Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Territoires > L'Etat mobilise 10 millions d'euros pour la rénovation de l'éclairage public
TERRITOIRES

L'Etat mobilise 10 millions d'euros pour la rénovation de l'éclairage public

PUBLIÉ LE 1er MARS 2022
A.A
Archiver cet article
L'Etat mobilise 10 millions d'euros pour la rénovation de l'éclairage public
Les modalités de candidature au programme seront présentées dans les semaines prochaines. Crédit : Pixabay
L’Etat retient le programme « Lum’ACTE », porté par la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR). Ce dispositif, financé grâce aux certificats d’économie d’énergie, vise la rénovation de 70 % de l’éclairage public.

Avec un parc avoisinant les 10 millions de points lumineux, l’éclairage public représente plus de 40 % des consommations d’électricité des collectivités, déclare le ministère de la Transition écologique. Dans le cadre du programme « Lum’ACTE », porté par la FNCCR, le gouvernement met à disposition des collectivités locales une aide financière destinée à les accompagner dans la rénovation de l’éclairage public et réaliser des économies d’énergie.  

Doté de 10 millions d’euros, ce nouveau programme vise à diagnostiquer, d’ici deux ans, 3 à 4 millions de points d’éclairage dans une zone couvrant la moitié de la population française. Deuxième objectif de ce plan, aboutir à la rénovation d’au moins 70 % de ce parc d’éclairage public. « 40 % des équipements ont plus de 25 ans. Il est donc primordial d’accélérer la rénovation des installations vieillissantes énergivores et limiter la pollution lumineuse induite », commente la FNCCR.  

Ce dispositif, validé par la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC), sera financé grâce aux certificats d’économie d’énergie via la FNCCR. Les collectivités lauréates du programme pourront s’engager dans la mise en place de Schémas directeurs d’aménagement lumière (SDAL) « qui, sur la base d’un diagnostic permettent d’établir une cartographie des zones éclairées, des besoins, de planifier des travaux et d’organiser la maintenance ». En outre, les modalités de candidature seront présentées dans les semaines à venir. 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Décarboner l’industrie laitière dans les Hauts-de-France avec General Mills
Décarboner l’industrie laitière dans les Hauts-de-France avec General Mills
L'Ademe et la Fédération nationale des SCoT signent un partenariat
L'Ademe et la Fédération nationale des SCoT signent un partenariat
Tribune | « Lutter contre les îlots de chaleur urbains, le défi de la ville durable de demain  »
Tribune | « Lutter contre les îlots de chaleur urbains, le défi de la ville durable de demain »
Changement climatique : un appel à projets pour développer de nouvelles activités dans la station de Valdrôme
Changement climatique : un appel à projets pour développer de nouvelles activités dans la station de Valdrôme
Tous les articles Territoires
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS