Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] La Computer Vision au service du tri des déchets

Partager :
[Tribune] La Computer Vision au service du tri des déchets
Par Augustin Marty, CEO de Deepomatic, le 3 février 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage & Récupération
Cette semaine, le CEO de Deepomatic, Augustin Marty, explique en quoi l’intelligence artificielle peut révolutionner la gestion des déchets, dans un contexte où "l’Asie ferme ses portes aux importations d’ordures non valorisables et impures en provenance d’Europe​".

Afin d’améliorer la gestion des déchets, la Computer Vision (CV) ou vision par ordinateur apparaît être la technologie idéale qui permettra d’optimiser le traitement des ordures des pays européens.

En finir avec la dépendance des pays asiatiques

Selon le Bureau international du recyclage, en 2016, 50 % des déchets plastiques parisiens ont été acheminés dans les pays asiatiques, où leur recyclage coûte moins cher. Chine, Cambodge, Philippines, Indonésie ou encore le Sri Lanka, les pays d’Asie concentrent énormément d’usines de transformation où circulent chaque année des centaines de conteneurs. Les ordures envahissent la ville, contaminent les eaux et les rivières, sans parler des problèmes de santé subis par les populations locales. Dans ce contexte, la Chine a tiré la sonnette d’alarme et a freiné l’importation de déchets non recyclables refusant de devenir et de rester « la poubelle du monde ». En effet, la plupart des déchets transférés étaient de mauvaise qualité et donc difficilement recyclables. C’est le cas des déchets non valorisables qui sont brûlés ou laissés sur place, entraînant des conséquences écologiques catastrophiques.

Un contrôle de qualité amélioré

Bien que ce contexte représente un énorme défi pour l’Union européenne (UE), il s’agit également d’une véritable opportunité pour améliorer le traitement des déchets. En effet, en s’appuyant sur les nouvelles technologies, il est possible de mettre en place des solutions concrètes pour répondre à ce nouvel enjeu environnemental majeur. C’est notamment le cas de la reconnaissance d’image appelée aussi la Computer Vision. Grâce à une caméra intelligente dotée de reconnaissance visuelle, cette technologie permet d’améliorer le contrôle de qualité des déchets. La vision par ordinateur identifie automatiquement un déchet non valorisable afin qu’il soit retiré. Les centres de tri bénéficient ainsi en temps réel de l’information sur la qualité des déchets. Il s’agit d’une solution efficace pour perfectionner les processus en laissant le soin aux opérateurs humains d’intervenir en fin de chaîne pour s’assurer que les déchets sont correctement triés et purs.

La Computer Vision digitalise la filière tout en permettant d’obtenir un excellent retour sur investissement. En effet, plus il y a de déchets valorisables et homogènes, mieux ils pourront être exploités par les industriels.

Technologie d’avenir, le marché de la Computer Vision ne cesse de s’étendre. Elle représente une opportunité pour les pays européens de moderniser et revaloriser une filière d’avenir. De plus, se doter de la Computer Vision permet aux États membres de l’UE de réduire leur dépendance vis-à-vis des pays asiatiques pour devenir capables de recycler et gérer leurs propres déchets.

Une prise de conscience nécessaire

En l’absence de décision et de mesures concrètes, le monde pourrait se transformer en une énorme décharge. Pour réussir une transition de l’économie basée sur le jetable vers une économie circulaire, la Computer Vision s’avère être un soutien indéniable pour les usines. L’Europe se doit d’investir dans une technologie mature telle que celle-ci – sécurisée et performante - pour accélérer la transition numérique d’une industrie en difficultés afin d’en faire une filière d’excellence.

Néanmoins, la Computer Vision ne sera pas suffisante pour enrayer le changement climatique et une prise de conscience collective ainsi qu’une adaptation des comportements s’avèrent urgentes. Les pouvoirs publics doivent également prendre leurs responsabilités et s’investir davantage afin de permettre aux citoyens de vivre dans un environnement propre tout en réduisant leur dépendance énergétique et des matières premières vis-à-vis des pays asiatiques.

