Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu

EAU
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Seules 48% des rivières du bassin Rhône-Méditerrannée sont en bon état écologique

Seules 48% des rivières du bassin Rhône-Méditerrannée sont en bon état écologique
Par E.G, le 3 juillet 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dans le bassin Rhône-Méditerranée, 48% des rivières sont en bon état écologique. Le bassin Corse en compte quant à lui 91%.

Ce jeudi 2 juillet, l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse a publié son rapport sur l’état des eaux de ses bassins. Dans le bassin Corse, 91% des rivières sont en bon état écologique. C’est moins réjouissant dans le bassin Rhône-Méditerrannée, où moins de la moitié (48%) des rivières sont en bon état. 85% des nappes de ce même bassin sont néanmoins en bon état écologique.

L’agence de l’eau salue les efforts des collectivités et des acteurs économiques pour diminuer les pollutions, les prélèvements d’eau excessifs, les dégradations morphologiques et le cloisonnement des rivières. « Mais les aléas climatiques qui s’intensifient perturbent le fonctionnement naturel des cours d’eau, notamment leurs capacités d’épuration. Il y a urgence à moins polluer, moins prélever d’eau et redonner à nos rivières leurs fonctions vitales utiles à l’homme et à la biodiversité », souligne l’agence de l’eau dans un communiqué.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Des progrès mais des pollutions persistantes

Parmi les progrès relevés dans ce rapport, on trouve une division par 20 (en 28 ans) de la quantité de pollution organique à l’ammonium. Une division par 4 de la concentration en hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) est également constatée sur les dernières décennies, mais elle reste encore 15 fois supérieure aux normes de protection de l’environnement. Par ailleurs, le rapport souligne que la toxicité moyenne des substances pesticides a été divisée par deux entre 2008 et 2018, « principalement du fait du retrait progressif du marché des substances les plus toxiques », estime l’agence de l’eau. Cette amélioration a un impact positif sur la flore des cours d’eau, mais « l’amélioration de la qualité biologique reste cependant moins spectaculaire que celle enregistrée sur les paramètres physicochimiques car elle reste tributaire de la qualité des habitats, qui s’améliore beaucoup moins vite », est-il précisé. Enfin, le rapport a permis d’évaluer la présence de plus de 120 types de micropolluants – notamment de substances pharmaceutiques – qui impliquent une baisse de la reproduction des poissons, batraciens ou mammifères marins, ainsi qu’un développement des bactéries résistantes aux antibiotiques.

L’agence de l’eau rappelle également la mise en place en 2018, de mesures de bioaccumulation de certaines substances chimiques dans les gammares, petites crevettes d’eau douce. « Les premiers résultats mettent en évidence la présence de substances non mesurées directement dans l’eau, comme des métaux, des PCB, des dioxines ou encore des insecticides chlorés interdits d’utilisation depuis de nombreuses années (DDT, dieldrine, HCH, heptachlore) », indique le rapport. Des substances toxiques pour les organismes aquatiques mais également pour l’homme.

Pressions anthopiques

Par ailleurs, 33% des rivières des bassins Rhône-Méditerranée et Corse ont un « régime hydrologique altéré », s’inquiète l’agence de l’eau. C’est-à-dire qu’elles subissent des prélèvements d’eau excessifs et les sécheresses répétées. Il s’agit donc, selon l’agence de l’eau, d’activer des leviers d’économies d’eau en réparant les fuites dans les réseaux ou en modernisant les systèmes d’irrigation agricole. « 55% des rivières présentent une morphologie dégradée et 42% sont barrées par des seuils et des barrages qui empêchent la circulation des poissons mais aussi des sédiments utiles au bon fonctionnement de la rivière », souligne également le rapport.

Enfin, même si 85% des nappes du bassin Rhône-Méditerranée sont en bon état écologique, 36 sont en « état médiocre », dont 30 le sont à cause de concentrations en pesticides supérieures aux normes requises pour l’alimentation en eau potable. « En 2018, et ce près de 15 ans après leur interdiction, les triazines (herbicides) et leurs produits de dégradation sont encore régulièrement détectées dans les eaux souterraines à des concentrations supérieures aux normes. Le renouvellement des eaux souterraines étant un processus long, ces substances vont encore dégrader la ressource durant de nombreuses années », explique l’agence de l’eau. A noter que dans le bassin Rhône-Méditerranée, 269 captages sont considérés comme prioritaires, « car ils sont importants pour l’alimentation en eau potable mais dégradés par les pesticides ou les nitrates ».

