Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu

CLEANTECH
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] À l’approche du Black Friday, l’industrie de la mode doit tourner la page du greenwashing

Partager :
[Tribune] À l’approche du Black Friday, l’industrie de la mode doit tourner la page du greenwashing
Par Nathalie Lebas-Vautier, fondatrice de Good Fabric, le 16 novembre 2020
Nos newsletters gratuites ›
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Nathalie Lebas-Vautier, fondatrice de Good Fabric, alerte sur les dangers du greenwashing et appelle à accélérer la transition vers une mode plus durable.

Dans moins de deux semaines, aura lieu le Black Friday, avec son cortège de promotions et d’achats compulsifs. Nul doute que la fast-fashion et les marques de mass-market vont s’en donner à cœur joie pour proposer des t-shirts à 3€ ou encore des jeans à 15€. Dans le même temps, les discours rassurants sur les efforts supposés de ces marques pour améliorer leurs processus de fabrication se multiplient, avec l’abus d’expressions trompeuses comme « collection responsable » « 100% coton naturel », d’images et de vocabulaires de la nature, l’utilisation de la couleur verte à outrance : bref, toutes les ficelles du greenwashing sont à l’œuvre !

Il est temps de remettre les pendules à l’heure et d’alerter sur les dangers de ce greenwashing qui retarde la prise de conscience collective et entretient le doute dans la tête des consommateurs. Les dégâts sont réels et immenses. Mais des signes d’espoir sont là !

Le greenwashing : des effets insidieux et dévastateurs

Le greenwashing peut recouvrir plusieurs réalités et degrés d’intensité. Cela va de la dissimulation pure et simple avec par exemple l’usage de la couleur verte pour repeindre un logo ou un packaging, comme une enseigne de fast food par exemple qui est passé d’un fond rouge à un fond vert sans changer fondamentalement ses pratiques, en passant par le recours à des labels qui n’ont pas fait la preuve de leur sérieux mais qui font illusion auprès des consommateurs, comme par exemple le label BCI qui ne répond à aucune problématique environnementale et sociale durant tout le processus de fabrication, contrairement au label GOTS.

Mais d’autres initiatives, parfois louables, permettent également aux entreprises de se détourner du vrai sujet : de nombreuses marques mettent en avant leurs dons à des associations humanitaires ou à des opérations de reforestation pour se donner bonne conscience et bonne image, sans pour autant remettre en question leurs pratiques et les produits qu’ils vendent. Autant mettre un pansement sur une jambe de bois !

Résultat de toutes ces manipulations : le consommateur est dans le flou, il perd confiance non seulement en la marque qui pratique le greenwashing, mais en bon nombre d’autres marques similaires qui se retrouvent jetées dans le même panier. Le discrédit est contagieux et ravageur. C’est ainsi que des marques qui tentent d’avancer dans la bonne direction de façon pragmatique, sans communiquer outre mesure, peuvent aussi être frappées du poison du doute. Le greenwashing est donc néfaste également pour les entreprises qui ne le pratiquent pas.

Mais l’effet le plus ravageur est sans doute le retard à la prise de conscience et au passage à l’action qu’il induit : puisque tout le monde se met au développement soi-disant durable et à l’écologie, le problème est en passe d’être résolu, alors pourquoi se mobiliser ? C’est une illusion faussement rassurante qui incite à l’immobilisme ou à la triche. Or il est urgent d’agir ! Et particulièrement dans le secteur de la mode qui est l’un des plus polluants au monde. On ne peut plus aujourd’hui concevoir un produit textile sans se poser la question de sa fabrication et de son impact environnemental et social.

La solution : une démarche cohérente et globale qui prend en compte chaque étape de la chaîne de valeur

Un t-shirt a beau être en coton bio, s’il est fabriqué par des enfants dans des conditions de travail déplorables, il ne représente pas un achat responsable : lorsqu’on veut engager une démarche RSE et améliorer ses processus de production, il faut bien entendu s’intéresser aux matières, à leur provenance, à leur qualité et durabilité dans le temps, mais ça ne suffit pas. Il faut absolument prendre en compte les conditions humaines et sociales dans lesquelles les produits sont fabriqués, en quelles quantités on choisit de produire, quels produits chimiques sont employés, quel emballage est utilisé et enfin quel est le mode de transport sélectionné. Il faut donc impérativement adopter une démarche globale et cohérente qui s’attaque à chaque étape de la chaîne de valeurs, sinon on bascule dans le greenwashing.

