Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Biodiversité urbaine : les caniveaux, microstations de phyto-épuration ?

Partager :
Biodiversité urbaine : les caniveaux, microstations de phyto-épuration ?
Par Laurence Madoui, le 3 mai 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
C’est un pan de la nature en ville laissé sur le bas-côté : les caniveaux sont avant tout assimilés à la saleté, charriant des eaux porteuses d’agents pathogènes. Mais ils regorgent aussi d’une micro-biodiversité, mise en avant par les équipes du Centre national de la recherche scientifique et du Museum national d’histoire naturelle. Ce « nouveau compartiment biologique » recèle aussi un potentiel de dépollution, qui reste à préciser.

Le microbiote humain est populaire ? Il pourrait demain en être de même pour le microbiote environnemental, espère Pascal-Jean Lopez. Le biologiste s’est intéressé aux caniveaux en y observant une bulle d’air de couleur marron-vert, typique des algues qu’il étudie couramment. Cent prélèvements réalisés dans les 20 arrondissements parisiens confirment l’intuition : quelque 7.000 espèces de micro-organismes sont identifiées après observations microscopiques et analyses génétiques. En sortie de tuyau, l’eau non potable en héberge plus de 1.100, celle qui circule le long des rues quelque 4.800. Un millier d’espèces communes trace un continuum entre les deux types d’eau.

Bionome de rue

« Chaque prélèvement (environ 20 cl d’eau) abrite en moyenne 350 organismes », précise Pascal-Jean Lopez, qui présentait les résultats de l’étude1 publiée en 2017 lors d’un séminaire sur « les relations milieux aquatiques et sociétés », organisé le 2 mai par le Centre national de la recherche scientifique et le Museum national d’histoire naturelle. « Sur certains prélèvements, 95 % sont constitués de diatomées – des microalgues brunes présentes dans les milieux aquatiques, celles des océans étant à l’origine du quart de l’oxygène que nous respirons, poursuit le directeur d’études (1). Mais on trouve aussi des espèces caractéristiques des rivières, comme les éponges et les mollusques. »
Il y a donc de la vie dans les 3.400 km de caniveaux de la capitale. « Les micro-organismes captent du CO2 et réalisent la photosynthèse. On végétalise aujourd’hui murs et toitures. Demain, les caniveaux seront peut-être verts car remplis d’algues, qui apporteraient une contribution intermédiaire à l’enrichissement de la biodiversité urbaine », anticipe Pascal-Jean Lopez. Si le vivant de ce « nouveau compartiment biologique » prend principalement la forme de micro-algues, celles-ci voisinent avec des bactéries issues des déchets humains et animaux. Quid du risque sanitaire ? « Il y a bien des agents pathogènes dans les caniveaux mais il se forme localement des bionomes de bactéries et de micro-organismes. Sur ces communautés stables, Escherichia Coli n’entrera pas, affirme le chercheur. La question porte sur la survenue d’un éventuel déséquilibre qui affecterait ces biofilms installés. »

Amorce de dépollution

Réceptacle de la pollution et des déchets humains, les caniveaux pourraient aussi s’avérer le lieu de leur pré-traitement. L’eau qui y coule contient des champignons aptes à dégrader les pollutions organiques et des micro-organismes piégeant les métaux lourds. Reste à mener des études fonctionnelles mais l’expert en micro-algues est d’ores et déjà « à peu près certain de l’hypothèse ». Il est du coup partisan de « mettre de l’eau partout : si elle sert à la dépollution, autant la réaliser en centre-ville et non en station d’épuration. »


