EAU
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Union sacrée pour la relance du secteur de l’eau

Union sacrée pour la relance du secteur de l’eau
Par A.B., le 17 juin 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
L’Union des industries et entreprises de l’eau, la Fédération nationale des travaux publics et sa branche Les Canalisateurs s’unissent et proposent de faire des agences de l’eau le fer de lance de la relance dans le secteur de l’eau en France en les autorisant à avoir recours à l’emprunt.
 
Après l’interpellation du Premier ministre pour les présidents des comités de bassin, l’Union des industries et entreprises de l’eau (UIE), la Fédération nationale des travaux publics (FNTP) et sa branche Les Canalisateurs font des propositions pour que les agences de l’eau deviennent le moteur de la relance. « Nous disposons en France d’un système d’organisation du domaine de l’eau par bassins versants qui nous est envié et qui a inspiré de nombreux pays dans le monde. À l’heure de l’adaptation au changement climatique et de ses multiples défis, et plus encore dans la situation sanitaire que nous traversons avec ses impacts lourds de conséquences sur l’économie du secteur de l’eau, unissons nos forces pour faire des agences de l’eau le fer de la relance du secteur », martèlent Bruno Cavagné, président de la Fédération nationale des travaux publics (FNTP), Alain Grizaud, président des Canalisateurs, et Jean-Luc Ventura, président de l’Union des industries de l’eau (UIE).

Haro sur le plafond mordant
 
Et de constater : « Les agences de l’eau se voient actuellement privées de plus de 2 milliards d’euros de ressources financières avec l’instauration du “plafond mordant” et des multiples ponctions sur leur budget. Or, elles jouent un rôle moteur dans l’investissement des collectivités dans le secteur [de l’eau] afin de leur permettre d’entretenir et de renouveler leurs infrastructures, de s’engager vers une nécessaire résilience face au changement climatique et de participer à la transition écologique. » Rappelons que le plafond mordant fixe pour les agences de l’eau un niveau de redevances au-delà duquel les recettes tombent directement dans les caisses de l’État. Pour le XIe programme qui est en cours, ce palier est fixé à un peu plus de 2,1 milliards d’euros par an.
 
« L’effet de levier des aides des agences de l’eau est majeur pour soutenir la commande publique dans nos territoires : on estime qu’un million d’euros d’aides des agences de l’eau donne lieu à plus de 3 millions d’investissements », chiffrent les trois présidents. Un soutien qui, selon eux, « contribue également à réduire la fracture entre territoires urbains et ruraux, réalité qui ronge notre pays ».

Emprunter 5 milliards pour garder le cap
 
À ce déficit d’investissements, évalués dans le cadre des Assises de l’eau à 2 milliards d’euros par an, les trois responsables ajoutent les surcoûts engendrés par la crise liée au Covid-19 : élimination des boues stockées car interdites d’épandage, perte de productivité des chantiers liée à leur arrêt… « À la veille de l’été et des prochains épisodes de sécheresse et canicule que nous savons inéluctables, les collectivités perdront beaucoup de leur capacité financière du fait de la crise et il nous semble que les agences de l’eau doivent impérativement jouer leur rôle de soutien pour garder les objectifs environnementaux face au changement climatique qui reste, plus que jamais, d’actualité », constatent les industriels. Avec comme conclusion : « Il faut impérativement augmenter leurs ressources, afin de maintenir les objectifs fixés par les Assises de l’eau et répondre à la crise. »
 
En conséquence, les trois présidents proposent « d’autoriser les agences de l’eau à avoir recours à l’emprunt à hauteur de 5 milliards d’euros afin de cofinancer la mise à niveau des infrastructures dans la lutte contre le changement climatique », mais aussi de prendre « ensemble, une décision symbolique » : celle de supprimer le plafond mordant « afin de soutenir les investissements nécessaires à la transition écologique ». Alors que le président Emmanuel Macron a annoncé, ce dimanche 14 juin, vouloir « reconstruire une économie forte, écologique, souveraine et solidaire », les industriels de l’eau seront-ils entendus ?
 
