Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

TERRITOIRES
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le Conseil de Paris adopte le plan climat : vers la neutralité carbone en 2050

Le Conseil de Paris adopte le plan climat : vers la neutralité carbone en 2050
Par Eva Gomez, le 23 novembre 2017.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ce lundi 20 novembre, le conseil de Paris a débattu et adopté le plan Climat air énergie, qui a notamment pour objectif d’atteindre la neutralité carbone et de consommer 45 % d’énergie renouvelable dont 20 % produits localement, d’ici 2050.

Lundi 20 novembre, le conseil municipal de la ville de Paris a adopté le plan « Climat air énergie » parisien. Avec pas moins de 500 mesures, ce plan Climat a notamment pour objectifs d’ici 2030, de réduire l’empreinte carbone de la ville de 40 % et de réduire de 35 % la consommation énergétique, avec une part de 45 % d’électricité renouvelable dont 10 % seront produits localement. Ce plan prévoit également à l’horizon 2030, une réduction de 50 % des émissions de gaz à effet de serre intramuros et le respect des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pour la qualité de l’air. Pour cela, l’interdiction des véhicules essence dans la capitale devrait notamment être effective en 2030.

A l’horizon 2050, la capitale envisage d’atteindre la neutralité carbone, ainsi qu’une réduction de 50 % de la consommation énergétique (par rapport à 2004) ou encore un passage à 100 % d’énergies renouvelables consommées, dont 20 % produits localement. Un plan climat qui « constitue une mise en œuvre concrète des engagements pris par la France lors de la COP21 », indique la mairie de Paris.

Des panneaux solaires sur les toits parisiens

Pour atteindre les objectifs de production locale d’énergie renouvelable, la mairie compte installer « une centrale solaire dans le Parc floral du Bois de Vincennes et un puits géothermique à Bercy-Charenton ». Sans compter le projet d’équiper 20 % des toits parisiens d’installations solaires. Afin de diviser la consommation énergétique, un plan de rénovation de plus de 100.000 immeubles est mis en place : dans un premier temps - d’ici 2030 - 300 écoles, 40 collèges et 15 piscines seront rénovés, « pour une diminution de 40 % des consommations énergétiques du parc municipal », précise la mairie de Paris. En tout, un million de logements, 50 millions de mètres carrés de commerces, bureaux, hôtels et équipements publics devraient être rénovés d’ici 2050. Ceci accompagné d’un plan de lutte contre la précarité énergétique.

Covoiturage, bus électriques et agriculture biologique

La mairie prévoit également de rendre la capitale 100 % cyclable dès 2020 et de déployer une flotte de transports en commun propres, avec « par exemple, la mise en place de lignes à haut niveau de service de bus électriques, sur les quais hauts rive droite de la Seine ». Rappelons que la piétonnisation des voies sur berge rive droite, effective depuis l’automne 2016, a provoqué un report de trafic sur les quais hauts, engendrant localement une hausse des pollutions atmosphérique et sonore. Par ailleurs, la ville souhaite encourager le covoiturage, en réservant « la voie gauche du périphérique aux véhicules comptant au minimum deux occupants ». Le plan adopté au conseil municipal contient aussi des mesures de développement des points verts de Paris, l’objectif zéro déchet ou encore le soutien d’une alimentation durable, notamment via la promotion du régime flexitarien (menus plus végétaux et moins carnés) et l’atteinte de 20 % de surfaces agricoles biologiques en Ile-de-France d’ici 2030.

Ce plan Climat sera soumis à consultation du public de décembre à février, avant d’être à nouveau examiné par le Conseil de Paris en mars 2018, pour son adoption finale.

