Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Sylvamap donne un coup d'accélérateur à la digitalisation de la gestion forestière

Sylvamap donne un coup d'accélérateur à la digitalisation de la gestion forestière
L'application de Sylvamap permet de repérer les indicateurs révélateurs de la santé de la forêt. Crédits : Valiphotos/Pixabay
Par La Rédaction, le 11 octobre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Plus d’un million d’hectares de forêts sont désormais référencés dans la plateforme Sylvamap. 9000 groupements forestiers peuvent dès à présent retrouver gratuitement sur cet outil numérique les contours de leur propriété.

Les groupements forestiers font leur entrée dans l’ère de la digitalisation. La solution interactive et collaborative, réalisée par les équipes de Sylvamap, permet aux propriétaire d’une forêt de repérer les limites de leurs massifs, digitaliser les document de gestion durable, et d’inscrire dans le temps les actes sylvicoles, ainsi que les dépenses et les recettes engagées sur les parcelles

Disponible via une plateforme web ou en application mobile à télécharger, cet outil dispose d’une publication en Open Data par le gouvernement des comptes de propriété des personnes morales (SCI, GFR, GF…). Le référencement de 1 300 000 hectares de forêts ouvre l’accès gratuitement au premier service de Sylvamap : le repérage des limites d’une propriété. « Nous espérons, à travers cet accès facilité au contour de la propriété, créer un première expérience utilisateur avec notre outil et contribuer ensuite significativement à la numérisation des documents de gestion durable des groupements forestiers », explique Alban Le Cour, co-fondateur de Sylvamap, dans un communiqué.

Concrètement cette application favorise la remonté d’informations de terrain : qualifier l’état du sol, référencer la biodiversité (faune et flore), repérer les indicateurs révélateurs de la santé de la forêt... Toutes ces informations constituent la base des services écosystémiques rendus par la forêt et permettent une gestion au plus proche des besoins de la nature.

Une condition importante

L’entrée dans l’ère numérique des DGD est une condition importante pour pérenniser la gestion durable des forêts. « Lorsque le Plan Simple de Gestion est en format papier, trop souvent vécu de façon administrative, la remontée d’informations, l’implication des propriétaires et l’interaction avec le gestionnaire sont moins évidentes qu’avec une application smartphone », observe le co-fondateur.

Pour rappel, Un document de Gestion Durable (DGD) est un plan de gestion nécessaire pour programmer l’avenir de la forêt. Reconnu comme un certificat de gestion durable, celui-ci valide le programme d’interventions et permet une continuité de la gestion lors d’une transmission du patrimoine forestier.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Le Cerema propose deux formations professionnelles autour de la RE2020
Le Cerema propose deux formations professionnelles autour de la RE2020
La Réglementation environnementale 2020 (RE 2020), bouleversera la filière du bâtiment à partir de janvier 2022. Le Cerema a conçu deux formations professionnelles pour préparer les acteurs du BTP aux futures évolutions.
Dijon construit 51 logements sociaux à énergie positive
Dijon construit 51 logements sociaux à énergie positive
Une première à Dijon ! La commune installera ses premiers logements sociaux qui produiront plus d’énergie qu’ils n’en consommeront. Le projet prévoit la construction de 51 logements à loyer modéré et à énergie positive.
Grigny fournira une énergie verte et locale à ses habitants
Grigny fournira une énergie verte et locale à ses habitants
La mairie de Grigny (Rhône) s’associe à Planète OUI et SERFIM EnR pour accélérer sa transition énergétique et accompagner ses habitants en faveur d’une consommation plus responsable.
Paris rêve de devenir une ville-jardin sans nuisances sonores
Paris rêve de devenir une ville-jardin sans nuisances sonores
Végétalisation et lutte contre la pollution sonore seront au cœur du prochain Conseil de Paris. L'équipe municipale a dévoilé ce mardi 05 octobre, les principales mesures retenues dans le premier Plan Arbre et le Plan Bruit, qui seront soumis au Conseil municipal du 12 octobre.
La 20e édition d’Intersol décrypte les enjeux des sols et ses opportunités pour la transition des territoires
La 20e édition d’Intersol décrypte les enjeux des sols et ses opportunités pour la transition des territoires
La 20ème édition d’Intersol se tiendra les 7, 8 et 9 septembre à Paris. Au menu, des rencontres et des échanges pour surmonter les problématiques spécifiques au sol. 
Lyon monte au front contre les perturbateurs endocriniens
Lyon monte au front contre les perturbateurs endocriniens
Une ville sans perturbateurs endocriniens ! Lyon s’allie à l’action du Réseau Environnement Santé (RES) pour lutter contre ces substances qui constituent un enjeu de santé publique.
La Seine-Saint-Denis concrétise son plan « éco-collège »
La Seine-Saint-Denis concrétise son plan « éco-collège »
Les chantiers des collèges des Docks à Saint-Ouen, Marie Curie aux Lilas, et Alfred Sisley à L’Île-Saint-Denis ont officiellement démarré jeudi 09 septembre. Cette étape marque le coup d’envoi du plan « éco-collège » voté par le Département de la Seine-Saint-Denis.
Tous les articles TERRITOIRES
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.