Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

RECYCLAGE
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS

ERDF cultive ses légumes sur les toits de Paris

Partager :
Par la rédaction, le 30 octobre 2015
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Recyclage
Les projets d'agriculture urbaine fleurissent dans la capitale. Mais pour la première fois, c'est ERDF qui finance un potager, juché sur le toit-terrasse de son site du 6 rue d'Aboukir. Inauguré le jeudi 10 septembre, ce projet est le fruit d'une collaboration avec la Ville de Paris, propriétaire des 220 m² de toiture, et de l'association Veni Verdi, chargée de l'exploitation. Nadine Lahoud, la fondatrice de cette association experte en création des jardins en milieu urbain, se réjouit de ce premier essai : « Nous avons obtenu 110 kilogrammes de légumes et de plantes aromatiques en trois mois ». Les prochaines récoltes seront destinées aux restaurants locaux, commerçants et particuliers, au prix de deux euros le kilo. « L'intérêt de cette couverture végétale est également de participer à l'isolation thermique du bâtiment, d'absorber une partie des eaux pluviales et de fixer certains micro-polluants de l'atmosphère », explique Olivier Saison, bénévole et apiculteur chez Veni Verdi. 12 tonnes de terre amendée ERDF a dépensé 10.000 euros pour lancer cette surface agricole dans le centre de l'agglomération. Pari audacieux car l'installation d'un tel potager reste complexe. L'association Veni Verdi a donc confié la co-conception de l'aménagement, les études de structure, de marché et de faisabilité à l'ingénieur bâtiment et urbanisme Julien Thomas (voir son site). Et il aura fallu une quarantaine de personnes (des bénévoles et des employés d'ERDF) pour transporter les 12 tonnes de terre amendée en haut du site. «  C'est un mélange léger de pouzzolane (qui sert à drainer, ndlr), de tourbe et de compost obtenu à partir de déchets végétaux, de préférence bio. Cette terre est contenue dans des sacs en géotextile de 200 litres chacun. Elle est recouverte de paille pour retenir l'humidité et réduire la quantité d'eau nécessaire », souligne Nadine Lahoud. Pénélope Komitès, l'adjointe à la mairie de Paris rappelle quant à elle que ce genre d'initiative peut intéresser les bailleurs sociaux et correspond à « l'objectif d'atteindre 100 hectares végétalisées dans la ville de Paris d'ici 2020 ».MaBoLe site de Veni Verdi
Retrouvez toute l'information "recyclage" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV à la cime des arbres

Ne perdez pas une minute, Environnement TV est en ligne !
Toutes nos vidéos
À lire également
Des billettes d'aluminium recyclé à 75 %
Des billettes d'aluminium recyclé à 75 %
Alors que la production mondiale d’aluminium est responsable à elle seule de 3 % des émissions de gaz à effet de serre, soit 1,2 milliards de tonnes CO2, le groupe norvégien Hydro, qui possède les marques de menuiseries Technal et Wicona, entend diminuer son empreinte carbone dans ses usines de production d’aluminium. En plus de fournir de l’aluminium bas carbone certifié, il a mis au point un nouveau process de recyclage lui permettant de fabriquer des fenêtres, gardes-corps et cloisons en aluminium « 75R », qui comprend un taux de matières recyclées post-consommation d’au moins 75 %.
Graf atteint 100% de matières recyclées dans la fabrication de récupérateurs d'eau
La société de fabrication de réservoirs, cuves et citernes pour la récupération d'eau de pluie, et de systèmes d'épurations et d'infiltration, Graf, annonce avoir atteint 100% de matières recyclées pour ses récupérateurs et composteurs de jardin.
Une solution tri optique qui voit loin
Une solution tri optique qui voit loin
Le centre de tri Paprec trivalo Côte d’Azur, situé à Cannes, est un modèle du genre. Doté des équipements de tri automatique dernier cri fournis par Tomra Sorting, le site exploité par Paprec gère annuellement près de 40.000 tonnes de déchets issus des bacs jaunes des habitants des Alpes-Maritimes. Ici, la technologie Tomra s’est parfaitement adaptée à la diversité des flux à trier, ou serait-ce le contraire ?
[Tribune] Recyclage du polyéthylène : à quand une reconnaissance officielle ?
[Tribune] Recyclage du polyéthylène : à quand une reconnaissance officielle ?
Cette semaine, Nicolas Vollerin, responsable technique produits de Polieco France, revient sur la norme à laquelle le polyéthylène recyclé est soumis. Selon lui, "pour atteindre l'objectif de zéro plastique en décharge en 2025, avec 100 % de plastiques recyclés, l’intégration des matières plastiques recyclées, « qualifiées » dans les normes et les certifications, est indispensable".
[Tribune] Le recyclage des textiles, une opportunité pour l’énergie et la mobilité du futur
[Tribune] Le recyclage des textiles, une opportunité pour l’énergie et la mobilité du futur
Cette semaine, Céline Largeau, chef de projet à l’IRT Jules Verne et responsable de la filière automobile et Christophe Magro, directeur adjoint de la plateforme Canoe, reviennent sur le recyclage et la valorisation des textiles. Ils présentent un projet développé par l’IRT et la plateforme Canoe, qui consiste en la production d’une fibre de carbone biosourcée économique à partir de textile recyclé​.
Des matériaux plastiques plus résistants et plus durables à l’étude
Des matériaux plastiques plus résistants et plus durables à l’étude
Le colloque européen sur le vieillissement des polymères en milieu marin s’ouvre ce mercredi 28 août à Brest. A cette occasion, l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer présentera deux expérimentations menées pour rendre des matériaux plastiques plus résistants et plus durables.
Cédric Tan est nommé directeur de site Astrhul, filiale du groupe Chimirec
Cédric Tan est nommé directeur de site Astrhul, filiale du groupe Chimirec
Ce lundi 22 juillet, le groupe Chimirec a nommé Cédric Tan au poste de directeur de site Astrhul, spécialisé dans le traitement de déchets industriels.
Tous les articles RECYCLAGE
Appels d'offres
En partenariat avec
Accès au kiosque
Événements
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
20 Septembre 2019
Rencontres Internationales de la Mobilite Durable
JDL 2019
25 Septembre 2019
JDL 2019
Cycl'eau Vichy
25 Septembre 2019
Cycl'eau Vichy
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN(NE)S MAINTENANCE GAZ (H/F) Laval
- Electromécanicien(ne) H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces naturels
- Chargé d'opérations bâtiments F/H
+ d’offres
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.