Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

EAU
POLLUTEC 2018
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La métropole du Grand Paris instaure la taxe Gemapi dès 2019

Partager :
La métropole du Grand Paris instaure la taxe Gemapi dès 2019
Par E.G, le 3 octobre 2018
Découvrez notre newsletter gratuite Eau
Vendredi 28 septembre dernier, le conseil de la métropole du Grand Paris a voté la mise en place d’une taxe Gemapi, sur l’entretien et la restauration des cours d’eau et milieux aquatiques.

Cette taxe Gemapi sera instaurée au 1er janvier 2019, pour un montant de 3 millions d’euros sur l’année à venir. « Les lois Maptam et NOTRe donnent aux établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), à compter du 1er janvier 2018, la compétence dans le domaine de la Gemapi », rappelle la métropole dans un communiqué. Ainsi, aménagement d’un bassin hydrographique, entretien de cours d’eau, résilience face aux inondations, protection des écosystèmes aquatiques et des zones humides, revient désormais aux EPCI.

Le programme d’actions plurinannuel prévoit d’investir 19 millions d’euros pour l’année 2019, afin de lancer des projets tels que la finalisation des études du projet pilote de casier de la Bassée (3 millions d’euros), l’entretien de 100 km de digues, la réouverture de la Bièvre, la renaturation du vallon du Sausset (Seine-Saint-Denis), ou encore le soutien à des opérations locales pour la réouverture et renaturation de cours d’eau. « Prévue par l’article 1530 bis du code général des impôts, la taxe Gemapi est répartie de manière additionnelle aux quatre taxes locales de fiscalité directe (Taxe d’Habitation, Taxes Foncières, Cotisation Foncière des Entreprises) », précise la métropole du Grand Paris. Le vice-président de la métropole et maire de Saint-Maur-des-Fossés (Val de Marne), Sylvain Berrios, explique que « les dépenses sont strictement fléchées sur un programme de travail et le produit de la taxe doit être revoté chaque année ». Il ajoute que « la taxe est lisible, on sait pourquoi on la lève puisqu’elle finance des projets locaux ».
© Pixabay
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
S'abonner
S'abonner
S'abonner
S'abonner
Les interviews Pollutec 2018 :
Materr'up présente son béton bas carbone
Voir toutes nos interviews Pollutec 2018
En partenariat avec
À lire également
Eau et climat : l’heure de l’adaptation a sonné
Eau et climat : l’heure de l’adaptation a sonné
Le réchauffement climatique va allonger les périodes de stress hydrique et augmenter les tensions sur le partage de la ressource en eau.
[Avis d'expert] Smart Water : de l’intelligence à tous les étages
[Avis d'expert] Smart Water : de l’intelligence à tous les étages
Pour les réseaux d’eau potable ou d’assainissement, les technologies basées sur le numérique ont un potentiel de croissance prometteur.
Les agences de l’eau investiront 3 milliards d’euros pour l’adaptation au changement climatique
Les agences de l’eau investiront 3 milliards d’euros pour l’adaptation au changement climatique
Dans le cadre de leur 11ème programme d’intervention 2019-2024, les agences de l’eau et leurs comités de bassin mobiliseront pas moins de 3 milliards d’euros.
Eau de Paris acquiert des parcelles en Eure-et-Loir pour développer l'agriculture bio
Eau de Paris a annoncé le 15 novembre dernier, avoir acquis 81 hectares de parcelles afin de développer l'agriculture durable sur les communes de Rueil-la-Gadelière et Beauche (Eure-et-Loir), sur l'aire d'alimentation des captages de la Vigne.
[Pollutec 2018] L’intelligence artificielle démultiplie l’efficacité des programmes de renouvellement des réseaux d’eau potable
[Pollutec 2018] L’intelligence artificielle démultiplie l’efficacité des programmes de renouvellement des réseaux d’eau potable
Altereo, pionnier et leader de la gestion patrimoniale depuis 30 ans lance HpO, une innovation majeure qui démultiplie l’efficacité des programmes de renouvellement des réseaux d’eau potable jusqu’à dix fois.
[Pollutec 2018] Démarreur progressif dédié aux applications de pompage
[Pollutec 2018] Démarreur progressif dédié aux applications de pompage
Le démarreur électronique SSW 900 a été spécialement développé par la R&D de WEG pour les moteurs de pompes d'eau potable et usée.
Tous les articles Eau
Événements
12èmes Rencontres AMORCE et Eco-organismes
16 Janvier 2019
12èmes Rencontres AMORCE et Eco-organismes
Assises Transition Energétique
22 Janvier 2019
Assises Transition Energétique
Le Carrefour de l’Eau
30 Janvier 2019
Le Carrefour de l’Eau
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.