Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Union sacrée pour la relance du secteur de l’eau

Partager :
Union sacrée pour la relance du secteur de l’eau
Par A.B., le 17 juin 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’Union des industries et entreprises de l’eau, la Fédération nationale des travaux publics et sa branche Les Canalisateurs s’unissent et proposent de faire des agences de l’eau le fer de lance de la relance dans le secteur de l’eau en France en les autorisant à avoir recours à l’emprunt.
 
Après l’interpellation du Premier ministre pour les présidents des comités de bassin, l’Union des industries et entreprises de l’eau (UIE), la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) et sa branche Les Canalisateurs font des propositions pour que les agences de l’eau deviennent le moteur de la relance. « Nous disposons en France d’un système d’organisation du domaine de l’eau par bassins versants qui nous est envié et qui a inspiré de nombreux pays dans le monde. À l’heure de l’adaptation au changement climatique et de ses multiples défis, et plus encore dans la situation sanitaire que nous traversons avec ses impacts lourds de conséquences sur l’économie du secteur de l’eau, unissons nos forces pour faire des agences de l’eau le fer de la relance du secteur », martèlent Bruno Cavagné, président de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP), Alain Grizaud, président des Canalisateurs, et Jean-Luc Ventura, président de l’Union des industries de l’eau (UIE).

Haro sur le plafond mordant
 
Et de constater : « Les agences de l’eau se voient actuellement privées de plus de 2 milliards d’euros de ressources financières avec l’instauration du “plafond mordant” et des multiples ponctions sur leur budget. Or, elles jouent un rôle moteur dans l’investissement des collectivités dans le secteur [de l’eau] afin de leur permettre d’entretenir et de renouveler leurs infrastructures, de s’engager vers une nécessaire résilience face au changement climatique et de participer à la transition écologique. » Rappelons que le plafond mordant fixe pour les agences de l’eau un niveau de redevances au-delà duquel les recettes tombent directement dans les caisses de l’État. Pour le XIe programme qui est en cours, ce palier est fixé à un peu plus de 2,1 milliards d’euros par an.
 
« L’effet de levier des aides des agences de l’eau est majeur pour soutenir la commande publique dans nos territoires : on estime qu’un million d’euros d’aides des agences de l’eau donne lieu à plus de 3 millions d’investissements », chiffrent les trois présidents. Un soutien qui, selon eux, « contribue également à réduire la fracture entre territoires urbains et ruraux, réalité qui ronge notre pays ».

Emprunter 5 milliards pour garder le cap
 
À ce déficit d’investissements, évalués dans le cadre des Assises de l’eau à 2 milliards d’euros par an, les trois responsables ajoutent les surcoûts engendrés par la crise liée au Covid-19 : élimination des boues stockées car interdites d’épandage, perte de productivité des chantiers liée à leur arrêt… « À la veille de l’été et des prochains épisodes de sécheresse et canicule que nous savons inéluctables, les collectivités perdront beaucoup de leur capacité financière du fait de la crise et il nous semble que les agences de l’eau doivent impérativement jouer leur rôle de soutien pour garder les objectifs environnementaux face au changement climatique qui reste, plus que jamais, d’actualité », constatent les industriels. Avec comme conclusion : « Il faut impérativement augmenter leurs ressources, afin de maintenir les objectifs fixés par les Assises de l’eau et répondre à la crise. »
 
En conséquence, les trois présidents proposent « d’autoriser les agences de l’eau à avoir recours à l’emprunt à hauteur de 5 milliards d’euros afin de cofinancer la mise à niveau des infrastructures dans la lutte contre le changement climatique », mais aussi de prendre « ensemble, une décision symbolique » : celle de supprimer le plafond mordant « afin de soutenir les investissements nécessaires à la transition écologique ». Alors que le président Emmanuel Macron a annoncé, ce dimanche 14 juin, vouloir « reconstruire une économie forte, écologique, souveraine et solidaire », les industriels de l’eau seront-ils entendus ?
 