La Sorgue à Fontaine du Vaucluse (Vaucluse) / Pixabay / DR
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
Grand Port Maritime de Bordeaux : Partenariat d’Innovation
[Vidéo] La chaleur perdue retrouve une seconde utilité
Dernier numéro
N° 1792
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Décret n° 2021-1548 du 30 novembre 2021 relatif aux attestations de prise en compte des exigences de performance énergétique et environnementale et à la réalisation d'une étude de faisabilité relative aux diverses solutions d'approvisionnement en énergie pour les constructions de bâtiments en France métropolitaine Lire
Décret n° 2021-1547 du 29 novembre 2021 relatif aux modalités de mise en œuvre au sein de la mutualité sociale agricole de l'expérimentation du transfert de certaines activités des médecins du travail à des infirmiers qualifiés en santé au travail Lire
Décret n° 2021-1541 du 29 novembre 2021 relatif à la revalorisation du chèque énergie au titre de l'année 2021 Lire
Décision du 26 novembre 2021 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un concours spécial pour le recrutement d'élèves-ingénieurs des travaux de la météorologie Lire
Décision du 26 novembre 2021 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un concours interne pour le recrutement d'élèves-ingénieurs des travaux de la météorologie Lire
Décret n° 2021-1534 du 26 novembre 2021 pris pour l'application de l'ordonnance n° 2019-418 du 7 mai 2019 relative à la vente de logements appartenant à des organismes d'habitations à loyer modéré à des personnes physiques avec application différée du statut de la copropriété Lire
Arrêté du 24 novembre 2021 portant homologation du cahier des charges du label rouge n° LA 12/77 « Poulet jaune fermier élevé en plein air » Lire
Arrêté du 23 novembre 2021 relatif aux listes de titres, diplômes ou certifications professionnelles que doivent détenir les enseignants permanents des établissements d'enseignement supérieur agricole privés Lire
Arrêté du 23 novembre 2021 modifiant l'arrêté du 15 septembre 2021 fixant le coefficient stabilisateur budgétaire appliqué aux montants des indemnités compensatoires de handicap naturel au titre de la campagne 2021 Lire
Arrêté du 23 novembre 2021 modifiant l'arrêté du 15 septembre 2021 fixant le coefficient stabilisateur budgétaire appliqué aux montants des indemnités compensatoires de handicaps naturels au titre de la campagne 2021 dans les régions d'outre-mer Lire
Arrêté du 22 novembre 2021 relatif à la modification temporaire du cahier des charges de l'indication géographique protégée (IGP) « Chapon du Périgord » Lire
Arrêté du 22 novembre 2021 relatif à la modification temporaire du cahier des charges de l'indication géographique protégée (IGP) « Volailles d'Auvergne » Lire
Décret du 22 novembre 2021 portant nomination de la directrice générale de l'Institut d'enseignement supérieur et de recherche en alimentation, santé animale, sciences agronomiques et de l'environnement - Mme BOSSY (Mireille) Lire
Décret du 22 novembre 2021 portant nomination du directeur général de l'Institut français du cheval et de l'équitation - M. GAILLET (Jean-Roch) Lire
Arrêté du 20 novembre 2021 relatif à la protection des abeilles et des autres insectes pollinisateurs et à la préservation des services de pollinisation lors de l'utilisation des produits phytopharmaceutiques Lire
Arrêté du 19 novembre 2021 transposant les mesures de conservation et de gestion de l'Accord relatif aux pêches dans le Sud de l'océan Indien Lire
Décret n° 2021-1503 du 17 novembre 2021 modifiant le décret n° 2021-126 du 6 février 2021 relatif au soutien de certaines cantines scolaires dans le cadre du plan de relance Lire
Arrêté du 17 novembre 2021 modifiant l'arrêté du 24 février 2020 modifiant l'arrêté du 16 janvier 2003 établissant les normes minimales relatives à la protection des porcs Lire