Le plan climat de Lyon, signé

Ce jeudi 23 novembre, à l’occasion de la cinquième Conférence énergie climat, le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld et notamment le Directeur de l’Agence de l’eau Rhône-Alpes Yannick Prebay, ont signé le plan climat du grand Lyon. Les élus se sont réjouis de la réduction de 16 % des émissions de CO2 dans la métropole entre 2000 et 2015. Parmi les objectifs du plan signé : atteindre -20 % d’émissions de gaz à effet de serre en 2020.
Creative commons
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Sartrouville abrite la plus grande ferme bioponique de France
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
N° 1795
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Arrêté du 23 mai 2022 suspendant pour l'année 2022 l'application de l'arrêté du 26 mars 2004 relatif au report de la date de broyage et de fauchage de la jachère de tous terrains à usage agricole Lire
Décret n° 2022-809 du 14 mai 2022 relatif à l'aide à l'acquisition ou à la location de taxis peu polluants accessibles en fauteuil roulant Lire
Arrêté du 12 mai 2022 portant création de comités sociaux d'administration et de formations spécialisées à la direction générale de l'aviation civile et à l'Ecole nationale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 11 avril 2022 portant approbation du plan de gestion des risques d'inondation du bassin Artois-Picardie Lire
Arrêté du 11 mai 2022 portant création d'une commission administrative paritaire compétente à l'égard des agents exerçant des fonctions d'encadrement supérieur et de direction au ministère chargé de la transition écologique, au ministère chargé de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales et au ministère chargé de la mer Lire
Arrêté du 10 mai 2022 portant agrément du laboratoire de l'usine de Parentis-en-Born de la Société CHEMVIRON pour effectuer le classement du charbon actif (N° ONU 1362) en vue de leur transport maritime en colis Lire
Décret n° 2022-795 du 9 mai 2022 relatif à la prise en charge bonifiée par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité des coûts de raccordement associés à l'ajout de certains équipements électriques d'utilisateurs raccordés en basse tension Lire
Décret n° 2022-794 du 5 mai 2022 mettant fin à l'inscription de sites inscrits au titre de l'article L. 341-1 du code de l'environnement, en raison de leur état de dégradation irréversible ou de leur couverture par une autre mesure de protection de niveau au moins équivalent, en application de l'article L. 341-1-2 du même code Lire
Arrêté du 5 mai 2022 portant nomination d'un directeur régional adjoint de l'environnement, de l'aménagement et du logement (région Nouvelle-Aquitaine) Lire
Arrêté du 3 mai 2022 modifiant l'arrêté du 24 octobre 2012 relatif à l'exploitation de services de transport aérien par la société Air France Lire
Décret n° 2022-780 du 4 mai 2022 relatif à l'audit énergétique mentionné à l'article L. 126-28-1 du code de la construction et de l'habitation Lire
Arrêté du 30 avril 2022 accordant la prolongation du permis exclusif de recherches de mines d'hydrocarbures conventionnels liquides ou gazeux, dit « permis de Leudon-en-Brie » (Marne et Seine-et-Marne), à la société Vermilion Moraine SAS Lire
Arrêté du 29 avril 2022 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un recrutement sans concours d'adjoints techniques des administrations de l'Etat au ministère de la transition écologique Lire
Décret n° 2022-750 du 29 avril 2022 établissant la liste des communes dont l'action en matière d'urbanisme et la politique d'aménagement doivent être adaptées aux phénomènes hydrosédimentaires entraînant l'érosion du littoral Lire
Décret n° 2022-749 du 29 avril 2022 modifiant le décret n° 2021-153 du 12 février 2021 instaurant une aide en faveur des investissements relatifs aux installations de recharge rapide pour véhicules électriques sur les grands axes routiers Lire
Décret n° 2022-748 du 29 avril 2022 relatif à l'information du consommateur sur les qualités et caractéristiques environnementales des produits générateurs de déchets Lire
Décret n° 2022-661 du 25 avril 2022 relatif à la mise en place d'une aide sous forme de subvention à destination des entreprises à l'aval des exploitations agricoles touchées par les épisodes de gel survenus du 4 au 14 avril 2021 Lire
Décret n° 2022-642 du 25 avril 2022 modifiant le décret n° 93-1442 du 27 décembre 1993 approuvant les statuts de la Société anonyme de gestion de stocks de sécurité et précisant ses relations avec l'Etat Lire
