Découvrez nos newsletters
Gratuites et spécialisées dans votre secteur
Accès abonnés ✉ Nos newsletters gratuites Je m'abonne
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Nicoll s’engage dans l’économie circulaire

Partager :
Nicoll s’engage dans l’économie circulaire
Par A.B., le 21 octobre 2019
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
Nicoll (groupe Aliaxis), plasturgiste spécialisé dans la gestion de l’eau et de l’énergie dans le bâtiment, annonce s’engager pour l’économie circulaire en inscrivant sa démarche dans une charte qui s’articule autour de huit leviers d’action.
 
Engagé depuis plus de trente ans dans le recyclage de ses chutes de production de PVC, le plasturgiste Nicoll annonce aller plus loin que les 95 % de déchets plastiques déjà recyclés. « Aujourd’hui, Nicoll entend “agir toujours plus à la source” », explique l’entreprise, filiale du groupe Aliaxis, qui articule son action autour de huit leviers jugés « prioritaires ».
 
« L’économie circulaire est une opportunité formidable, à la fois de mettre en place de nouvelles technologies pour créer un cercle vertueux, de façon à proposer des produits plus respectueux de l’environnement, mais également de profiter de toute l’expertise des hommes et des femmes de l’entreprise pour mener ce projet à bien », souligne Benoît Hennaut, directeur général de Nicoll.

Développer l’écoconception
 
Premier objectif défini : le développement de l’écoconception des produits, un axe dans lequel Nicoll s’est lancé en 2013 avec la jeune pousse Labelia en codéveloppant un logiciel d’écoconception EC Nicoll afin de simplifier cette approche. « Chaque année, l’écoconception représente 15 % de notre chiffre d’affaires tandis que 20 collaborateurs R & D y sont directement impliqués », explique Nicoll.
 
Deuxième axe : la mise en œuvre de modes de production respecteux de l’environnement. Certifications Iso 14001, Iso 50001, HQE : « En dix ans, nous avons réduit nos consommations d’eau de 50 % et de fioul de 40 %. La quantité de déchets de production mise en décharge a, quant à elle, été réduite de 50 % en vingt ans », indique l’industriel.
 
Point trois : l’intégration de davantage de matières premières recyclées en interne dans la production. Ce taux de récupération s’élève aujourd’hui à 95 %, soit 2 300 tonnes par an. Un recyclage matière que Nicoll renforce avec le quatrième axe, qui prévoit de développer l’achat de plastiques recyclés, en passant de 500 tonnes par an actuellement à 2 500 tonnes en 2025, « soit l’équivalent de 10 % des approvisionnements », précise Nicoll. Et d’indiquer : « L’entreprise s’appuie pour cela sur un partenariat avec le groupe français Paprec, qui nous conseille et accompagne dans le développement de formulations spéciales permettant l’incorporation de matières premières issues du recyclage avec un haut niveau de qualité. »

Eviter l’obsolescence programmée
 
Cinquième axe : la généralisation de emballages écoresponsables, à 98 % recyclables et à 75 % issus du recyclage. Une action que vient renforcer le point six dans lequel, « Nicoll s’engage à développer les pièces de rechange pour “réparer plutôt que remplacer” ».
 
Pour les déchets non recyclés en interne, Nicoll s’engage en septièmement développer les points de collecte des déchets en soutenant « les initiatives des partenaires, distributeurs spécialisés dans la plasturgie ou généralistes, afin de mailler le territoire et d’atteindre 3 000 points de collecte chez les distributeurs, soit une couverture d’environ un tiers des points de vente en 2025 ».
 
Enfin, dernier engagement, la multiplication par cinq de la quantité de matières plastiques recyclées dans les produits en 2025, « l’équivalent de 2 500 tonnes, soit 25 % de la quantité totale des matières premières, avec un objectif, à terme, de 5000 tonnes de matière recyclée en interne et en externe », précise Nicoll.
 
© Nicoll
Retrouvez toute l'information "eau" dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  [Vidéo] Le coup de cœur d'Agnès

Dans ce nouveau numéro d'Environnement TV, Agnès se réjouit de la réouverture de la Bièvre. Affluent de la Seine, elle avait été recouverte sur une partie de son parcours au début du XXe siècle.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Le Morbihan cherche 30 entreprises prêtes à faire des économies d'eau
Le Morbihan cherche 30 entreprises prêtes à faire des économies d'eau
Depuis décembre et jusqu'à mars 2020, la Chambre de commerce et d'industrie du Morbihan cherche 30 entreprises pour participer au projet Ecod'o, en faveur des économies d'eau.
La Région Bretagne et l’agence de l’eau Loire-Bretagne renouvellent leur partenariat
La Région Bretagne et l’agence de l’eau Loire-Bretagne renouvellent leur partenariat
Ce vendredi 6 décembre, la Région Bretagne et l’agence de l’eau Loire-Bretagne vont renouveler leur partenariat pour deux années supplémentaires.
Bassin Loire-Bretagne : 24% des cours d'eau sont en bon état écologique
Bassin Loire-Bretagne : 24% des cours d'eau sont en bon état écologique
Le comité de bassin Loire-Bretagne a adopté l'état des lieux des cours d'eau du bassin : 24% sont en bon ou très bon état écologique.
Les eaux usées traitées ont leur plateforme de démonstration
Les eaux usées traitées ont leur plateforme de démonstration
Ecofilae a inauguré, en octobre dernier près de Montpellier, Rur'eaux, une plateforme expérimentale pour tester quatre techniques de désinfection des eaux usées traitées avant réutilisation en irrigation, avec l'objectif de développer la pratique en zones rurales.
Environnement TV : le bêtisier
Environnement TV : le bêtisier
L'équipe d'Environnement TV vous souhaite de bonnes fêtes et revient en janvier pour une émission consacrée à l'eau.
Bassin Artois-Picardie : un appel à projets pour l'innovation dans la gestion de l'eau
Bassin Artois-Picardie : un appel à projets pour l'innovation dans la gestion de l'eau
L'Agence de l'eau Artois-Picardie lance en ce début d'année, un appel à projets d'initiatives innovantes pour la gestion de l'eau.
Le Syndicat des eaux de la presqu’île de Gennevilliers devient Sénéo
Le Syndicat des eaux de la presqu’île de Gennevilliers devient Sénéo
Le Syndicat des eaux de la presqu’île de Gennevilliers (SEGP) annonce changer de nom et devenir Sénéo, un nom qui se veut le reflet de l’engagement responsable du deuxième producteur et distributeur d’eau potable en France. Une place qu’il entend conserver.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Assises Européenne de la Transition Énergétique
28 Janvier 2020
Assises Européenne de la Transition Énergétique
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
29 Janvier 2020
Carrefour des Gestions Locales de l'Eau
Biogaz Europe
29 Janvier 2020
Biogaz Europe
+ d'événements
Emploi
- Agent de Réseau d'Eau Potable - H/F
- Electromécanicien(ne) H/F
- Jardinier / Jardinière
- Ingénieur Transposition Industrielle F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.