Alors que l’Asie ferme ses portes aux importations d’ordures non valorisables et impures en provenance d’Europe, il est urgent d’améliorer le traitement des déchets dans les pays occidentaux. En optant pour la Computer Vision, la France pourrait devenir - à plus long terme - un pays modèle et arriver un jour à gérer les déchets d’autres pays.
Augustin Marty, CEO de Deepomatic
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] La faune regagne la ville
Cette troisième semaine de confinement a permis aux animaux de reprendre du terrain en ville. C'est le cas dans de nombreuses métropoles mondiales où la population est confinée. Mais les professionnels des services essentiels - gestion de l'eau et des déchets par exemple - continuent d'assurer leurs missions.
+ de vidéos Environnement TV
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
Le pétrolier Eni se lance dans le recyclage chimique des plastiques
Le pétrolier Eni se lance dans le recyclage chimique des plastiques
Le groupe italien Eni a signé un accord de développement conjoint avec une société spécialisée dans le but de développer une technologie de pyrolyse destinée à produire de nouveaux polymères à partir de déchets plastiques.
Déchets dangereux : 5,9 millions de tonnes traitées en 2018
Déchets dangereux : 5,9 millions de tonnes traitées en 2018
Le Syndicat des professionnels du recyclage, de la valorisation, de la régénération et du traitement des déchets dangereux vient de publier son panorama pour l'année 2018.
Yprema lance Yterres, une solution numérique pour faciliter l’évacuation des terres de chantiers
Yprema lance Yterres, une solution numérique pour faciliter l’évacuation des terres de chantiers
Yprema, une entreprise spécialisée dans le recyclage des matériaux de BTP depuis 30 ans, vient de lancer Yterres, une plateforme numérique permettant de gérer facilement l’évacuation des terres excavées issues de chantiers.
15 nouveaux lauréats pour l'appel à manifestation d'intérêt sur la collecte innovante
15 nouveaux lauréats pour l'appel à manifestation d'intérêt sur la collecte innovante
Ce vendredi 7 février, le ministère de la transition écologique, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie et Citeo, ont révélé les 15 projets labellisés « collecte innovante », dans le cadre de la deuxième phase de l'appel à manifestation d'intérêt lancé en janvier 2019.
Coronavirus : Ecosystem suspend ses appels d'offres
Coronavirus : Ecosystem suspend ses appels d'offres
Face à la crise sanitaire et économique, l'organisme chargé de la collecte et du traitement des produits électriques et électroniques annonce le report d’un an pour les appels d’offres concernant ses marchés de logistique, de regroupement, de transport et de traitement des déchets d’équipements électriques et électroniques.
La collecte des DEEE augmente de 5% en 2019
La collecte des DEEE augmente de 5% en 2019
En 2019, 604.000 tonnes de déchets d'équipements électriques et électroniques ont été collectés par l'éco-organisme Ecosystem.
Solidarité Covid-19 : La Tête dans les nuages a les pieds sur terre
Solidarité Covid-19 : La Tête dans les nuages a les pieds sur terre
La Tête dans les nuages, une marque de bean bags dont les toiles sont issues du réemploi, a répondu à l’appel du Centre 77, un centre médicosocial seine-et-marnais, en transformant son atelier de confection en centre de production de masques réutilisables. Et en s'appuyant sur un réseau de bénévoles monté au pied levé.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Cycl'eau Bordeaux
7 Avril 2020
Cycl'eau Bordeaux
Confs'Amiante Bâti
5 Mai 2020
Confs'Amiante Bâti
HSE 2020
12 Mai 2020
HSE 2020
+ d'événements
Emploi
- Saur propose une Licence GASTE en Apprentissage
- Ingénieur Génie - Civil H / F
- Installateur / Installatrice en chauffage, climatisation, sanitaire et énergies renouvelables
- Ingénieur projet F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.