Décret n° 2021-1499 du 17 novembre 2021 relatif à la réception européenne des moteurs des engins mobiles non routiers Lire
Arrêté du 16 novembre 2021 autorisant au titre de l'année 2022 l'ouverture d'un concours pour le recrutement d'ingénieurs-élèves des ponts, des eaux et des forêts parmi les élèves préparant, en dernière année de scolarité, l'un des diplômes prévus par l'arrêté du 3 décembre 2009 qui fixe la liste des diplômes reconnus équivalents délivrés par les grandes écoles scientifiques Lire
À lire également
[Avis des pros/1] Les enjeux autour du numérique et de la gestion des réseaux
[Avis des pros/1] Les enjeux autour du numérique et de la gestion des réseaux
Un premier atelier organisé en décembre 2020 par le Réseau mesure, le pôle de compétitivité Cap Digital et le Cluster Eau Milieux Sols a permis aux collectivités de pointer les enjeux techniques et réglementaires autour de la gestion numérique des réseaux d’eau et d’assainissement. Retour sur ces échanges.
[Avis des pros/3] Accompagner la haute performance des réseaux de distribution
[Avis des pros/3] Accompagner la haute performance des réseaux de distribution
Lauréate du Grand Prix national de l’ingénierie Territoires et Innovation en 2019, HpO est une solution innovante d’Altereo pour la gestion du renouvellement des réseaux basée sur l’intelligence artificielle. Elle vise à rendre les réseaux publics de distribution d’eau plus efficaces, durables et résilients.
Une cartographie des solutions pour les territoires exposés à l'élévation du niveau de la mer
Une cartographie des solutions pour les territoires exposés à l'élévation du niveau de la mer
À l'occasion de la COP26, la plateforme Océan & Climat présente une cartographie qui recense les solutions durables mises en place pour agir face à l’érosion, limiter les répercussions de submersions marines ou encore lutter contre la salinisation des sols.
Accord entre Ramus Industrie et la Société du canal de Provence pour le développement d’un clapet fusible
Accord entre Ramus Industrie et la Société du canal de Provence pour le développement d’un clapet fusible
Un contrat de licence a été signé entre Ramus Industrie et la Société du canal de Provence (SCP) afin de commercialiser un système de sécurité hydromécanique, mis au point par la SCP et destiné à évacuer un trop-plein d’eau.
Inovaya et Saur s’engagent sur l’accès à l’eau potable
Inovaya et Saur s’engagent sur l’accès à l’eau potable
Les deux sociétés associent leur savoir-faire. Elles ont pour cela signé un partenariat lors du dernier salon Pollutec à Lyon autour de solutions innovantes développées par la start-up Inovaya.
[Avis des pros] Gestion numérique des réseaux : la transition est en cours
[Avis des pros] Gestion numérique des réseaux : la transition est en cours
La digitalisation des services d’eau et d’assainissement commence souvent par l’utilisation des systèmes d’information géographique. Mais pour révéler tout son potentiel en matière d’analyse et d’aide à l’exploitation des réseaux, de nouveaux outils sont nécessaires et les pratiques doivent encore évoluer.
Eau potable : le traitement, priorité de la nouvelle directive
Eau potable : le traitement, priorité de la nouvelle directive
Impulsée par une initiative citoyenne européenne sur l’accès à l’eau pour tous, la nouvelle directive relative à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine impose de nouvelles obligations. À moins de deux ans de sa transposition, les collectivités anticipent déjà son impact, plus ou moins sereinement en fonction de leur taille.
Tous les articles EAU
En partenariat avec
Événements
Energaia
8 Décembre 2021
ZERO CARBONE
10 Décembre 2021
Bepositive, le salon de la transition énergétique
14 Décembre 2021
+ d'événements
Emploi
- MECANICIEN TP SEDENTAIRE - LILLE 59 H/F
- Agent d'exploitation H/F
- Agent / Agente d'entretien d'espaces publics
- Responsable d'Antenne F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.