Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Union sacrée pour la relance du secteur de l’eau

Partager :
Union sacrée pour la relance du secteur de l’eau
Par A.B., le 17 juin 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Eau
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’Union des industries et entreprises de l’eau, la Fédération nationale des travaux publics et sa branche Les Canalisateurs s’unissent et proposent de faire des agences de l’eau le fer de lance de la relance dans le secteur de l’eau en France en les autorisant à avoir recours à l’emprunt.
 
Après l’interpellation du Premier ministre pour les présidents des comités de bassin, l’Union des industries et entreprises de l’eau (UIE), la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) et sa branche Les Canalisateurs font des propositions pour que les agences de l’eau deviennent le moteur de la relance. « Nous disposons en France d’un système d’organisation du domaine de l’eau par bassins versants qui nous est envié et qui a inspiré de nombreux pays dans le monde. À l’heure de l’adaptation au changement climatique et de ses multiples défis, et plus encore dans la situation sanitaire que nous traversons avec ses impacts lourds de conséquences sur l’économie du secteur de l’eau, unissons nos forces pour faire des agences de l’eau le fer de la relance du secteur », martèlent Bruno Cavagné, président de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP), Alain Grizaud, président des Canalisateurs, et Jean-Luc Ventura, président de l’Union des industries de l’eau (UIE).

Haro sur le plafond mordant
 
Et de constater : « Les agences de l’eau se voient actuellement privées de plus de 2 milliards d’euros de ressources financières avec l’instauration du “plafond mordant” et des multiples ponctions sur leur budget. Or, elles jouent un rôle moteur dans l’investissement des collectivités dans le secteur [de l’eau] afin de leur permettre d’entretenir et de renouveler leurs infrastructures, de s’engager vers une nécessaire résilience face au changement climatique et de participer à la transition écologique. » Rappelons que le plafond mordant fixe pour les agences de l’eau un niveau de redevances au-delà duquel les recettes tombent directement dans les caisses de l’État. Pour le XIe programme qui est en cours, ce palier est fixé à un peu plus de 2,1 milliards d’euros par an.
 
« L’effet de levier des aides des agences de l’eau est majeur pour soutenir la commande publique dans nos territoires : on estime qu’un million d’euros d’aides des agences de l’eau donne lieu à plus de 3 millions d’investissements », chiffrent les trois présidents. Un soutien qui, selon eux, « contribue également à réduire la fracture entre territoires urbains et ruraux, réalité qui ronge notre pays ».

Emprunter 5 milliards pour garder le cap
 
À ce déficit d’investissements, évalués dans le cadre des Assises de l’eau à 2 milliards d’euros par an, les trois responsables ajoutent les surcoûts engendrés par la crise liée au Covid-19 : élimination des boues stockées car interdites d’épandage, perte de productivité des chantiers liée à leur arrêt… « À la veille de l’été et des prochains épisodes de sécheresse et canicule que nous savons inéluctables, les collectivités perdront beaucoup de leur capacité financière du fait de la crise et il nous semble que les agences de l’eau doivent impérativement jouer leur rôle de soutien pour garder les objectifs environnementaux face au changement climatique qui reste, plus que jamais, d’actualité », constatent les industriels. Avec comme conclusion : « Il faut impérativement augmenter leurs ressources, afin de maintenir les objectifs fixés par les Assises de l’eau et répondre à la crise. »
 
En conséquence, les trois présidents proposent « d’autoriser les agences de l’eau à avoir recours à l’emprunt à hauteur de 5 milliards d’euros afin de cofinancer la mise à niveau des infrastructures dans la lutte contre le changement climatique », mais aussi de prendre « ensemble, une décision symbolique » : celle de supprimer le plafond mordant « afin de soutenir les investissements nécessaires à la transition écologique ». Alors que le président Emmanuel Macron a annoncé, ce dimanche 14 juin, vouloir « reconstruire une économie forte, écologique, souveraine et solidaire », les industriels de l’eau seront-ils entendus ?
 
