Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

BIODIVERSITÉ
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Dans les milieux agricoles, les oiseaux disparaissent à une vitesse alarmante

Partager :
Dans les milieux agricoles, les oiseaux disparaissent à une vitesse alarmante
Par E.G, le 20 mars 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Biodiversité
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ce mardi 20 mars, le CNRS et le Musée national d’histoire naturelle publient deux études qui alertent sur la disparition massive des oiseaux des campagnes. Un déclin observé depuis plus de vingt ans et qui s’est notamment accentué depuis 2016.

« Le printemps 2018 s’annonce silencieux dans les campagnes françaises », se désolent le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et le Muséum national d’histoire naturelle (MNHN). En effet, d’après deux études publiées ce mardi 20 mars, « les oiseaux des campagnes disparaissent à une vitesse vertigineuse ». Ces deux études de suivi des oiseaux, l’une menée à échelle nationale, et l’autre à échelle locale, concluent qu’en 15 ans, les populations d’oiseaux de campagnes ont diminué d’un tiers. « Au vu des pertes ces deux dernières années, cette tendance est loin de s’infléchir », alertent les chercheurs. « Ces études révèlent l’ampleur du phénomène : le déclin des oiseaux en milieu agricole s’accélère et atteint un niveau proche de la catastrophe écologique », préviennent le CNRS et le MNHN.

Ces données ont pu être récoltées grâce à des comptages d’oiseaux effectués sur tout le territoire métropolitain par des amateurs et des professionnels, notamment via le programme de sciences participatives du MNHN au sein du Centre des sciences de la conservation (Cesco) : « STOC », pour « Suivi temporel des oiseaux communs ». Ce programme « produit des indicateurs annuels sur l’abondance des espèces dans différents habitats (forêt, ville, campagne, etc.) ». Ainsi, dans les milieux ruraux, les comptages effectués témoignent d’une diminution importante des populations d’oiseaux depuis les années 1990. « Les espèces spécialistes de ces milieux, comme l’alouette des champs, la fauvette grisette ou le bruant ortolan, ont perdu en moyenne un individu sur trois en quinze ans. Et les chiffres montrent que ce déclin s’est encore intensifié en 2016 et 2017 », précisent le CNRS et le MNHN dans un communiqué commun.

Huit perdrix sur dix ont disparu des campagnes

L’étude menée à échelle locale par le CNRS, sur la zone atelier « Plaine et Val de Sèvre », confirme les résultats nationaux, et démontre qu’au-delà des espèces propres aux milieux ruraux, les espèces généralistes sont également touchées. « Depuis 1995, des chercheurs du Centre d’études biologiques de Chizé (EBC) suivent chaque année, dans les Deux-Sèvres, 160 zones de 10 hectares d’une plaine céréalière typique des territoires agricoles français », explique le CNRS. Ainsi, en 23 ans, aucune espèce d’oiseaux n’a été épargnée : la population d’alouette a diminué de 35 %, et la population de perdrix est « presque décimée », avec huit individus disparus sur dix. « Ce déclin frappe toutes les espèces d’oiseaux en milieu agricole, aussi bien les espèces dites spécialistes - fréquentant prioritairement ce milieu -, que les espèces dites généralistes - retrouvées dans tous les types d’habitats, agricoles ou non », soulignent les chercheurs. Un déclin qui irait de pair avec « l’effondrement des insectes » et qui est spécifique aux milieux agricoles, car les espèces généralistes concernées ne diminuent pas dans les autres milieux.

