Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

Le Syctom lance son « Grand défi »

Partager :
Le Syctom lance son « Grand défi »
Par Anthony Laurent, le 9 juillet 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Le syndicat chargé du traitement des ordures ménagères de Paris et de 84 communes franciliennes vient de lancer un grand plan d’actions, dénommé « Le Grand Défi », visant à réduire et à mieux recycler les déchets. Trente-cinq actions sont engagées d’ici 2025 pour atteindre 65 % d’emballages recyclés et 55 % pour les déchets ménagers.

Le 4 juillet dernier, le Syctom, l’agence chargée de traiter et de valoriser les déchets ménagers produits par 5,8 millions d’habitants de 85 communes franciliennes – dont Paris –, a dévoilé les grands axes de son « Grand Défi ». L’objectif de cette initiative originale ? « Il s’agit d’un plan d’actions, co-construit par le syndicat et plusieurs partenaires (élus des collectivités, bailleurs sociaux, entreprises, associations, etc.), ayant pour finalité de prévenir et de diminuer la production des déchets ménagers, d’améliorer la collecte sélective et de contribuer à atteindre l’objectif de « zéro déchet non valorisé » à l’horizon 2025 », résume Jacques Gautier, président du Syctom.

Les objectifs du syndicat métropolitain se veulent ambitieux, avec notamment la fin de l’enfouissement des déchets d’ici 2025 – contre 237.000 tonnes aujourd’hui – et un taux de recyclage des déchets qui doit atteindre les 80 % pour le début des Jeux olympiques et paralympiques de Paris en 2024. Parallèlement, les obligations réglementaires se renforcent : les déchets alimentaires devront faire l’objet d’un traitement séparé dès 2023 et en 2025 tous les emballages devront être recyclés à hauteur de 65 % et les déchets ménagers et assimilés à hauteur de 55 %.

35 actions suivant 7 axes prioritaires

Approuvés par les élus du Syctom lors d’un vote organisé le 27 juin dernier, le « Grand Défi » et les actions envisagés doivent se concrétiser à court (d’ici fin 2019), moyen (2020-2021) et long termes (d’ici 2025). « A la suite d’un semestre de travail collectif, nous avons arrêté 35 actions suivant 7 axes jugés prioritaires. Ces actions, d’ampleur et de portée diverses, relèvent parfois de mesures très concrètes comme de véritables orientations politiques qui se traduiront dans des documents de planification », fait savoir Jacques Gautier. Les 7 axes poursuivis sont les suivants : éduquer, informer et former dans la proximité ; agir de manière concertée et coordonnée sur le territoire du Syctom ; communiquer ; innover, mobiliser et accompagner dans les territoires ; développer les partenariats ; modifier le cadre législatif et réglementaire, et mettre, suivre et évaluer le plan d’actions.

Côté financements, le Syctom estime le budget nécessaire à son plan d’actions à « 250 millions d’euros d’ici 2025 ». Il en financera une partie, « le solde étant assuré par l’ensemble des autres parties prenantes publiques et privées », indique le syndicat. Le budget des actions programmées pour la période 2020-2021 sera soumis au débat d’orientations budgétaires organisé par le syndicat en octobre prochain. Une incertitude demeure à ce stade : le « Grand Défi » survivra-t-il aux prochaines élections municipales et à une éventuelle nouvelle gouvernance du syndicat ?
 
Retrouvez toute l'information "recyclage & Récupération" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV à la cime des arbres

Ne perdez pas une minute, Environnement TV est en ligne !
Toutes nos vidéos
À lire également
Ile-de-France : deuxième session 2019 de l'appel à projets sur l'économie circulaire
Ile-de-France : deuxième session 2019 de l'appel à projets sur l'économie circulaire
Ce mardi 3 septembre, la direction régionale Ile-de-France de l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), lance la deuxième session 2019 de son appel à projets sur l'économie circulaire.
[Dossier] Déchets ménagers : le Syctom se pose un défi
[Dossier] Déchets ménagers : le Syctom se pose un défi
Paris et sa banlieue font figure de mauvais élèves en matière d’OMR. Le syndicat qui gère les déchets ménagers du territoire essuie souvent les critiques et se lance un grand défi pour réduire enfin sa production de résiduel.
Les collectivités font le point sur la future loi économie circulaire
Les collectivités font le point sur la future loi économie circulaire
Alors que le projet de loi « antigaspillage pour une économie circulaire » sera examiné au Sénat dès le 13 septembre, l'association de collectivités territoriales, Amorce, fait le point sur les avancées du texte et ses zones d'ombre.
Ile-de-France : les déchets ménagers ont augmenté de 4 kilos par habitant en 2017
Ile-de-France : les déchets ménagers ont augmenté de 4 kilos par habitant en 2017
En 2017, les collectivités franciliennes ont collecté 463 kg de déchets ménagers et assimilés par habitant, soit une hausse de 4 kg par habitant par rapport à 2015.
Des billettes d'aluminium recyclé à 75 %
Des billettes d'aluminium recyclé à 75 %
Alors que la production mondiale d’aluminium est responsable à elle seule de 3 % des émissions de gaz à effet de serre, soit 1,2 milliards de tonnes CO2, le groupe norvégien Hydro, qui possède les marques de menuiseries Technal et Wicona, entend diminuer son empreinte carbone dans ses usines de production d’aluminium. En plus de fournir de l’aluminium bas carbone certifié, il a mis au point un nouveau process de recyclage lui permettant de fabriquer des fenêtres, gardes-corps et cloisons en aluminium « 75R », qui comprend un taux de matières recyclées post-consommation d’au moins 75 %.
Déchets d’ameublement : la collecte d’Eco-mobilier a atteint 686.000 tonnes en 2018
Déchets d’ameublement : la collecte d’Eco-mobilier a atteint 686.000 tonnes en 2018
Eco-mobilier est passé de 530.100 tonnes de meubles collectées en 2017 à 686.000 tonnes en 2018, soit une hausse de 30 %.
Biodéchets : Axibio lance une levée de fonds de 680.000 euros
Biodéchets : Axibio lance une levée de fonds de 680.000 euros
La jeune pousse Axibio, qui conçoit des solutions de collecte et traitement des biodéchets, annonce ouvrir son capital aux investisseurs et rechercher 680.000 euros sur la plateforme Sowefund.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
Appels d'offres
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
20 Septembre 2019
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
JDL 2019
25 Septembre 2019
JDL 2019
Cycl'eau Vichy
25 Septembre 2019
Cycl'eau Vichy
+ d'événements
Emploi
- Agent qualifié d'exploitation (H/F) /LA ROCHE SUR YON (85)
- Opérateur de production/traitement H/F
- Responsable environnement-hygiène-sécurité en industrie
- Consultant PMO/PMBP- aéronautique (réf: GEN-P2-APN-ANV) F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.