Décret n° 2022-641 du 25 avril 2022 relatif à la prise en compte du risque de déforestation importée dans les achats de l'Etat Lire
Décret n° 2022-640 du 25 avril 2022 relatif au dispositif de certificats de production de biogaz Lire
À lire également
Amorce récompense la rénovation énergétique des copropriétés
Amorce récompense la rénovation énergétique des copropriétés
Le réseau national de collectivités territoriales et d'acteurs locaux engagés dans la transition écologique lance les « Trophées des collectivités pour la rénovation énergétique des copropriétés ». Ce concours cible 86.500 copropriétés au sein des 51 collectivités engagées dans le programme Rénovons Collectif.
Changement climatique : vers des cyclones tropicaux plus intenses et plus fréquents
Changement climatique : vers des cyclones tropicaux plus intenses et plus fréquents
Une récente étude avertit d'une intensification des cyclones tropicaux qui deviendraient plus fréquents dans la plupart des régions du monde. Les pays à faible revenu qui ne connaissent pas ce phénomène, seraient sévèrement touchés.
[Tribune ] « Pensons un mix énergétique adapté aux ressources territoriales »
[Tribune ] « Pensons un mix énergétique adapté aux ressources territoriales »
En juin 2020, la France annonçait la déconnexion du deuxième réacteur de la centrale de Fessenheim en Alsace. Mise en service en 1977, cette doyenne des centrales françaises produisait en moyenne 11 milliards de kilowattheure par an, soit 70% de la consommation d'électricité d'une région comme l'Alsace. Au-delà de ce moment historique, cette mise à l’arrêt soulève de nouveaux défis pour la France qui voit ici la perte d’une source de production conséquente. Directement concerné par la proximité géographique, le département du Haut-Rhin innove pour imaginer de nouvelles alternatives et assurer la reconversion énergétique de son territoire. Marie-France Vallat, conseillère départementale à la Collectivité européenne d’Alsace et Lionel Limousy, directeur de l’institut MICA Carnot, évoquent la nécessité de penser une production énergétique en fonction des ressources territoriales.
Compiègne alimente son réseau de chaleur à 65 % en énergie renouvelable
Compiègne alimente son réseau de chaleur à 65 % en énergie renouvelable
À l'issue de deux ans de travaux, la chaufferie biomasse de Compiègne est en service. Les Compiégnois bénéficient désormais de chauffage et d’eau chaude sanitaire produits à base d’énergie locale, renouvelable et décarbonée à 65 %.
Selfee lève 1,5 million d’euros pour décorréler les prix de fourniture des prix du marché de l’électricité
Selfee lève 1,5 million d’euros pour décorréler les prix de fourniture des prix du marché de l’électricité
Cette levée de fonds réalisée auprès d’EverWatt et de Crédit Agricole Normandie-Seine via sa filiale Normandie-Seine Participation, permettra à Selfee de déployer son modèle d’autoconsommation d’électricité à prix local.
Le Sénat consulte les élus locaux sur l'application de « zéro artificialisation nette »
Le Sénat consulte les élus locaux sur l'application de « zéro artificialisation nette »
Le Sénat lance une consultation en ligne des élus locaux, ouverte jusqu’au lundi 27 juin, visant à recueillir des témoignages concrets sur la mise en œuvre du volet « lutte contre l’artificialisation » de la loi Climat-Résilience votée en 2021.
Contrat d'objectifs : l'Andra passera de la conception à la réalisation de Cigéo
Contrat d'objectifs : l'Andra passera de la conception à la réalisation de Cigéo
Le contrat d’objectifs et de performance (COP) couvrant la période de 2022-2026 fixe les objectifs stratégiques et opérationnels de l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra). Parmi les axes définis dans ce document : la poursuite du projet Cigéo, les études préalables pour disposer de nouvelles filières de gestion pour tous les déchets français, et les activités industrielles d’exploitation des sites en activité.
Tous les articles TERRITOIRES
En partenariat avec
Événements
IAF 2022
28 Mai 2022
IFAT
30 Mai 2022
Assises Européennes de la Transition Energétique
31 Mai 2022
+ d'événements
Emploi
- Chargé d'Affaires Environnement Ecologie et Biodiversité (H/F)
- Acheteur Opérationnel Auvergne Rhône-Alpes (H/F)
- Coordinateur / Coordinatrice de déchetterie
- INGENIEUR DEVELOPPEMENT NOUVEAU PRODUIT F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.