Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le Sénat garde le caractère optionnel des compétences eau et assainissement pour les intercommunalités

Partager :
Le Sénat garde le caractère optionnel des compétences eau et assainissement pour les intercommunalités
Par A.B., le 17 avril 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ce mardi 17 avril, le Sénat examine la proposition de loi relative à la mise en œuvre du transfert des compétences eau et assainissement aux communautés de communes. Un texte profondément remanié par rapport à la proposition de l’Assemblée nationale.
 
« Seul le texte du Sénat permet de répondre exactement aux attentes légitimes des communes concernées. Celles-ci ont besoin que le transfert de leurs compétences eau et assainissement aux intercommunalités soit rendu facultatif et que les conditions de ce transfert éventuel soient aménagées et assouplies », explique Philippe Bas, président de la commission des lois du Sénat. Sur la base du rapport de François Bonhomme, qu’elle a adopté le 11 avril, la commission des lois a élaboré son texte dans lequel les sénateurs confirment leur position sur le maintien de l’eau et l’assainissement parmi les compétences optionnelles des communautés de communes et d’agglomération. Le but : correspondre au texte qu’ils avaient déjà adopté à l’unanimité en 2017.
Pour rappel, ce transfert de compétences a été rendu obligatoire par la loi du 7 août 2015 portant nouvelle organisation territoriale de la République, dite loi Notre. Celle-ci fixait la date butoir au 1er janvier 2020. Selon les sénateurs, ce transfert « suscite de nombreuses critiques sur sa pertinence, en particulier dans les territoires ruraux et de montagne, en raison de ses implications techniques et financières ». Le 23 février 2017, ils avaient donc adopté à l’unanimité une proposition de loi pour le maintien des compétences eau et assainissement dans les compétences optionnelles des communautés de communes. Le 12 octobre 2017, les députés avaient refusé de débattre de ce texte et adopté, le 30 janvier 2018, une nouvelle proposition de loi relative à la mise en œuvre du transfert des compétences eau et assainissement aux communautés de communes.
 
Divergence
 
Ce texte maintient le caractère obligatoire du transfert de compétences en le différent possiblement jusqu’au 1er janvier 2026 si au moins 25 % des communes membres de l’intercommunalité représentant au moins 20 % de la population le souhaite. Il exclut du champ d’application les communautés d’agglomération, « dont certaines ont été créées dans des territoires ruraux », font remarquer les sénateurs. Et enfin, « parce que la gestion des eaux pluviales et du ruissellement dans les zones urbaines a été incluse dans la compétence assainissement des communautés de communes et d’agglomération », ajoutent-ils.

« Les solutions proposées par le Sénat et l’Assemblée nationale divergent : quand nous souhaitons faire confiance à l’intelligence territoriale et laisser aux élus locaux le soin de définir l’échelon territorial le plus pertinent pour l’exercice de ces compétences, l’Assemblée nationale propose un simple délai supplémentaire avant leur transfert aux intercommunalités, sans s’interroger sur la pertinence du niveau intercommunal », argumentent les sénateurs. Ils vont examiner, ce 17 avril, le texte préparé par leur commission des lois. Ensuite, retour à l’Assemblée…
© Pixabay
  [Vidéo] Ça m'énerve ! Les masques jetés dans la nature
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 4 septembre 2020 portant nomination au comité de bassin Rhône-Méditerranée Lire
Arrêté du 5 août 2020 portant nomination au comité de bassin Adour-Garonne Lire
Arrêté du 27 août 2020 fixant au titre de l'année 2020 le nombre de postes offerts aux concours professionnels pour l'accès au grade de technicien supérieur de l'environnement et de chef technicien de l'environnement Lire
Arrêté du 25 août 2020 modifiant l'arrêté du 16 janvier 2013 fixant les statuts types des fédérations départementales des associations agréées de pêche et de protection du milieu aquatique Lire
Arrêté du 5 août 2020 fixant la liste des opérations de restructuration ouvrant droit au bénéfice de la prime de restructuration de service, de l'allocation d'aide à la mobilité du conjoint et de l'indemnité de départ volontaire au sein de l'Agence de l'eau Artois-Picardie Lire
À lire également
Un guide des bonnes pratiques sur les obturateurs
Un guide des bonnes pratiques sur les obturateurs
La FNSA publie un guide des bonnes pratiques consacré aux obturateurs pour la sécurité des opérateurs intervenant sur les réseaux d'assainissement.
Veolia est sur le point de racheter Osis, filiale de Suez
Veolia est sur le point de racheter Osis, filiale de Suez
Le 18 août dernier, Suez a annoncé la conclusion d’un accord d’exclusivité avec Veolia, pour la vente de sa filiale française Osis, spécialiste des services d’assainissement.
L’ONF et l’agence de l’eau Loire-Bretagne renouvellent leur partenariat
L’ONF et l’agence de l’eau Loire-Bretagne renouvellent leur partenariat
L’Office national des forêts (ONF) et l’agence de l’eau Loire-Bretagne vont renouveler leur collaboration pour la protection de l’eau dans les forêts publiques.
La FNSA et l'Ademe identifient les sites de traitement des déchets d'assainissement
La Fédération nationale des syndicats de l'assainissement et de la maintenance industrielle (FNSA) et l'Agence de la transition écologique (Ademe) relancent leur campagne Sinoe pour le recensement des sites de traitement des déchets d'assainissement.
La phytoremédiation pour recycler les eaux de lavage auto
La phytoremédiation pour recycler les eaux de lavage auto
Cocoon Auto propose de traiter en circuit fermé les eaux de lavage et de rinçage des véhicules automobiles grâce à un bassin de phytoremédiation.
Les villes bordées d’un estuaire vont faire face aux risques d’inondations et d’érosion
Les villes bordées d’un estuaire vont faire face aux risques d’inondations et d’érosion
Une étude de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et de l’Université de New South Wales de Sydney analyse les enjeux hydrodynamiques dans le but de prévenir les inondations et l’érosion dans les villes bordées d’un estuaire.
Le salon Cycl’eau Lille aura bien lieu
Le salon Cycl’eau Lille aura bien lieu
Cycl’eau vient de confirmer la tenue de son édition du 30 septembre au 1er octobre prochain à Lille (Nord).
Tous les articles EAU
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Salonvert
22 Septembre 2020
Congrès IDRRIM 2020
29 Septembre 2020
Salon Des Professionnels de l’Amiante
29 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Alternance Agent Assainissement - H/F
- Agent Travaux H/F
- Chef de chantier génie climatique
- Responsable d'opérations Aménagement F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.