© DR
  [Vidéo] Lubrizol, un an après
+ de vidéos Environnement TV
Actu réglementaire
Arrêté du 25 septembre 2020 relatif au calcul des aides personnelles au logement et de l'aide à l'accession sociale et à la sortie de l'insalubrité spécifique à l'outre-mer Lire
Arrêté du 24 septembre 2020 modifiant l'arrêté du 22 juillet 2020 relatif aux techniques particulières de construction dans les zones exposées au phénomène de mouvement de terrain différentiel consécutif à la sécheresse et à la réhydratation des sols Lire
Arrêté du 24 septembre 2020 modifiant l'arrêté du 22 juillet 2020 définissant le contenu des études géotechniques à réaliser dans les zones exposées au phénomène de mouvement de terrain différentiel consécutif à la sécheresse et à la réhydratation des sols Lire
Décret n° 2020-1190 du 29 septembre 2020 pris pour l'application de l'article 25 de la loi n° 2020-935 du 30 juillet 2020 de finances rectificative pour 2020 Lire
Arrêté du 15 septembre 2020 portant ouverture d'un examen professionnel d'accès au grade d'attaché principal territorial par voie d'avancement de grade par le centre départemental de gestion de la fonction publique territoriale de la Corse-du-Sud Lire
Arrêté du 25 septembre 2020 fixant le montant des indemnités allouées aux membres du collège référent déontologue du ministère de la transition écologique et du ministère de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales Lire
Arrêté du 25 septembre 2020 portant approbation de la convention relative au transfert des aérodromes de Bora Bora, Raiatea et Rangiroa Lire
Arrêté du 4 septembre 2020 portant interdiction de mise sur le marché de compresseurs d'air Lire
Arrêté du 2 septembre 2020 modifiant l'arrêté du 28 décembre 2017 relatif à la fonction de référent déontologue au sein du ministère de la transition écologique et solidaire et du ministère de la cohésion des territoires Lire
À lire également
L’ONF et l’agence de l’eau Loire-Bretagne renouvellent leur partenariat
L’ONF et l’agence de l’eau Loire-Bretagne renouvellent leur partenariat
L’Office national des forêts (ONF) et l’agence de l’eau Loire-Bretagne vont renouveler leur collaboration pour la protection de l’eau dans les forêts publiques.
Krohne améliore ses débitmètres grâce à un algorithme
Krohne améliore ses débitmètres grâce à un algorithme
Krohne annonce une amélioration de son débitmètre à section variable H250 M40, grâce à un algorithme.
Sédiments pluviaux : lancement d'un nouveau programme de recherche OTHU en appui sur le Graie
Sédiments pluviaux : lancement d'un nouveau programme de recherche OTHU en appui sur le Graie
Ce mardi 1er septembre, le Groupe de Recherche, Animation Technique et Information sur l’eau (Graie), communique sur le lancement d'un nouveau programme de recherche Désir 2020-2021, sur la traitabilité des sédiments de curage des bassins d’eaux pluviales.
Un débitmètre Vortex économique pour les utilités
Un débitmètre Vortex économique pour les utilités
Krohne annonce la sortie de son dernier dernier-né dans la famille Vortex : le débitmètre Optiswirl 2100, conçu pour des applications générales sur les utilités de toutes industries.
Vega décline sa gamme de capteurs radar en version compacte
Vega décline sa gamme de capteurs radar en version compacte
Vega a élargi sa gamme de capteurs de niveau à technologie radar, Vegapuls, en y ajoutant un série destinée aux mesures courantes et aux applications à budget restreint.
[Vidéo] Les chantiers du Sedif 2020
[Vidéo] Les chantiers du Sedif 2020
Chaque année, les équipes du Syndicat des eaux d'Ile-de-France (Sedif) font découvrir à leur président, André Santini, et à la presse les chantiers en cours et les projets à venir. Sébastien Battaglini fait un récapitulatif en vidéo.
Appel à projets pour développer la participation citoyenne autour des enjeux de l'eau
Appel à projets pour développer la participation citoyenne autour des enjeux de l'eau
L'agence de l'eau Rhône-Méditerranée Corse a lancé un appel à projets « Eau et participation citoyenne ».
Tous les articles EAU
Tous nos magazines
Accéder au kiosque
En partenariat avec
Événements
Congrès IDRRIM 2020
29 Septembre 2020
Salon Des Professionnels de l’Amiante
29 Septembre 2020
Salon du littoral
29 Septembre 2020
+ d'événements
Emploi
- Ingénieur de conformité en équipements industriels H/F
- Electromécanicien(ne) H/F
- Jardinier / Jardinière
- Acheteur Facilities F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.