EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneTERRITOIRES

Une alternative à l'or pour le développement durable de la Guyane

Par C.R. Publié le 9 novembre 2018.
Une alternative à l'or pour le développement durable de la Guyane
NEWSLETTERS
Archiver cet article
Contre le projet de mine de la Montagne d’Or, le WWF France dévoile ce vendredi une étude portant sur le potentiel de développement économique de la Guyane.

La Montagne d’Or est un projet de mine à ciel ouvert destiné à extraire de l’Or. Cette mine qui doit être construite de 2019 à 2021, sera située dans le Nord Ouest de la Guyane. Toutefois le projet divise. En effet, de nombreuses associations s’inquiètent des conséquences d’un tel site sur l’environnement. Beaucoup remettent également en cause l’intérêt économique de la Montagne d’Or. Dans une étude dévoilée aujourd’hui par le WWF France, le cabinet Deloitte Développement Durable propose une alternative au projet minier.

Miser sur des filières locales

Le cabinet de conseil montre d’abord dans cette étude que le secteur minier industriel importe 75% des biens et services dont il a besoin pour produire, plutôt que de se les procurer au niveau local. Aussi, il propose plutôt de développer dix secteurs à "forts effets d’entraînement" pour l’économie locale. Sont identifiés : l’agriculture et l’élevage, la pêche, l’agroalimentaire, le bois, le tourisme, les énergies renouvelables, la gestion des déchets, la construction, l’audiovisuel et l’économie de la connaissance. Selon l’étude, l’augmentation de la production dans chacun de ces secteurs engendrerait la création d’emplois. Par exemple, une hausse de la production de 10 millions d’euros dans le secteur de l’agriculture générerait 8,5 millions d’euros de valeur ajoutée et créerait 128 emplois. 

Deux scénarios possibles pour un développement local et durable

En tenant compte de l’analyse de chacun des dix secteurs identifiés, le cabinet de conseil Deloitte Développement Durable propose dans son étude deux scénarios possibles de développement économique en Guyane. Le premier s’appuie sur une projection de l’Insee qui estime le besoin de création d’emploi à 2000 par an à horizon 2022. Pour y arriver, l’étude préconise une augmentation cumulée de la production des dix filières à hauteur de 163 millions d’euros par an. Selon elle, elle permettrait de créer 78,8 millions d’euros de valeur ajoutée pour l’ensemble de l’économie et 2.360 emplois. 

Un deuxième scénario plus ambitieux s’aligne sur l’objectif de la France de réduire à 7% le chômage dans la population active. Selon le cabinet de conseil, cela nécessiterait une augmentation de la production dans les dix filières de 270 millions d’euros par an. Une hausse qui permettrait la création de 4.020 emplois et 130 millions d’euros de valeur ajoutée supplémentaires.
Wikipédia/ ArchivoGuyane fr savane-roche virginie.jpg
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
1,5 milliard d'euros pour la transition écologique des collectivités
29 août 2022
1,5 milliard d'euros pour la transition écologique des collectivités La Première ministre Élisabeth Borne promet la création d'un « fonds vert » pour financer les chantiers de la rénovation énergétique et de la renaturation des villes.
100 millions d’euros pour des activités maritime et fluviale écoresponsables  
7 novembre 2022
100 millions d’euros pour des activités maritime et fluviale écoresponsables   Dès 2023, le Crédit Maritime Nord consacrera une enveloppe de 100 millions d’euros par an à la transition énergétique des économies maritime et fluviale de son territoire. 
La Ville de Montrouge certifiée « Territoire engagé pour la Nature »
24 novembre 2022
La Ville de Montrouge certifiée « Territoire engagé pour la Nature » Montrouge (Île-de-France) décroche la certification « Territoire engagé pour la Nature » pour l’année 2022. Une reconnaissance qui valorise les projets de la municipalité en faveur de la biodiversité locale.
Tous les articles TERRITOIRES
VIDÉO
Quel avenir pour nos déchets nucléaires ?
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN MONTEUR PNEUMATIQUES GENIE-CIVIL H/F
- Conseiller Clientèle Facturations/ Décompte H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- Coordinateur Maintenance Capitalisable F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola