Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Recyclage & Récupération > Exposition « Frugal » : quand l'art et l'éco-conception s'entremêlent pour un avenir durable
RECYCLAGE & RÉCUPÉRATION

Exposition « Frugal » : quand l'art et l'éco-conception s'entremêlent pour un avenir durable

PUBLIÉ LE 19 MAI 2023
A.A
Archiver cet article
Exposition « Frugal » : quand l'art et l'éco-conception s'entremêlent pour un avenir durable
Briques coquilles d'huitres et moules, Hors Studio. Crédit : Exposition Frugal
Répondre aux besoins actuels sans compromettre ceux des générations futures est un défi de taille. Un défi que plus de 30 designers, paysagistes et créatifs engagés se sont attelés à relever pour l’exposition « Frugal », prévue en septembre 2023.

Tissu recyclé, chutes de bois et matériaux naturels...autant de créations durables seront exposées à la biennale organisée par l’association pour un design soutenable. Tenue en septembre 2023, l’exposition « FRUGAL » vise à partager, « loin de toute approche anxiogène ou culpabilisante », la beauté des solutions vertueuses qui se présentent dans les domaines de l’architecture, du paysage et du design.

« Souvent égarés entre déni et découragement, nous ignorons comment agir ? Nous avons besoin d’exemples, de preuves de concept, qui nous laissent entrevoir que faire autrement est possible ! », souligne Hélène Aguilar, présidente de l’association. C’est notamment la démarche de l’exposition qui repose sur l’utilisation de matériaux et de processus respectueux de l’environnement. Des pièces et installations éco-conçues sont mises en avant composées de matériaux vierges naturels renouvelables à échelle humaine, tels que les algues, le mycélium, les biopolymères inédits, le béton marin, la lave, et bien d’autres encore. Des matériaux revalorisés, tels que les déchets d’excavation, les feuilles mortes ou les pierres stériles de carrières, trouvent une nouvelle vie au sein des créations exposées. Enfin, la biofabrication, impliquant des insectes, des bactéries et d’autres organismes, est intégrée aux processus de conception des créations présentées.

Parmi les contributions notables, on retrouve « Une architecture du bien commun » par Julien Beller, qui explore de nouvelles approches de conception intégrant les principes de durabilité et de partage. De son côté, l’Atelier NDF présente un jardin comestible, combinant esthétisme et fonctionnalité, qui encourage la culture de produits alimentaires au sein des espaces urbains. De plus, le photographe Cédric Pollet propose une exposition sur le Vivant, mettant en lumière la beauté et la diversité de la nature.
 
Pour soutenir la biennale : l’Association pour un design soutenable
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
La première usine mondiale de biorecyclage du PET en Lorraine
La première usine mondiale de biorecyclage du PET en Lorraine
Filière VHU :  Federec saisit le conseil d’Etat
Filière VHU : Federec saisit le conseil d’Etat
Décryptage | Biodéchets : un tri à la source encore trop peu généralisé
Décryptage | Biodéchets : un tri à la source encore trop peu généralisé
Federec initie les lycéens aux métiers du recyclage avec le programme « 1 jeune, 1 recycleur »
Federec initie les lycéens aux métiers du recyclage avec le programme « 1 jeune, 1 recycleur »
Tous les articles Recyclage & Récupération
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS