Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

CLEANTECH
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

L’Ifat soigne son empreinte carbone

Partager :
L’Ifat soigne son empreinte carbone
Par F.B, le 21 février 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Cleantech
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’Ifat, salon consacré aux technologies environnementales qui se tiendra à Munich du 4 au 8 mai 2020, s’est doté d’un code de bonne conduite pour améliorer son empreinte carbone.
 
L’IFAT, « le plus grand salon mondial consacré aux technologies destinées à la gestion de l’eau, des eaux usées et des déchets, mais aussi à l’exploitation des matières premières et au recyclage » selon l’organisateur, se préoccupe depuis longtemps de son impact environnemental. Alors que la prochaine édition, organisée à Munich du 4 au 8 mai prochain, accueillera plus de 145 000 visiteurs de 160 pays ainsi que 3 300 exposants sur 270 000 m², les organisateurs souhaitent soigner son empreinte carbone. Pour cela, ils viennent d’adopter un code de bonne conduite à destination des participants, pour les inciter à adopter un comportement le plus écologique possible, et ils remettront également le prix « Ifat Environmental Leadership Award » au plus vertueux d’entre eux.
 
Un calculateur d’empreinte carbone
 
« Quand l’Ifat accueillera de nouveau plus de 3300 exposants et environ 145 000 visiteurs, nous voulons que le salon soit le plus écologique possible », a ainsi déclaré Philipp Eisenmann, commissaire du salon. Et cela commence par le parc d’exposition Messe München, qui dispose déjà de plusieurs avantages. Ses besoins en électricité sont en effet couverts à 100 % par de l’électricité verte, une grande partie du chauffage des halls provient de la géothermie, tandis que leurs toits accueillent la plus grande toiture photovoltaïque au monde. En outre, les vastes espaces verts comptent 2 500 arbres et un lac alimenté par l’eau de pluie et la nappe phréatique.
 
Pour aller plus loin, les exposants et visiteurs de l’Ifat 2020 pourront désormais utiliser un calculateur d’empreinte carbone, baptisé ClimatePartner, afin de compenser les émissions de CO2 liées à leur trajet aller-retour vers le salon en faisant un don à une sélection de projets visant à la protection du climat et de l’environnement. De plus, la restauration sur place fera appel aux circuits courts, l’utilisation de papier recyclé sera généralisée, tandis que des distributeurs d’eau potable seront mis à disposition gratuitement pour éviter la production de déchets plastiques. Enfin, les stands seront aménagés avec du bois grâce à Meplan.
 
Demandez le programme
 
Alors que les visiteurs de l’Ifat sont principalement des élus locaux et des industriels, dont la moitié % seulement viennent d’Allemagne, l’édition 2020 abordera plusieurs thèmes majeurs comme le Green Deal européen, mais aussi les questions liées aux déchets de construction et aux déchets plastiques. Entre 70 et 100 entreprises françaises seront présentes, à l’image de Suez, Veolia ou encore Séché Environnement, tandis qu’une trentaine d’entre elles seront réunies à l’initiative de Business France, sur un stand collectif dans le hall consacré au déchet et un autre dans celui consacré à l’eau.
Rappelons que l’Ifat se déroule tous les deux ans à Munich, mais il organise également d’autres salons sur le même thème dans le monde entier : trois en Chine, un en Afrique du Sud, en Turquie, en Inde, et bientôt au Brésil.
 
© Ifat
  [Vidéo] Des bambous pour traiter les eaux usées
Rendez-vous à Miramas dans les Bouches-du-Rhône, où la jeune pousse Bamboo For Life nous fait visiter l'une de ses stations d'épuration constituée de bambous !
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Matteo Carando, directeur d’ERG France
Les entreprises et acteurs de l’environnement organisent, depuis mi-mai, la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Matteo Carando, directeur d’ERG France.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Décret du 1er juillet 2020 portant nomination au comité des finances locales institué par l'article L. 1211-1 du code général des collectivités territoriales Lire
Arrêté du 29 juin 2020 portant nomination au sein du Conseil national d'évaluation des normes Lire
Arrêté du 30 juin 2020 portant nomination de la directrice du Fonds d'indemnisation des victimes de l'amiante Lire
Arrêté du 25 juin 2020 pris pour l'application, en 2020, de l'article L. 1614-4 du code général des collectivités territoriales Lire
Arrêté du 29 juin 2020 portant interdiction de mise sur le marché de bouteilles de gaz métalliques non rechargeables contenant de l'hélium Lire
Arrêté du 22 juin 2020 pris en application du décret n° 2019-799 du 26 juillet 2019 fixant les modalités d'indemnisation du référent déontologue et du référent en matière de recueil des signalements émis par les lanceurs d'alerte de l'Autorité de sûreté nucléaire Lire
À lire également
2019, un grand cru pour Endress+Hauser
2019, un grand cru pour Endress+Hauser
Endress+Hauser a réalisé une excellente année 2019 dans tous ses domaines d’activité, tous ses secteurs et toutes les régions du monde. De quoi traverser sereinement la crise du Covid-19.
Un outil de réduction de l’empreinte carbone des bâtiments
Un outil de réduction de l’empreinte carbone des bâtiments
Pour aider les secteurs de l’architecture, du génie civil et de la construction, Autodesk, spécialisé dans les solutions logicielles de conception, a travaillé avec le Carbon Leadership Forum et plus de trente partenaires pour créer EC3, pour Carbone incorporé dans la construction, un outil lancé lors de Greenbuild Expo, fin 2019.
Produits biosourcés : Afyren obtient une subvention européenne de 20 millions d'euros
L'entreprise de biotechnologie Afyren et le consortium After-Biochem, annoncent l'obtention d'une subvention européenne de 20 millions d'euros pour la production industrielle de produits biosourcés.
Tous les articles CLEANTECH
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
e-EUBCE
6 Juillet 2020
e-EUBCE
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
+ d'événements
Emploi
- Alternance - Chargé(e) de Prévention Santé et Sécurité H/F
- Chef de secteur H/F
- Poseur / Poseuse en isolation thermique
- Manager de Production F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.