Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

[Tribune] Comment l’architecture d’entreprise contribue-t-elle au développement durable ?

[Tribune] Comment l’architecture d’entreprise contribue-t-elle au développement durable ?
Leslie Robinet, Service Director à Mega International. Crédits : Mega International
Par Leslie Robinet, le 12 juillet 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La révolution numérique a un coût énergétique et un impact certain pour l’environnement. Consommateurs et entreprises doivent en prendre conscience. Leslie Robinet, Service Director à Mega International, évoque dans cette tribune la gestion durable du portefeuille informatique.

Depuis 30 ans, le numérique impacte les usages dans l’économie, l’accès au savoir, la santé… et la liste est loin d’être exhaustive. Si les usages digitaux sont dématérialisés, leur architecture est bien réelle et se nourrit aujourd’hui encore d’énergies en majeure partie fossiles, au détriment des énergies renouvelables.

Les entreprises florissantes de demain seront celles qui pratiquent l’Architecture d’entreprise (AE) durable dès aujourd’hui. Mais comment les différentes couches de l’Architecture d’entreprise contribuent-elles à la durabilité ?

Qu’est-ce que la durabilité ?

La durabilité décrit le développement durable comme un mode de développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre les capacités des générations futures à répondre aux leurs. Une entreprise durable est robuste, capable de résister aux forces disruptives d’un monde changeant, sans pour autant mettre en péril les ressources, humaines et matérielles, nécessaires à son développement et sa survie.

La santé durable de l’entreprise consiste à adopter un point de vue holistique qui instaure un équilibre pérenne avec son environnement, en constante évolution. Au-delà de la performance financière, de la gestion des risques et de la conformité réglementaire, la durabilité implique d’adopter des standards éthiques plus élevés, tout en démontrant son intégrité au regard de la société, de l’économie et de l’environnement.

Architecture d’entreprise et développement durable ?

L’application de fondamentaux d’architecture d’entreprise (gestion des processus, architecture IT…) dynamise la progression vers une entreprise durable en intégrant les critères RSE à chaque niveau architectural : stratégie et prise de décision, processus organisationnels, logistiques et environnements de travail, gestion de portefeuille informatique et conception/évolution du SI.

La pratique de l’architecture d’entreprise accompagne la transformation économique et numérique des organisations en apportant la visibilité requise du fonctionnement de l’entreprise : quelle organisation, avec quel système d’information, pour quels objectifs, etc. Elle permet d’identifier les opportunités d’amélioration comme l’optimisation des processus et la rationalisation du parc informatique. Elle donne aussi la possibilité de formaliser les initiatives de transformation ayant un impact positif dans la durée en modélisant, entre autres, les processus et système d’information cibles que l’on veut obtenir.

Vers une architecture métier durable ?

Après avoir fixé les différents objectifs de l’organisation et les résultats attendus, les chaînes de valeur des opérations et le SI doivent s’adapter afin de servir la stratégie d’entreprise, avec pour finalité d’installer des comportements durables dans la culture d’entreprise.

Une absence de vision génère du gaspillage, de mauvaises pratiques et des échecs éventuels. La gouvernance, les politiques internes et les processus sont utilisés pour communiquer sur les meilleures méthodes et peuvent être consignés dans un rapport de développement durable. Sont par exemple concernés : la due diligence, la gestion du cycle de vie des matériaux, l’approvisionnement, la sécurité informatique, les procédures de lancement d’alerte et l’optimisation du stockage des données. Réaliser la cartographie de la chaîne de valeur permet alors de visualiser le cycle de vie d’un produit.

Pour une gestion durable du portefeuille informatique

Comment rationaliser ses ressources informatiques et par conséquent son impact sur la planète ? L’optimisation du système d’information passe par une prise de conscience via un inventaire de l’état des déploiements et des usages existants. En ce qui concerne l’évaluation du portefeuille informatique, elle peut reposer sur des critères de coûts ou de fiabilité technologique. Elle s’appuie aussi sur la valeur métier, une couverture fonctionnelle optimisée, ainsi que des données d’investissements environnementaux, sociaux et de gouvernance.