© DR
  [Vidéo] Des bambous pour traiter les eaux usées
Rendez-vous à Miramas dans les Bouches-du-Rhône, où la jeune pousse Bamboo For Life nous fait visiter l'une de ses stations d'épuration constituée de bambous !
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Matteo Carando, directeur d’ERG France
Les entreprises et acteurs de l’environnement organisent, depuis mi-mai, la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Matteo Carando, directeur d’ERG France.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Avis relatif à l'extension d'un accord professionnel conclu dans le cadre de la convention collective nationale du personnel des entreprises de restauration de collectivités Lire
Avis relatif à l'extension d'un accord conclu dans le cadre de la convention collective nationale de la plasturgie Lire
Arrêté du 6 juillet 2020 portant délégation de signature (cabinet du ministre délégué auprès de la ministre de la transition écologique, chargé des transports) Lire
Arrêté du 7 juillet 2020 portant délégation de signature (bureau du cabinet du ministre de l'agriculture et de l'alimentation) Lire
Arrêté du 6 juillet 2020 portant délégation de signature (bureau des cabinets) Lire
À lire également
Wilo présente une nouvelle pompe autonome
Le fabricant de pompes et systèmes de pompage, Wilo présente une nouvelle pompe pompe immergée et autonome, alimentée par l’énergie solaire.
Sécheresse : les acteurs du bassin Adour-Garonne signent une convention
Sécheresse : les acteurs du bassin Adour-Garonne signent une convention
Ce mercredi 1er juillet, les acteurs de l'eau du bassin Adour-Garonne ont signé une convention pour lutter contre la sécheresse.
Les résidus de pesticides retrouvés dans l'eau du robinet sont en majorité des perturbateurs endocriniens
Les résidus de pesticides retrouvés dans l'eau du robinet sont en majorité des perturbateurs endocriniens
Ce mercredi 17 juin, l'ONG Générations Futures, publie un rapport qui démontre que les résidus de pesticides trouvés dans l'eau du robinet sont majoritairement des perturbateurs endocriniens ou des agents cancérogènes mutagènes ou toxiques.
Blubalance, une solution de traitement des eaux industrielles sans produits chimiques
Blubalance, une solution de traitement des eaux industrielles sans produits chimiques
Dès cet été, l'entreprise Integral Co. Water solutions va lancer des essais pilotes en France pour sa solution de traitement des eaux industrielles sans produits chimiques, blubalance.
L’UPGE et l’OIEau signent une convention-cadre
L’UPGE et l’OIEau signent une convention-cadre
L’Union des professionnels du génie écologique et l’Office international de l’eau ont signé, ce mardi 30 juin, une convention-cadre fixant les modalités de collaboration entre les deux structures dans les domaines de l’eau, du génie écologique, des milieux aquatiques, de la biodiversité et de l’économie circulaire.
Hervé Gaboriau, le nouveau directeur du pôle Dream eau et milieux
Hervé Gaboriau, le nouveau directeur du pôle Dream eau et milieux
Hervé Gaboriau est, depuis le 2 juin, le directeur du pôle Dream eau et milieux, membre du pôle de compétitivité de la filière de l’eau France Water Team.
Seules 48% des rivières du bassin Rhône-Méditerrannée sont en bon état écologique
Seules 48% des rivières du bassin Rhône-Méditerrannée sont en bon état écologique
Dans le bassin Rhône-Méditerranée, 48% des rivières sont en bon état écologique. Le bassin Corse en compte quant à lui 91%.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
EXPOBIOGAZ
2 Septembre 2020
EXPOBIOGAZ
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
2 Septembre 2020
20e Congrès international du recyclage automobile (IARC)
+ d'événements
Emploi
- Dessinateur industriel H/F - Cognac (16)
- Alternance - Chargé(e) de Prévention Santé et Sécurité
- Jardinier / Jardinière
- INGENIEUR CHIMISTE EXPLOITATION F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.