Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

L'observatoire de l'eau et de l'assainissement souligne une hausse du taux d'impayés

Partager :
L'observatoire de l'eau et de l'assainissement souligne une hausse du taux d'impayés
Par E.G, le 7 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
Vendredi 4 octobre dernier, l’Agence française pour la biodiversité (AFB), a publié le huitième rapport national de l’observatoire des services publics d’eau et d’assainissement, qui témoigne d’une hausse des taux d’impayés sur les factures d’eau.

Entre 2015 et 2016, le taux d’impayés sur les factures d’eau potable des Français est passé de 1% à 1,6%. Même constant pour les factures d’assainissement, pour lesquelles le taux d’impayés est passé de 1,2% à 1,8%. Tel est l’un des constats établis par le huitième rapport national de l’observatoire des services publics d’eau et d’assainissement publié ce vendredi 4 octobre par l’AFB.

En moyenne, le prix de l’eau potable et de l’assainissement atteint 4,03 euros le mètre cube au premier janvier 2017, fait également remarquer l’observatoire : 2,03 euros le mètre cube pour l’eau potable et 2 euros pour l’assainissement collectif. Cette dépense représente environ 1% du budget des ménages. Un pourcentage qui varie entre 0,9% et 1,8% selon les régions. « Les départements et régions d’outre mer, qui présentent les factures d’eau les plus élevées et les revenus moyens par ménage les plus faibles, sont dans le haut du classement », est-il souligné. De façon générale, l’observatoire remarque que les prix sont plus élevés dans le Nord-Ouest de la France, et les factures les plus modérées se situent dans le Nord-Est.

Un faible taux de renouvellement des réseaux

En ce qui concerne les fuites dans les réseaux, l’observatoire souligne une légère progression du rendement moyen, qui passe de 79,7% en 2015, à 79,9% en 2016. « Mais les fuites pèsent toujours en France leur milliard de mètre cube annuel », se désole l’AFB. Par ailleurs, le taux de non-conformité s’élève à 13% (contre 20% en 2014 et 14% en 2015). Quant au taux de renouvellement, il stagne depuis 2010 : 0,59% par an environ.

Enfin, 53,8% des communes ont déjà transféré toutes leurs compétences eau et assainissement aux intercommunalités (contre 49,2% en 2010).
DR
Retrouvez toute l'information "eau" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] La consigne en Norvège : un modèle durable

Dans ce nouveau numéro d'Environnement TV, Eva Gomez vous fait découvrir le dispositif de consigne en Norvège.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Bassin Seine-Normandie : 32% des cours d'eau sont en bon état écologique
Bassin Seine-Normandie : 32% des cours d'eau sont en bon état écologique
Ce jeudi 12 décembre, l'agence de l'eau Seine-Normandie a présenté le nouvel état des lieux des cours d'eau du bassin. 32% d'entre eux sont en bon ou très bon état écologique.
Thierry Vatin est le nouveau directeur général de l’agence de l’eau Artois-Picardie
Thierry Vatin est le nouveau directeur général de l’agence de l’eau Artois-Picardie
L’agence de l’eau Artois-Picardie annonce, ce 26 novembre, la nomination de Thierry Vatin au poste de directeur général à compter du 1er novembre dernier.
Eau : le bassin rennais défend un tarif « juste » pour chaque usage
Eau : le bassin rennais défend un tarif « juste » pour chaque usage
Partant du principe que « l’eau à boire ne peut être facturée au même prix que celle qui remplit la piscine privée », Eau du bassin rennais déploie depuis 2016 une tarification sociale et écologique. « A iso-recettes », assure son président, Yannick Nadesan, lors d’une table ronde sur l’accès à l’eau organisée, le 15 janvier à Paris, par le Cercle français de l’eau.
Bassin Loire-Bretagne : 24% des cours d'eau sont en bon état écologique
Bassin Loire-Bretagne : 24% des cours d'eau sont en bon état écologique
Le comité de bassin Loire-Bretagne a adopté l'état des lieux des cours d'eau du bassin : 24% sont en bon ou très bon état écologique.
Nouvelle réorganisation chez Suez
Nouvelle réorganisation chez Suez
Depuis le 1er janvier, Suez connaît une nouvelle organisation conçue pour accompagner le plan stratégique de groupe à l’horizon 2030.
[Avis des pros] La charte qualité en Vendée : 11 ans déjà !
[Avis des pros] La charte qualité en Vendée : 11 ans déjà !
La CNATP de Vendée pilote l’animation de la charte pour un ANC de qualité lancée en 2008 dans le département. Dotée d’un fonctionnement collégial, cette démarche a réussi à impliquer tous les acteurs de l’ANC, entreprises de travaux, bureaux d’études, vidangeurs et Spanc, autour d’un objectif d’amélioration continue.
[Dossier] Émissions de GES : Eau de Paris inscrit son action dans un plan climat énergie
[Dossier] Émissions de GES : Eau de Paris inscrit son action dans un plan climat énergie
La régie des eaux parisienne s’est dotée en 2015 d’un plan d’action opérationnel sur cinq ans. Son plan climat énergie fixe des objectifs ambitieux en matière d’atténuation comme d’adaptation au changement climatique.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
23 Janvier 2020
Colloque : Etat des lieux de la reconversion des sites pollués et perspectives
Conférence ADN Environnemental
23 Janvier 2020
Conférence ADN Environnemental
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
+ d'événements
Emploi
- Inspecteur Réseaux d'Assainissement H/F
- Opérateur de production/traitement H/F
- Jardinier / Jardinière d'espaces verts
- CHARGE DE MISSIONS HSE F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.