Au moment de l’intégration des risques associés à la prise de décision, l’entreprise prend en compte non seulement les éléments de RSE mais aussi les notations de durabilité des fournisseurs via un score tel que celui d’Ecovadis par exemple. Cela passe aussi par l’impact environnemental des technologies et le déploiement de solutions cloud reposant de plus en plus sur l’utilisation d’énergies propres.

Pourquoi une architecture applicative durable ?

C’est sur l’informatique que reposent aujourd’hui nombre de nos activités humaines. Intégrer la sobriété dans les projets IT et le design des produits est un engagement important pour contribuer à préserver la planète. Selon The Shift Project : « La consommation d’énergie du numérique est aujourd’hui en hausse de 9 % par an. Il est possible de la ramener à 1,5 % par an en adoptant la sobriété numérique comme principe d’action. » Les démarches d’éco-conception et de Green IT permettent de réduire l’impact sur l’environnement et de moderniser le SI à travers trois principes clés que sont la valeur client, la définition des principes de design sobre et le passage à une architecture d’application.

Construire un avenir meilleur sur des normes écologiques nécessite de s’adapter, de repenser nos habitudes et de moderniser nos méthodes et nos technologies. L’architecture d’entreprise (AE) aide à développer les capacités d’apprentissage d’une organisation pour la faire évoluer avec son environnement. C’est la raison pour laquelle la RSE peut être un fil conducteur pour la mise en place d’une stratégie de gestion qui tienne compte de la rentabilité, des risques et de l’impact de l’entreprise.

Les entreprises florissantes de demain pratiquent l’architecture durable dès aujourd’hui !
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
[Tribune] La transformation numérique, une solution pour une reprise durable ?
[Tribune] La transformation numérique, une solution pour une reprise durable ?
La transformation numérique pourrait être la réponse aux nombreux défis environnementaux. Pour Laetitia Cousi, responsable RSE France chez Dell Technologies, cette dernière jouerait un rôle essentiel en créant une économie mondiale renforcée, durable et à l’épreuve du temps.
Budget Our Planet évalue l'empreinte carbone via les dépenses
Budget Our Planet évalue l'empreinte carbone via les dépenses
Frais de déplacement, repas, ou encore gestion de stock... Les dépenses des entreprises et des collectivités locales sont révélatrices des émissions carbone. Budget Our Planet propose sa solution d'évaluation automatique et un accompagnement vers plus de sobriété.
Système de désinfection des espaces par UV-C, donc sans produits chimiques
Système de désinfection des espaces par UV-C, donc sans produits chimiques
Créé en 2000, Bio-UV Group développe des systèmes innovants de désinfection de l’eau et des surfaces par ultraviolets (UV-C). Il propose également des systèmes par ozone et oxydation avancée (AOP) depuis septembre 2019.
Une plateforme européenne pour traquer le plastique à usage unique en vente sur le marché
Une plateforme européenne pour traquer le plastique à usage unique en vente sur le marché
La vente des plastiques à usage unique est interdite depuis le 03 juillet 2021, et pourtant, quelques commerces continuent de les proposer dans leurs rayons. Surfrider Foundation Europe se mobilise en lançant une plateforme qui vise à engager les citoyens européens à dénoncer ces pratiques illégales.
Mini-drague industrielle pour applications complexes
Mini-drague industrielle pour applications complexes
La société Dragflow fabrique des pompes submersibles et des systèmes de dragage depuis plus de 25 ans. Après les séries DRP et DRM dévoilées sur Pollutec 2018, elle lance la série DRF pour répondre au besoin de disposer de petits pontons faciles à transporter et à assembler.
Aix-Marseille-Provence ambitionne d'être un territoire de choix pour les innovations durables
Aix-Marseille-Provence ambitionne d'être un territoire de choix pour les innovations durables
Provence Promotion, l’agence de développement économique de la Métropole Aix-Marseille-Provence, invite les innovateurs internationaux à expérimenter et appliquer leurs nouveaux concepts sur le territoire.
Un capteur innovant détecte le niveau de remplissage du contenant à déchets
Un capteur innovant détecte le niveau de remplissage du contenant à déchets
Accessibilité et économie d’énergie… La startup rennaise Heyliot a lancé sa solution Heywaste dédiée à l’optimisation de la collecte des déchets. Une plateforme numérique destinée aux petites collectivités afin de limiter les coûts de gestion associés.
Tous les articles CLEANTECH
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.