Ce n’est pas une démarche facile (contrairement au greenwashing qui nous entretient dans un confort illusoire), on fait nombre d’erreurs le long du chemin et surtout cela prend du temps : mais c’est la seule façon d’obtenir de vrais résultats et de faire la différence. Et il n’est pas besoin d’attendre d’avoir « réussi » pour communiquer : pas besoin d’être parfait pour partager ses actions ! Au contraire, les consommateurs sont en attente de transparence et d’humilité.

J’observe depuis 3 ans une accélération de la prise de conscience et de cette volonté d’avancer. Les consommateurs sont de plus en plus éclairés et de moins en moins dupes et les marques n’ont plus le choix que d’évoluer. Mais il faut accélérer le mouvement. Alors qu’attendons-nous ? C’est à tout l’écosystème de la mode et du textile que j’en appelle. Tournons la page du greenwashing, retroussons-nous les manches et agissons dès aujourd’hui !
Nathalie Lebas-Vautier
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
  [Vidéo] Visitez la maison du futur
+ de vidéos Environnement TV
Dernier numéro
Décembre 2020
Sommaire
Découvrir
Actu réglementaire
Décret du 1er mars 2021 portant intégration (ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts) Lire
Arrêté du 1er mars 2021 fixant le nombre de places offertes au titre de l'année 2021 à l'examen professionnel pour le recrutement d'assistants d'administration de l'aviation civile de classe supérieure au ministère de la transition écologique (direction générale de l'aviation civile et Météo-France) Lire
Arrêté du 26 février 2021 modifiant l'arrêté du 19 février 2021 fixant un contingent exprimé en puissance et en jauge pour la réservation de capacités aux fins de délivrance de permis de mise en exploitation de navires de pêche au mois de février 2021 Lire
Arrêté du 25 février 2021 relatif aux permis d'accès pour l'exercice de la pêche professionnelle dans le secteur de la baie de Granville pour l'année 2021 Lire
Arrêté du 1er mars 2021 fixant le nombre de postes offerts au titre de l'année 2021 aux recrutements dans le corps des ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts Lire
Arrêté du 28 février 2021 portant nomination au cabinet de la ministre de la transition écologique Lire
Arrêté du 26 février 2021 relatif au régime d'aide en faveur des investissements en matériels des entreprises de travaux sylvicoles et des pépinières forestières dans le cadre du plan de relance de l'économie Lire
Arrêté du 26 février 2021 portant modification du règlement du 130e concours général agricole Lire
Arrêté du 22 février 2021 homologuant le cahier des charges de l'appellation d'origine contrôlée « Chiroubles » Lire
Arrêté du 22 février 2021 homologuant le cahier des charges de l'appellation d'origine contrôlée « Fleurie » Lire
Arrêté du 22 février 2021 homologuant le cahier des charges de l'appellation d'origine contrôlée « Morgon » Lire
Avis d'ouverture d'un examen professionnel pour l'accès au corps des ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement Lire
Arrêté du 26 février 2021 portant nomination (administration centrale) Lire
Arrêté du 26 février 2021 fixant le nombre de places offertes au titre de l'année 2021 à l'examen professionnel pour l'avancement au grade d'assistant d'administration de l'aviation civile de classe exceptionnelle au ministère de la transition écologique (direction générale de l'aviation civile et Météo-France) Lire
Arrêté du 26 février 2021 fixant le nombre de places offertes au titre de l'année 2021 à l'examen professionnel pour l'avancement au grade d'assistant d'administration de l'aviation civile de classe supérieure au ministère de la transition écologique (direction générale de l'aviation civile et Météo-France) Lire
Arrêté du 24 février 2021 autorisant au titre de l'année 2020 l'ouverture d'un examen professionnel pour l'accès au corps des ingénieurs de l'agriculture et de l'environnement Lire
