Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Recyclage & Récupération > RIPEEE travaille sur des matières plastiques recyclées de « premier choix »
RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION

RIPEEE travaille sur des matières plastiques recyclées de « premier choix »

PUBLIÉ LE 23 SEPTEMBRE 2022
LA RÉDACTION
Archiver cet article
RIPEEE travaille sur des matières plastiques recyclées de « premier choix »
Crédit : Adobe Stock
Composé d’un consortium régional regroupant le recycleur Environnement Recycling, le laboratoire IMP-INSA et LabPlastics et CEP-Recycling, le projet RIPEEE vise à créer une gamme de matières plastiques recyclées à partir de déchets d’équipement électriques et électroniques (DEEE).

Le projet Recyclage innovant de plastiques issus des DEEE (RIPEEE) met l’approche pluridisciplinaire au service des matières plastiques recyclées. Piloté par Environnement Recycling, ce projet répond à l’appel à projets « R&D Booster » dans l’objectif de concevoir une gamme de matières plastiques recyclées (polypropylène, ABS (acrylonitrile butadiène styrène) et polystyrène) à partir de déchets d’équipement électriques et électroniques.

Deux problèmes se posent aux matières plastiques recyclées (MPR) : des propriétés en-dessous de celles des matières vierges et un manque de stabilité et de reproductibilité de leurs caractéristiques. Ces complications sont dues au vieillissement des plastiques au cours de leur usage et à la provenance variable des déchets à recycler. Le consortium, composé d’Environnement Recycling, Ingénierie des Matériaux Polymères / Institut nationale des Sciences Appliquées de Lyon (IMP-INSA) et LabPlastics et CEP-Recycling, entend apporter des solutions pérennes, techniquement abouties et économiquement viables afin de proposer une gamme de matière de premier choix et reproductible.

« Les possibilités technico-économiques pour les MPR sont enthousiasmantes. Notre approche pluridisciplinaire nous permet d’avancer dans l’élaboration de formule et la concrétisation de ce procédé à une échelle industrielle », commente Farida Tomasella, Directrice Développement Matières et R&D du Groupe Environnement Recyling et coordinatrice du projet RIPEEE.

Un travail collaboratif

Le projet mise sur la coopération entre les différents acteurs du marché pour créer une filière locale innovante à chaque étape du processus : de la collecte du déchet à la transformation de la matière recyclée. De ce fait, le recycleur Environnement Recycling sépare, tri les plastiques et envoi des échantillons au laboratoire MP ainsi qu’au compoundeur Lab Plastics qui doit éprouver des formules pour rapprocher les plastiques des normes attendues des transformateurs (industriels, clients finaux). Le laboratoire caractérise également les granulés pour optimiser les formulations.

L’amélioration du procédé est assurée par IMP/INSA (Ingénierie des Matériaux Polymères / Institut Nationale des Sciences Appliquées de Lyon). Ce laboratoire mène de nombreux tests et comparaisons sur les différents MPR. De son côté, CEP-Recycling travaille sur les possibilités d’industrialisation de la solution et les différentes extensibilités du procédé. Enfin, les deux partenaires du projet, Précis Plastic Injection et Legrand, et utilisateurs finaux de ces matières, font le lien avec les besoins du recycleur et préconisent des possibles améliorations du procédé et des formulations.

D’après le consortium, les inventaires de cycles de vie montrent déjà des bénéfices en termes d’émissions de CO2 et de consommation d’énergies non renouvelables. « À titre d’exemple, une MPR PP affiche 9 fois moins d’émissions de CO2 et 9 fois moins de consommation d’énergie non renouvelable », peut-on lire.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Le Salon du vrac et du réemploi s’associe à un acteur européen pour sa 6ème édition
Le Salon du vrac et du réemploi s’associe à un acteur européen pour sa 6ème édition
Suez lance sa nouvelle édition de collecte fluviale des déchets
Suez lance sa nouvelle édition de collecte fluviale des déchets
Biodéchets : les élus du Siredom actent la construction d’une unité de tri en Essonne
Biodéchets : les élus du Siredom actent la construction d’une unité de tri en Essonne
Cedeo et Cycle Up s'associent pour proposer des WC reconditionnés
Cedeo et Cycle Up s'associent pour proposer des WC reconditionnés
Tous les articles Recyclage & Récupération
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS