Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Cleantech > L’Ifremer et Seaturns transforment les vagues en électricité en Bretagne
CLEANTECH

L’Ifremer et Seaturns transforment les vagues en électricité en Bretagne

PUBLIÉ LE 16 NOVEMBRE 2023
LA RÉDACTION
Archiver cet article
L’Ifremer et Seaturns transforment les vagues en électricité en Bretagne
Crédits : Olivier Dugornay, Ifremer
La start-up Seaturns et l’Ifremer testent près de Brest un dispositif permettant de créer de l’électricité à partir des vagues. Ce système pourrait être commercialisé à partir de 2025.

Un gros cylindre jaune canard flotte en mer de Saint-Anne du Portzic, près de Brest. Son rôle : produire de l’énergie à partir des vagues. « Il fonctionne un peu comme une pendule, actionnée par le mouvement des masses d’eau, qui pousse l’air à travers une turbine pour produire de l’électricité », explique Gabriel Canteins, chef de projet chez Seaturns, start-up à l’origine de cette innovation. Le projet est également développé par l’Institut français de recherche pour l’exploitation de la mer (Ifremer).

Un test en conditions réelles

Mis à l’eau le 3 octobre, le prototype, long de 3,6 mètres pour 1,5 mètre de diamètre, restera 10 mois sur le site d’essai. Le système a d’ores et déjà passé des tests dans des bassins à houle européens. Il s’agit aujourd’hui d’observer la résistance du système en conditions réelles. Le prototype a déjà passé l’épreuve du feu : il a résisté à la tempête Ciaran début novembre. Ce prototype a été conçu dans le cadre du projet IAS-WEC, qui a remporté en juillet 2023 le concours d’innovation de l’État, I-Nov. Il est ainsi financé par l’État dans le cadre de France 2030 et par l’Union européenne dans le cadre du plan France Relance.

Alors que plus de 70 % de la surface de la planète est recouverte par la mer ou l’océan, le Conseil mondial de l’énergie estime que la force des vagues pourrait couvrir 10 % de la demande annuelle mondiale d’électricité.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Global Bioenergies obtient la certification ISO 9001
Global Bioenergies obtient la certification ISO 9001
Intermat 2024 : signature d’un manifeste pour accompagner la décarbonation des équipements de construction
Intermat 2024 : signature d’un manifeste pour accompagner la décarbonation des équipements de construction
Un record de fréquentation pour Paysalia – Rocalia 2023
Un record de fréquentation pour Paysalia – Rocalia 2023
Ecoconception du numérique : l’Arcom et l’Arcep publient un guide pratique
Ecoconception du numérique : l’Arcom et l’Arcep publient un guide pratique
Tous les articles Cleantech
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS