ainsi que des cartouches d'impression professionnelles, a collecté 5.682 tonnes de piles et accumulateurs portables usagés.
Déchets encombrants : la solution Waster s’implante en Ile-de-France
Déchets encombrants : la solution Waster s’implante en Ile-de-France
La plateforme Waster de facilitation de collecte des déchets volumineux et leur transport en déchèterie, s’implante à Paris et en Ile-de-France, après un test de huit mois à Lyon.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
e-EUBCE
6 Juillet 2020
e-EUBCE
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
+ d'événements
Emploi
- Alternance - Chargé(e) de Prévention Santé et Sécurité H/F
- Chef de secteur H/F
- Poseur / Poseuse en isolation thermique
- Manager de Production F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.