Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Territoires

Lyon-Turin : des associations prônent une meilleure utilisation de la voie ferrée existante

Partager :
     
Par E.G, le 18 juin 2018
Face au développement du projet de nouvelle liaison ferroviaire entre Lyon et Turin, un groupement d’associations alerte sur les conséquences économiques et environnementales d’un tel projet et exige une meilleure utilisation de la voie ferrée existante.

« Le lobby pro Lyon Turin continue de promouvoir la solution du projet de nouvelle liaison ferroviaire Lyon Turin, pour un budget total de 26 milliards d’euros et une échéance à 30 ans, alors que la voie ferrée existante rénovée dispose de grandes réserves de capacités utilisables immédiatement pour le fret », estiment les Amis de la Terre, la FRAPNA, « Vivre et agir en Maurienne », « Changeons d’ère » et « Inspire ». Ces associations soulignent notamment que ce projet n’améliorerait pas la qualité de l’air des vallées, contrairement aux « élus de la région Auvergne-Rhône Alpes [qui] ont affirmé leur souhait de voir la Loi d’Orientation des mobililtés confirmer les accès au tunnel de base malgré les fortes contraintes budgétaires en argumentant notamment les supposées qualités environnementales de ce projet », est-il rappelé dans un communiqué commun diffusé ce lundi 18 juin.

Par ailleurs, le groupement d’associations rappelle que « Dans son rapport de février 2018 relatif aux accès au tunnel de base, le Conseil d’Orientation des Infrastructures, considérait que « la démonstration n’a pas été faite de l’urgence d’engager ces aménagements dont les caractéristiques socio-économiques apparaissent à ce stade clairement défavorables », confortant ainsi les conclusions des grandes administrations de l’État (Conseil Général des Ponts et Chaussées depuis 1998, Inspection Général des Finances depuis 2003 et Cour des Comptes depuis 2009) ».

Les associations exigent ainsi une meilleure utilisation de la ligne existante, « rénovée en 2012 mais seulement utilisée à 20% de ses capacités ».

Le 6 juin dernier déjà, les Amis de la Terre ainsi que des riverains ont saisi le Conseil d’Etat pour l’annulation du décret prorogeant les effets de la déclaration d’utilité publique du tunnel Lyon-Turin
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Article sponsorisé
Masternaut : des solutions de gestion de flotte respectueuses de l’environnement
En partenariat avec
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.