1 : Réalisée par les équipes du MNHN/CNRS/Sorbonne Université/IRD/Université de Caen Normandie/Université des Antilles
Crédit : CNRS
Offre en ligne à partir de 8,90 €
Dans ce contexte particulier, le premier mois d'abonnement est offert.
Je m'abonne
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] La crise sanitaire est-elle une chance pour la planète ?
Réduction de la pollution, retour des animaux en ville, éclaircissement des cours d'eau, la crise sanitaire offre une pause bienvenue à notre environnement. Le confinement de la moitié de la population mondiale n'a pour autant pas que des effets bénéfiques pour notre planète. Notre zapping de la semaine.
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Pierre Dubreuil, directeur général de l’Office français de la biodiversité
Depuis le 11 mai, la reprise s’organise progressivement partout en France. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Pierre Dubreuil, directeur général de l’Office français de la biodiversité.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Décret n° 2020-633 du 26 mai 2020 relatif aux paiements agroenvironnementaux et climatiques, aux aides en faveur de l'agriculture biologique, aux paiements au titre de Natura 2000 et de la directive-cadre sur l'eau Lire
Décret n° 2020-634 du 25 mai 2020 portant application de l'article L. 1116-1 du code général des collectivités territoriales relatif à la demande de prise de position formelle adressée au représentant de l'Etat Lire
Arrêté du 22 mai 2020 portant nomination au Comité national de gestion des risques en agriculture Lire
Arrêté du 18 mai 2020 portant nomination de membres du Haut Comité pour la transparence et l'information sur la sécurité nucléaire Lire
Arrêté du 4 mai 2020 portant création et reconduction de programmes dans le cadre du dispositif des certificats d'économies d'énergie Lire
Arrêté du 12 mai 2020 relatif à la prise en charge par le tarif d'utilisation des réseaux publics d'électricité du raccordement aux réseaux publics d'électricité des infrastructures de recharge de véhicules électriques et hybrides rechargeables ouvertes au public et des ateliers de charge des véhicules électriques ou hybrides rechargeables affectés à des services de transport public routier de personnes Lire
Arrêté du 22 mai 2020 portant modification de l'arrêté du 18 octobre 2019 relatif au calendrier des examens pour l'obtention des certificats d'aptitude professionnelle maritime, des brevets d'études professionnelles maritimes, des baccalauréats professionnels du champ professionnel des métiers de la mer et des brevets de technicien supérieur maritimes pour l'année scolaire 2019-2020 Lire
Pour plus d'informations cliquez ici
À lire également
La FNSA lance un kit pratique de lutte contre le Covid-19
Alors que les salariés des entreprises d’assainissement effectuent chaque jour, les interventions d’assainissement collectif, non collectif et de maintenance industrielle, leur fédération de tutelle, la FNSA, a mis en place un kit pratique de lutte contre le Covid-19.
Le secteur de l’eau et de l’assainissement organise la reprise des chantiers
Le secteur de l’eau et de l’assainissement organise la reprise des chantiers
Ce mardi 12 mai, la secrétaire d’Etat Emmanuelle Wargon, a réuni par téléphone les présidents de comité de bassin et le président du comité national de l’eau, au sujet de la reprise des chantiers d’eau et d’assainissement.
Les industriels des réseaux d’eau interpellent les donneurs d’ordres
Les industriels des réseaux d’eau interpellent les donneurs d’ordres
Les industriels du transport de l’eau et de l’assainissement membres de l’ITEA ont rappelé aux professionnels, élus et collectivités, ce jeudi 14 mai, le besoin qu’ils ont de l’engagement de tous les acteurs pour sauvegarder leur outil de production.
Rémunération pour services environnementaux : l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse retient 21 projets
Rémunération pour services environnementaux : l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse retient 21 projets
Dans le cadre de son appel à initiatives pour expérimenter la mise en place de paiements pour services environnementaux, l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse a sélectionné 21 projets.
En Ille-et-Vilaine, un épandage agricole pollue un cours d'eau
En Ille-et-Vilaine, un épandage agricole pollue un cours d'eau
En Ille-et-Vilaine, sur la commune de Romagne, le cours d'eau le Toru, est pollué sur environ 1000 mètres après un épandage d'effluent agricole sur un terrain en pente.
[Tribune] L’efficacité hydrique dans l’industrie : un levier compétitif
[Tribune] L’efficacité hydrique dans l’industrie : un levier compétitif
Cette semaine, Dimitri Monot, responsable de l’activité ReUse, direction Marché Industrie, chez BWT France, nous parle de "recirculation de l'eau industrielle" en boucles courte et longue. Selon lui "les nouvelles stratégies de recyclage, guidées par l’efficacité hydrique, constituent bien un gisement d’économies".
[Avis des pros] Vers une eau pure, sans calcaire et sans chlore
[Avis des pros] Vers une eau pure, sans calcaire et sans chlore
Avec le triple objectif de distribuer une eau pure, sans calcaire et sans chlore, le Syndicat des eaux d’Île-de-Fance (Sedif) équipera d’ici à 2028 toutes ses usines d’un nouveau traitement par osmose inverse basse pression qui évitera la désinfection au chlore. La démarche est déjà engagée sur l’usine d’Arvigny (77).
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
bauma CTT RUSSIA
26 Mai 2020
bauma CTT RUSSIA
Confs'Amiante Bâti
28 Mai 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
4 Juin 2020
Confs'Amiante Hors-série Ferroviaire
+ d'événements
Emploi
- Responsable d'exploitation traitement d'eau F/H
- Technicien Gestion des Réseaux d'Eaux H/F
- Animateur / Animatrice en Hygiène Sécurité Environnement -HSE-
- Responsable de service Comptabilité F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.