Arrêté du 25 février 2021 modifiant l'arrêté du 28 janvier 2021 portant ouverture des concours externe, interne et troisième concours d'accès au grade d'animateur territorial principal de 2e classe organisés par le centre de gestion de la fonction publique d'Eure-et-Loir (session 2021) Lire
Arrêté du 21 janvier 2021 portant ouverture des concours externe, interne et troisième concours de rédacteur territorial organisés par le centre de gestion de la fonction publique territoriale de l'Hérault (session 2021) Lire
Arrêté du 22 février 2021 portant déclassement d'une parcelle relevant du domaine public fluvial confié à Voies navigables de France (VNF) sur le territoire de la commune de Saint-Maurice-Colombier (Doubs) Lire
Arrêté du 22 février 2021 portant déclaration d'inutilité d'une parcelle relevant du domaine privé de l'Etat confié à Voies navigables de France (VNF) sur le territoire de la commune de Corbigny (Nièvre) Lire
À lire également
Un métamatériau acoustique pour réduire les nuisances sonores
Un métamatériau acoustique pour réduire les nuisances sonores
La jeune pousse bisontine Metabsorber a mis au point un matériau composite innovant capable de réduire significativement les nuisances sonores. Ce métamatériau acoustique trouve des applications dans les secteurs du bâtiment, des transports et de l'industrie.
Tikehau Capital lève plus d’un milliard d’euros pour la transition énergétique
Tikehau Capital lève plus d’un milliard d’euros pour la transition énergétique
Le gérant d’actifs Tikehau Capital a finalisé la levée de fonds pour sa plate-forme de capital investissement T2 consacrée à la transition énergétique, avec un montant de plus d’un milliard d’euros.
Air'Attitude, la plateforme collaborative pour améliorer la qualité de l'air
Air'Attitude, la plateforme collaborative pour améliorer la qualité de l'air
Atmo Auvergne-Rhône-Alpes lance Air'Attitude. Une plateforme collaborative et gratuite pour encourager les citoyens à agir pour améliorer la qualité de l'air par différentes actions.
Trois questions à : Vincent Sciandra, directeur général et fondateur de Metron
Trois questions à : Vincent Sciandra, directeur général et fondateur de Metron
Vincent Sciandra, directeur général et fondateur de la société Metron, présente dans cet échange les principes essentiels du premier rapport de « L’Observatoire du Verdissement de l’Économie ».
L'initiative Time for the Planet sur orbite
L'initiative Time for the Planet sur orbite
Soutenue par le climatologue Jean Jouzel, l'initiative Time for the Planet, qui vise à créer des entreprises et à financer des innovations pour lutter contre le dérèglement climatique, vient de récolter un million d'euros en seulement trois mois.
Valdelia, premier éco-organisme partenaire de Trackdéchets
Valdelia, premier éco-organisme partenaire de Trackdéchets
Le service public numérique de traçabilité des déchets dangereux, Trackdéchets, sera exploité par l’éco-organisme Valdelia.
[Tribune] Énergies renouvelables et déséquilibre du réseau : comment réduire les coûts grâce à la data ?
[Tribune] Énergies renouvelables et déséquilibre du réseau : comment réduire les coûts grâce à la data ?
L’enjeu pour les entreprises qui vendent de l’électricité de source renouvelable est de minimiser les coûts et de réduire les erreurs de prédictions sur le marché Day-ahead. Franck Tiokeng, consultant pour le cabinet de conseil Square, évoque ainsi la data comme principal levier de réduction des coûts.
Tous les articles CLEANTECH
En partenariat avec
Événements
Bio360
24 Mars 2021
EuroRail Hub DIGITAL
24 Mars 2021
Rencontres Produrable - 100 % Digital
29 Mars 2021
+ d'événements
Emploi
- Technicien Frigoriste H/F (H/F)
- Conducteur(rice) Travaux H/F
- Chargé / Chargée de mission en agriculture
- Consultant Environnement/ICPE F/H
+ d’offres
Vous cherchez un métier, un emploi, découvrez sur notre site emploi nos reportages sur des profils métiers.
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.