Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

TERRITOIRES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

L'ANPCEN publie un guide sur la gestion environnementale de l'éclairage public

Partager :
L'ANPCEN publie un guide sur la gestion environnementale de l'éclairage public
Par Eva Gomez, le 21 novembre 2017
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Territoires
L’Association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement publie, à l’occasion du Salon des maires et des collectivités locales, un guide sur la gestion environnementale de l’éclairage public. Il répond à 30 questions, tant sur le volet environnemental, qu’économique et sociétal.

A l’occasion du Salon des maires et des collectivités locales (SMCL), l’Association nationale pour la protection du ciel et de l’environnement (ANPCEN) publie dans le numéro de novembre du Courrier des maires et des élus locaux, un guide intitulé « Concevoir et utiliser l’éclairage en préservant l’environnement ». En 30 questions-réponses, l’ANPCEN entend apporter un contexte, des décryptages, des outils ou des perspectives aux collectivités, autour de l’éclairage public. Ceci, « tant d’un point de vue écologique, qu’économique et sociétal », indique l’association dans un communiqué.

Ce guide est organisé en cinq chapitres : « Références d’actualité », « vers une approche plus intégrée », « appréhender les coût globalement », « solutions », et « relations avec les citoyens ». Ainsi, l’ANPCEN détaille les apports de la loi biodiversité sur le sujet, explique pourquoi intégrer les émissions de carbone de l’éclairage dans la politique locale, ou les effets de l’éclairage public sur le sommeil et la santé. L’association apporte également des éléments de réponse concernant le poids financier de l’éclairage public, la prévention et la limitation des nuisances lumineuses, ou encore les attentes et besoins réels d’éclairage des habitants. Ce guide présente ensuite des solutions à l’attention des élus. Par exemple, l’association remet en question l’aspect sécuritaire de l’éclairage des espaces publics et propose, « selon le niveau d’activité et selon les lieux », d’installer un éclairage à la demande. En effet, le guide indique qu’« un quai ou un jardin éclairé incitent à des rassemblements nocturnes, parfois très bruyants (...) ». Concernant la sécurité routière, l’ANPCEN évoque « des solutions non lumineuses et économes comme le balisement de routes ou de ronds-points par des dispositifs réfléchissants ou catadioptres », ou encore « l’éclairage dosé (…) pour les zones plus sensibles ». Par ailleurs, l’association estime que l’éclairage public doit s’intégrer dans la ville intelligente, tout en tenant compte « du coût de gestion et de maintenance » d’un ajout électronique ou informatique. « L’ajout d’un nombre toujours plus grand de technologie ne conduit pas nécessairement à s’interroger sur les finalités de l’éclairage, sa reconception et ses usages », peut-on lire dans le guide.

« Voir au-delà de la seule performance énergétique ou de l’esthétique »

La présidente de l’ANPCEN, Anne-Marie Ducroux, pense qu’il est primordial « d’informer les élus sur les possibilités qui s’offrent à eux, comme la réduction de la durée d’éclairage, la diminution des points d’éclairage, de leur intensité, et comment les mettre en œuvre ainsi que sur les gains énergétiques et économiques de telles actions ». Elle indique que « de nombreux exemples concrets témoignent fort bien qu’environnement, économies et qualité de vie sont conciliables, sans renoncer aux services rendus et à la sécurité ». Selon la présidente de l’association, « la modernité ne réside pas seulement dans une nouvelle approche technologique, mais dans une toute autre vision de l’éclairage et dans de nouveaux usages. Pour notamment voir au-delà de la seule performance énergétique ou de l’esthétique, dépasser l’objectif de propriété d’un "parc" pour obtenir un service global, mesuré, toujours à jour, des coûts globaux lisibles et une baisse des impacts de la lumière artificielle la nuit, émise à distance et dans l’environnement ».
Eclairage public nocturne (SIED 70 - Haute Saône) Crédit photo : Sied 70 - Vincent Renault
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV ouvre les vannes
Le 21e Carrefour des gestions locales de l'eau se tient en ce moment même à Rennes. Pour l'occasion, l'équipe d'Environnement TV vous propose une émission consacrée à l'Eau.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Ginger prend une participation au capital d’Hydrosol Fondations
Le groupe d’ingénierie Ginger a racheté les parts de l’actionnaire UBCI qui détenait 30 % du capital d’Hydrosol Fondations, une société tunisienne spécialisée en ingénierie géotechnique et travaux de fondations.
[Tribune] L’agriculteur est un entrepreneur du Green New Deal
[Tribune] L’agriculteur est un entrepreneur du Green New Deal
Alors que va s'ouvrir le Salon international de l'agriculture ce samedi 22 février, Remy Companyo, COO et cofondateur d'Ilek, rappelle que, si les pratiques agricoles sont souvent décriées, nombre d'agriculteurs font aujourd'hui le choix de la méthanisation, « convertissant le problème climatique en opportunité économique nouvelle », explique-t-il, devant ainsi un entrepreneur du « Green New Deal ».
L’Ile de France part à la reconquête de ses territoires en friches
L’Ile de France part à la reconquête de ses territoires en friches
La région lance un appel à manifestation d’intérêt (AMI) pour reconquérir les friches franciliennes.
Agroécologie : lancement de la chaire Bio4Solutions
Ce mardi 14 janvier, l'Ensaia-Université de Lorraine a lancé la chaire Bio4Solutions, consacrée à la transition agroécologique.
Construction bois : l'UICB se réorganise
Construction bois : l'UICB se réorganise
L'Union des industriels et constructeurs bois annonce une nouvelle organisation ainsi qu'une nouvelle gouvernance.
Vers une chaire sur l'économie environnementale
Vers une chaire sur l'économie environnementale
Un collectif de scientifiques et d’entreprises, soutenu par l’agglomération du Grand-Annecy, l’université de Savoie-Mont-Blanc et la Fondation université Savoie-Mont-Blanc, annonce lancer, ce lundi 24 février, la phase de préfiguration et de structuration de la chaire Économie environnementale.
Un régime « sain » limiterait les besoins en terres cultivées, selon l’INRAE
Un régime « sain » limiterait les besoins en terres cultivées, selon l’INRAE
Réduire l’alimentation carnée au profit des protéines végétales et des fruits et légumes allègerait la tension sur les terres à l’échelle mondiale, selon l’étude publiée le 14 février dernier par l’Institut national de la recherche agronomique et de l’environnement (INRAE).
Tous les articles TERRITOIRES
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
SALON AQUIBAT
26 Février 2020
SALON AQUIBAT
Confs'Amiante Bâti
27 Février 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
+ d'événements
Emploi
- Technicien SAV froid industriel H/F
- Coordinateur(rice) Cybersécurité H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- COMPTABLE F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.