Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Crowdfunding : Lendosphere dépasse le seuil de 100 millions d'euros investis dans les énergies renouvelables

Crowdfunding : Lendosphere dépasse le seuil de 100 millions d'euros investis dans les énergies renouvelables
La plateforme a connu une nette augmentation des financements en 2020. Crédits : Pixabay
Par Abdessamad Attigui, le 17 mai 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La plateforme de financement participatif Lendosphere, a franchi le cap des 100 millions d’euros investis par sa communauté pour le développement des énergies renouvelables.

« C’est un seuil symbolique qui vient d’être franchi » par la plateforme de financement participatif dédiée aux projets de développement durable, Lendosphere. Au total, plus de 100 millions d’euros ont été investis dans les énergies renouvelables par des particuliers et professionnels via la plateforme.

Lancée en 2014, Lendosphere enregistre une croissance moyenne de 50 % par an. Celle-ci a même connu une nette accélération depuis 2020, et ce, malgré la crise sanitaire. Entre 2015 et 2020, le montant moyen des collectes a été multiplié par quatre, pour atteindre 520.000 euros en 2020, et 63 % des membres (sur 18.000) ont investi plusieurs fois à travers la plateforme.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Autre facteur clé de réussite : l’appétence des particuliers pour ces projets. La dynamique que connaît la plateforme est également portée par l’augmentation de la part des particuliers dans le financement participatif. Ce modèle leur a ouvert les opportunités d’investissement dans les énergies renouvelables, alors qu’elles étaient réservées jusqu-ici aux investisseurs traditionnels.

Investissement à impact positif

Les investisseurs et éco-épargants peuvent constituer un portefeuille diversifié à impact environnemental positif en investissant en dette ou en actions. Le ticket d’investissement moyen est de 1 591 euros, avec un minimum fixé à 50 euros et un maximum à 800.000 euros. Le rendement moyen proposé est de 5,05 %, pour des durées d’investissement comprises entre 2 et 6 ans. Dans l’optique de favoriser l’investissement en circuit court, 60 % des projets présentés sont réservés en tout ou partie à leurs riverains.

Par ailleurs, Lendosphere compte un nombre croissant d’investisseurs avertis, de personnes morales et de professionnels de l’investissement, motivés par la recherche pour leurs placements de diversification et d’impact positif.

« En France, l’épargne représente en moyenne 16 tonnes de CO2 par Français et par an : c’est un secteur stratégique auquel s’attaquer pour répondre aux enjeux écologiques de notre siècle. Notre communauté d’investisseurs y contribue, par son dynamisme et sa récurrence », a expliqué Laure Verhaeghe, co-fondatrice et DG de Lendosphere.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Longtime identifie les produits manufacturés conçus pour durer
Longtime identifie les produits manufacturés conçus pour durer
Pour rompre le cercle vicieux de l’obsolescence programmée, le label européen Longtime accompagne les consommateurs en identifiant les produits durables et réparables.
[Tribune] Transition énergétique des bâtiments : la GTB mérite une véritable politique incitative
[Tribune] Transition énergétique des bâtiments : la GTB mérite une véritable politique incitative
Loi Climat, Loi Elan, décrets… La transition énergétique des bâtiments est largement encouragée voire menée à marche forcée par les pouvoirs publics. Parmi les leviers promus : la Gestion Technique du Bâtiment (GTB). Louis Vermorel, fondateur et président de Wattsense, explore le lien entre le développement des outils numériques des dernières années et l'essor de la rénovation énergétique.
Une application mobile pour évaluer l’état des voiries à distance
Une application mobile pour évaluer l’état des voiries à distance
Emplacement, travaux et coûts… Les élus locaux peuvent désormais avoir une vision synthétique de l'état des voiries de leur territoire via l’application « Mon Territoire Voirie », développée par la société Sogefi spécialiste dans la data et le web mapping.
Leyton lance le défi des innovations durables
Leyton lance le défi des innovations durables
Le cabinet de conseil Leyton lance un défi d’open innovation sur 4 grandes thématiques environnementales : agroécologie et alimentation ; transport et mobilité ; bâtiments et territoires ; écoconception et déchets.
AdaptaVille, la plateforme dédiée à la transition des territoires
AdaptaVille, la plateforme dédiée à la transition des territoires
L’Agence parisienne du climat a lancé ce mardi 18 mai 2021, la plateforme AdaptaVille. Ce site diffuse des solutions concrètes pour aider les villes denses à s’adapter et affronter les aléas du changement climatique.
Ecosia Trees, le nouveau service de reboisement destiné aux entreprises
Ecosia Trees, le nouveau service de reboisement destiné aux entreprises
Le moteur de recherche à but non lucratif Ecosia, lance son nouveau service Ecosia Trees à destination des entreprises. Les sociétés peuvent désormais établir un partenariat avec Ecosia pour planter un minimum de 10.000 arbres.
L’ECE lance un nouveau programme de formation dédié aux enjeux numériques et environnementaux
L’ECE lance un nouveau programme de formation dédié aux enjeux numériques et environnementaux
La grande école d’ingénieurs généraliste, ECE, annonce l’ouverture des inscriptions au nouveau programme de master of science (MSc), composé de trois formations dédiées aux défis des transitions numérique et environnementale.
Tous les articles CLEANTECH
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.