Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Déchets : Waster propose un service de covoiturage pour les encombrants

Partager :
Déchets : Waster propose un service de covoiturage pour les encombrants
Par Eva Gomez, le 2 mai 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Comment faciliter la collecte des déchets volumineux et leur transport en déchèterie, aussi bien pour les usagers que pour les collectivités ? Voici la problématique à laquelle la jeune pousse Waster tente de répondre.

« Nous aimons nous présenter comme le "blablacar" des déchets », lancent ironiquement les deux cofondateurs Romain Treussard et Maxence Courbe. Leur solution est simple : l’usager publie une annonce sur le site de Waster en précisant son code postal, la description de l’encombrant dont il veut se débarrasser (volume, poids), ses disponibilités ainsi que l’adresse de collecte. Les collecteurs potentiels définissent un prix, fixé par défaut à zéro euro, puis s’arrangent avec le producteur du déchet sur les modalités avant d’entamer leur tournée, qui a pour point d’arrivée, la déchèterie.
 


Réagir à la disparition de la collecte en porte à porte

L’idée est venue au deux cofondateurs en 2017, à l’occasion d’un déménagement. « Nous nous sommes aperçus qu’il n’existait aucune réponse digitale pour les services d’encombrants et après avoir étudié le marché, nous avons conclu que le monde des déchets n’était pas encore assez attractif pour le monde digital », souligne Romain Treussard. L’occasion de développer une solution « gagnant/gagnant » pour les usagers et les collectivités. « Une problématique se pose dans les collectivités avec la tendance à la disparition du service de collecte en porte à porte et la gestion des dépôts sauvages », explique en effet Maxence Courbe. Waster viendrait donc « combler le vide laissé par la collecte en porte à porte », indique-t-il, et éviterait la prolifération de dépôts sauvages ainsi que les coûts liés à leur résorption. « Pour l’usager, notre solution fait gagner du temps et permet de ne pas se soucier du véhicule qui transportera ses encombrants en déchèterie », ajoute Romain Treussard.

Se déployer en partenariat avec les collectivités

En ligne depuis le 15 avril dernier, Waster est en phase de test sur quelques communes en Auvergne-Rhône-Alpes, et les deux cofondateurs sont déjà satisfaits des quelques résultats observés. « Il est important pour nous que Waster se développe en partenariat avec les collectivités, car nous sommes conscients qu’il s’agit d’un service public. Nous ne voulons pas nous installer en autonomie », explique Maxence Courbe. Les deux cofondateurs travaillent actuellement avec une agglomération de 55.000 habitants dans l’Aisne : « Nous tenons à proposer un service adapté aux problématiques locales et à nous aligner avec les demandes des collectivités », précise Romain Treussard.

D’ici six mois Waster a pour objectif de se déployer dans six agglomérations. Et Maxence Courbe de se projeter : « d’ici 10 ou 15 ans, on peut même imaginer ubériser la collecte des ordures ménagères résiduelles ! » En tout cas, une chose est sûre pour les deux cofondateurs : « Tant qu’il sera plus simple de déposer son déchet dans la rue plutôt qu’en déchèterie, la problématique persistera. »
Crédit photo : Waster
Retrouvez toute l'information "recyclage & Récupération" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] La consigne en Norvège : un modèle durable

Dans ce nouveau numéro d'Environnement TV, Eva Gomez vous fait découvrir le dispositif de consigne en Norvège.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Une campagne pour l'allongement de la durée d'usage des objets du quotidien
Une campagne pour l'allongement de la durée d'usage des objets du quotidien
Ce mardi 26 novembre, le ministère de la transition écologique et l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), dévoilent une campagne pour l'allongement de la durée d'usage des objets de consommation courante.
Emballages : « Il n’y aura pas de consigne sur les plastiques », savoure l’AMF
Emballages : « Il n’y aura pas de consigne sur les plastiques », savoure l’AMF
Son congrès à peine clos, l’Association des maires de France s’est empressée de communiquer sur l’abandon de la consigne des bouteilles en plastique. Sans s’attarder sur les zones d’ombre laissées par les discours d’Emmanuel Macron et d’Edouard Philippe.
Federec publie l'indice de variation du coût de l'enfouissement en ISDND au 4e trimestre 2019
Federec publie l'indice de variation du coût de l'enfouissement en ISDND au 4e trimestre 2019
Pour la première fois, la Fédération professionnelle des entreprises de recyclage (Federec), publie un indice de variation du coût de l’enfouissement des refus de tri en installations de stockage de déchets non dangereux en France. Recueillies et calculées par KPMG, ces valeurs concernent la variation constatée entre octobre 2019 et janvier 2020, région par région.
Sylviane Troadec est élue présidente de la commission sociale de Federec
Sylviane Troadec est élue présidente de la commission sociale de Federec
Le 4 décembre dernier, Sylviane Troadec, directrice déléguée de Paprec Group, a été élue présidente de la commission sociale de la Fédération des entreprises du recyclage, Federec.
A Nantes, le marché d’intérêt national entame sa mue écologique
Au deuxième rang national, après celui de Rungis, le marché d’intérêt national de Nantes a mis en œuvre une politique volontariste de tri et de valorisation de ses déchets ainsi qu’une démarche anti-gaspillage solidaire.
E.Leclerc va supprimer les couverts en plastiques des produits Marque repère dès janvier 2020
E.Leclerc va supprimer les couverts en plastiques des produits Marque repère dès janvier 2020
Après avoir annoncé en novembre dernier, que 100% des emballages plastiques de sa marque repère seraient recyclables d'ici 2023, le groupe E.Leclerc vient d'annoncer la suppression des couverts en plastique dans tous les produits de la marque dès janvier 2020.
Le Syctom diffère son investissement dans le centre de traitement des déchets ménagers de Romainville-Bobigny
L'agence métropolitaine des déchets ménagers de l'agglomération parisienne a décidé de suspendre l'investissement de plus de 300 millions d'euros dans le centre de traitement des déchets ménagers de Seine-Saint-Denis, en attendant l'élection du prochain exécutif, le 28 mai prochain.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
Conférence ADN Environnemental
23 Janvier 2020
Conférence ADN Environnemental
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
+ d'événements
Emploi
- Opérateur(trice) Gestion des Reseaux H/F
- Metteur en route d'usine H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Assistant Commercial F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.