© DR
Rejoignez-nous sur LinkedIn, Facebook et Twitter
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Comment l'aéroport de Paris-Orly gère la biodiversité ?
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Juillet 2022
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret n° 2022-1240 du 19 septembre 2022 relatif au comité social d'administration de l'Agence nationale de la cohésion des territoires Lire
Décision du 15 septembre 2022 portant délégation de signature (direction générale de l'aménagement, du logement et de la nature) Lire
Arrêté du 15 septembre 2022 fixant le nombre et la répartition géographique des postes offerts au titre de l'année 2022 aux concours externe et interne pour le recrutement d'agents d'exploitation principaux des travaux publics de l'Etat, branche « Voies navigables et ports maritimes » Lire
Décision du 12 septembre 2022 portant délégation de signature (secrétariat général) Lire
Décret n° 2022-1217 du 7 septembre 2022 modifiant le décret n° 48-1881 du 10 décembre 1948 déterminant les prix de base au mètre carré des locaux d'habitation ou à usage professionnel Lire
Arrêté du 31 août 2022 fixant les exigences et recommandations en matière de certification de conformité des graines pour oisellerie Lire
Arrêté du 30 août 2022 portant organisation et règlement intérieur de l'inspection générale de l'environnement et du développement durable Lire
Arrêté du 26 août 2022 autorisant à titre expérimental dans le département des Landes l'emploi de chevrotines pour le tir du sanglier, en battues collectives, et pour la période se terminant le 31 mai 2023 Lire
Arrêté du 26 août 2022 portant nomination au cabinet de la secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée de l'écologie Lire
Arrêté du 26 août 2022 portant nomination au cabinet de la secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée de la ruralité Lire
Arrêté du 26 août 2022 portant nomination au cabinet de la secrétaire d'État auprès du ministre de la transition écologique et de la cohésion des territoires, chargée de l'écologie Lire
Arrêté du 24 août 2022 désignant l'opération de restructuration liée aux transferts des missions d'instruction et de contrôle des mesures non surfaciques de la politique agricole commune et des missions Natura 2000 exclusivement terrestres ouvrant droit aux dispositifs indemnitaires d'accompagnement des agents et aux dispositifs de ressources humaines Lire
Décret n° 2022-1168 du 22 août 2022 modifiant le décret n° 2022-423 du 25 mars 2022 relatif à l'aide exceptionnelle à l'acquisition de carburants Lire
Décret n° 2022-1168 du 22 août 2022 modifiant le décret n° 2022-423 du 25 mars 2022 relatif à l'aide exceptionnelle à l'acquisition de carburants Lire
Décret n° 2022-1167 du 22 août 2022 modifiant le décret n° 2022-765 du 2 mai 2022 fixant la liste des collectivités et groupements de collectivités territoriales participant à l'expérimentation d'un dispositif interdisant la distribution d'imprimés publicitaires non adressés en l'absence d'une mention expresse et visible sur la boîte aux lettres ou le réceptacle du courrier (« Oui Pub ») Lire
Décret n° 2022-1166 du 22 août 2022 portant création du régime indemnitaire des personnels enseignants-chercheurs des établissements d'enseignement supérieur agricole relevant du ministre chargé de l'agriculture Lire
Arrêté du 19 août 2022 portant création de l'option « conducteur de machines agricoles » du brevet professionnel et fixant les conditions de délivrance Lire
Décret du 17 août 2022 portant nomination du président du conseil d'administration de l'Agence de financement des infrastructures de transport de France - M. CASTEX (Jean) Lire
Arrêté du 4 août 2022 suspendant la chasse de la tourterelle des bois en France métropolitaine pour la saison 2022-2023 Lire
Arrêté du 15 juillet 2022 portant homologation de la décision n° 2022-DC-0729 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 15 juillet 2022 fixant, de manière temporaire, de nouvelles limites de rejets thermiques applicables aux réacteurs de la centrale nucléaire du Bugey (INB n° 78 et n° 89) Lire
À lire également
Enquête | Les Sage ont 30 ans : bilan et réforme en vue
Enquête | Les Sage ont 30 ans : bilan et réforme en vue
Issus de la loi sur l’eau de 1992, les schémas d’aménagement et de gestion des eaux (Sage) ont fait l’objet d’une étude évaluative nationale qui permet de dresser un bilan de leur efficacité et amorce leur réforme. Celle-ci visera notamment à rendre la démarche plus souple et plus attractive.
Idex se renforce en Guyane
Idex se renforce en Guyane
Le groupe spécialisé dans les infrastructures d’énergie renouvelable et les services d’efficacité énergétique rachète les droits de construction de deux centrales de cogénération biomasse au groupe Akuo.
Avis des pros/1 | La prévention des pollutions diffuses au cœur du programme de l’agence de l’eau Adour-Garonne
Avis des pros/1 | La prévention des pollutions diffuses au cœur du programme de l’agence de l’eau Adour-Garonne
Avec la moitié de la surface du bassin Adour-Garonne exploitée par l’agriculture, les pollutions d’origine agricole impactent fortement la qualité de la ressource en eau. L’agence de l’eau Adour-Garonne mobilise donc ses aides pour favoriser la transition écologique de l’agriculture.
Etiage: les 680 km du réseau de VNF Nord-Pas-de-Calais sous surveillance
Etiage: les 680 km du réseau de VNF Nord-Pas-de-Calais sous surveillance
Des mesures d’économie d’eau ont été prises sur ce réseau fortement artificialisé et largement instrumenté.
Avis des pros/2 | Le SIAEP Nord-Ouest Charente, un engagement au long cours sur le programme Re-Sources
Avis des pros/2 | Le SIAEP Nord-Ouest Charente, un engagement au long cours sur le programme Re-Sources
Depuis vingt ans, le Syndicat intercommunal d’alimentation en eau potable (SIAEP) Nord-Ouest Charente participe volontairement au programme régional de reconquête de la qualité des eaux potables, Re-Sources. Les actions préventives mises en œuvre concernant l’agriculture commencent à porter leur fruit sur la qualité de la ressource.
Eau potable: Sénéo modernise plus de 630 mètres de canalisations
Eau potable: Sénéo modernise plus de 630 mètres de canalisations
Le 2e syndicat d’eau potable de France a entrepris des travaux d’envergure dans l’Ouest parisien sur un site dense. L’opération consistait à sécuriser les canalisations de transport d’eau potable entre l’usine située au mont Valérien et le secteur Nord-Seine de la desserte.
L’oya ouvre ses pétales au festival des jardins de Chaumont-sur-Loire
L’oya ouvre ses pétales au festival des jardins de Chaumont-sur-Loire
Ce système d’irrigation ancestral est au cœur du projet Grenade, créé par Archigroup pour l’édition 2022, dont la thématique est Le jardin idéal.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Événements
Rencontre Ecotech® Gestion des eaux en milieu urbain
27 Septembre 2022
8ème édition du Salon des Professionnels de l’Amiante
27 Septembre 2022
Energy Time
29 Septembre 2022
+ d'événements
Emploi
- TECHNICIEN MONTEUR PNEUMATIQUES GENIE-CIVIL H/F
- Alternance - Opérateur Production Traitement H/F
- Chef d'équipe paysagiste
- Ingénieur / Ingénieure en Développement de Projets Industriels F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.