Jachères, cours du blé et néonicotinoïdes

Pour les chercheurs du CNRS et du MNHN, cette disparition massive « est concomitante à l’intensification des pratiques agricoles ces 25 dernières années, plus particulièrement depuis 2008-2009. Une période qui correspond entre autres à la fin des jachères imposées par la politique agricole commune, à la flambée des cours du blé, à la reprise du sur-amendement au nitrate permettant d’avoir du blé sur-protéiné et à la généralisation des néonicotinoïdes, insecticides neurotoxiques très persistants ». Ainsi, au printemps 2018, de nombreuses régions de plaines céréalières risquent d’être silencieuses. « Si cette situation n’est pas encore irréversible, il devient urgent de travailler avec tous les acteurs du monde agricole pour accélérer les changements de pratiques ; et d’abord avec les agriculteurs qui possèdent aujourd’hui les clés pour infléchir la tendance », concluent le CNRS et le MNHN.
Photo : Le bruant proyer, une espèce spécialiste des milieux agricoles en déclin © V. Bretagnolle, CEBC (CNRS/Université de La Rochelle)
  [Vidéo] Le Covid, accélérateur de la transition écologique
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 21 juillet 2020 portant nomination du président et des membres du Conseil d'orientation pour la prévention des risques naturels majeurs Lire
Arrêté du 10 juillet 2020 fixant les taux de promotion dans certains corps spécifiques relevant de la direction générale de l'aviation civile du ministère de la transition écologique pour l'année 2020 Lire
Décision du 17 juillet 2020 portant délégation de signature (centre ministériel de valorisation des ressources humaines [CMVRH]) Lire
Les plus lus
À lire également
Selon la Cour des comptes européenne, la PAC n'a pas permis d'enrayer le déclin de la biodiversité des terres agricoles
Selon la Cour des comptes européenne, la PAC n'a pas permis d'enrayer le déclin de la biodiversité des terres agricoles
Ce vendredi 5 juin, la Cour des comptes européenne publie un rapport sur le déclin de la biodiversité des terres agricoles.
Une application pour aider les forestiers à déterminer la sensibilité des forêts
Une application pour aider les forestiers à déterminer la sensibilité des forêts
Ce lundi 15 juin, l'Institut national de la recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (Inrae) et l'Office national des forêts (ONF), annoncent le lancement de l'application mobile For-Eval, pour aider les gestionnaires à identifier les forêts les plus vulnérables.
Une nouvelle cartographie des mangroves des outre-mer
Une nouvelle cartographie des mangroves des outre-mer
A l'occasion de la journée internationale des Mangroves qui aura lieu ce dimanche 26 juillet, le comité français de l'UICN, le Conservatoire du littoral, et l'Initiative française pour les récifs coralliens (Ifrecor), publient une cartographie des mangroves.
Alerte rouge pour les lémuriens, le grand hamster ou la baleine franche
Alerte rouge pour les lémuriens, le grand hamster ou la baleine franche
Des lémuriens de Madagascar, le grand hamster d’Alsace ou encore la baleine franche de l’Atlantique nord ont fait un nouveau pas vers l’extinction, victimes des activités de l’Homme, a mis en garde l’UICN en publiant sa nouvelle liste rouge ce jeudi 9 juillet.
[Tribune] Écoutons aussi ceux qui font la forêt…
[Tribune] Écoutons aussi ceux qui font la forêt…
Aujourd'hui, le président de la Fédération des syndicats de forestiers privés (Fransylva), Antoine d'Amécourt, lance un appel : "écoutons aussi ceux qui font la forêt !", s'exclame-t-il, afin de faire connaître le métier de forestier, encourager les bonnes pratiques et bannir les activités illégales.
[Enquête] Les parcs nationaux à la peine
[Enquête] Les parcs nationaux à la peine
Créés par une loi de 1960, les parcs nationaux français ont vu leurs actions élargies à partir de 2006 par l’introduction de chartes de territoire. Mais depuis dix ans, ces établissements publics soumis à une baisse importante de leur effectif peinent à exercer leurs missions, entre protection d’une nature exceptionnelle et développement durable local.
Appel à projets : les « Atlas de la biodiversité communale »
Appel à projets : les « Atlas de la biodiversité communale »
Jusqu'au 15 septembre 2020, communes et intercommunalités peuvent déposer leur candidature pour l'appel à projets « Atlas de la biodiversité communale » (ABC) lancé par l'Office français de la biodiversité (OFB).
Tous les articles BIODIVERSITÉ
Nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- CDI-Chargé d'Etudes et Réalisation CVC/GTB - Région IDF H/F
- Directeur(trice) Juridique Social H/F
- Ingénieur / Ingénieure écologue
- Consultant en Affaires Réglementaires Dispositifs Médicaux F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.