EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneRECYCLAGE & RÉCUPÉRATION

RIPEEE travaille sur des matières plastiques recyclées de « premier choix »

Par La Rédaction. Publié le 23 septembre 2022.
RIPEEE travaille sur des matières plastiques recyclées de « premier choix »
Crédit : Adobe Stock
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Composé d’un consortium régional regroupant le recycleur Environnement Recycling, le laboratoire IMP-INSA et LabPlastics et CEP-Recycling, le projet RIPEEE vise à créer une gamme de matières plastiques recyclées à partir de déchets d’équipement électriques et électroniques (DEEE).

Le projet Recyclage innovant de plastiques issus des DEEE (RIPEEE) met l’approche pluridisciplinaire au service des matières plastiques recyclées. Piloté par Environnement Recycling, ce projet répond à l’appel à projets « R&D Booster » dans l’objectif de concevoir une gamme de matières plastiques recyclées (polypropylène, ABS (acrylonitrile butadiène styrène) et polystyrène) à partir de déchets d’équipement électriques et électroniques.

Deux problèmes se posent aux matières plastiques recyclées (MPR) : des propriétés en-dessous de celles des matières vierges et un manque de stabilité et de reproductibilité de leurs caractéristiques. Ces complications sont dues au vieillissement des plastiques au cours de leur usage et à la provenance variable des déchets à recycler. Le consortium, composé d’Environnement Recycling, Ingénierie des Matériaux Polymères / Institut nationale des Sciences Appliquées de Lyon (IMP-INSA) et LabPlastics et CEP-Recycling, entend apporter des solutions pérennes, techniquement abouties et économiquement viables afin de proposer une gamme de matière de premier choix et reproductible.

« Les possibilités technico-économiques pour les MPR sont enthousiasmantes. Notre approche pluridisciplinaire nous permet d’avancer dans l’élaboration de formule et la concrétisation de ce procédé à une échelle industrielle », commente Farida Tomasella, Directrice Développement Matières et R&D du Groupe Environnement Recyling et coordinatrice du projet RIPEEE.

Un travail collaboratif

Le projet mise sur la coopération entre les différents acteurs du marché pour créer une filière locale innovante à chaque étape du processus : de la collecte du déchet à la transformation de la matière recyclée. De ce fait, le recycleur Environnement Recycling sépare, tri les plastiques et envoi des échantillons au laboratoire MP ainsi qu’au compoundeur Lab Plastics qui doit éprouver des formules pour rapprocher les plastiques des normes attendues des transformateurs (industriels, clients finaux). Le laboratoire caractérise également les granulés pour optimiser les formulations.

L’amélioration du procédé est assurée par IMP/INSA (Ingénierie des Matériaux Polymères / Institut Nationale des Sciences Appliquées de Lyon). Ce laboratoire mène de nombreux tests et comparaisons sur les différents MPR. De son côté, CEP-Recycling travaille sur les possibilités d’industrialisation de la solution et les différentes extensibilités du procédé. Enfin, les deux partenaires du projet, Précis Plastic Injection et Legrand, et utilisateurs finaux de ces matières, font le lien avec les besoins du recycleur et préconisent des possibles améliorations du procédé et des formulations.

D’après le consortium, les inventaires de cycles de vie montrent déjà des bénéfices en termes d’émissions de CO2 et de consommation d’énergies non renouvelables. « À titre d’exemple, une MPR PP affiche 9 fois moins d’émissions de CO2 et 9 fois moins de consommation d’énergie non renouvelable », peut-on lire.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Fairmat renforce son capital pour le recyclage des matériaux avancés
21 novembre 2022
Fairmat renforce son capital pour le recyclage des matériaux avancés La spécialiste du recyclage des matériaux avancés, Fairmat, lève 34 millions d'euros. L'un des plus importants tours de table de « série A » pour une startup de la deeptech en France et en Europe cette année.
Alpha Recyclage Composites valorise les chutes de fibre de carbone
9 décembre 2022
Alpha Recyclage Composites valorise les chutes de fibre de carbone La PME toulousaine Alpha Recyclage Composites a conclu deux nouveaux programmes de partenariat industriel avec Multiplast et Plastic Omnium au profit du recyclage de la fibre de carbone.
Emmanuel Toussaint Dauvergne : « Le recyclage n'est pas la finalité première des batteries usagées de la e-mobilité »
3 janvier 2023
Emmanuel Toussaint Dauvergne : « Le recyclage n'est pas la finalité première des batteries usagées de la e-mobilité » En 2023, Screlec agréé par l’État sur la filière à REP des piles et accumulateurs portables se prépare à l’arrivée d’une réglementation européenne qui devrait renforcer ses missions de collecte et de tri des batteries de la micro-mobilité. Comment l’éco-organisme anticipe-t-il les futures obligations ? Éléments de réponses avec Emmanuel Toussaint Dauvergne, Directeur général de Screlec.
Tous les articles RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION
VIDÉO
Quel avenir pour nos déchets nucléaires ?
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN MONTEUR PNEUMATIQUES GENIE-CIVIL H/F
- Conseiller Clientèle Facturations/ Décompte H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Coordinateur Maintenance Capitalisable F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola