Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

ABB participera à la construction de la plus grande usine de désalinisation d’eau de mer

ABB participera à la construction de la plus grande usine de désalinisation d’eau de mer
L'usine de désalinisation aura la capacité de traiter plus de 900.000 mètres cubes d’eau de mer par jour. située à Crédits : ABB/DR
Par Abdessamad Attigui, le 30 mars 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
La société suédoise ABB, spécialiste des technologies de l’énergie et de l’automation, alimentera en électricité la plus grande usine de dessalement au monde située aux Émirats Arabes Unis.
 
La société ABB a décroché un nouveau contrat pour alimenter la plus grande usine de désalinisation au monde. Située à Taweelah près d’Abu Dhabi aux Émirats Arabes Unis, l’usine constituera le premier projet indépendant de traitement de l’eau par osmose inverse, pour alimenter les communautés locales en eau.

L’installation qui aura coûté 500 millions dollars, sera opérationnelle au quatrième trimestre 2022 et aura la capacité de traiter plus de 900.000 mètres cubes d’eau de mer par jour, soit l’équivalent de 350.000 foyers alimentés par l’eau traitée. « Cette usine jouera un rôle essentiel pour faire face à la demande accrue en eau de la région, qui devrait augmenter de 11 % entre 2017 et 2024 », peut-on lire dans un communiqué.

Une gamme de moteurs basse et moyenne tension

Pour assurer son fonctionnement, ABB livrera 30 tableaux de distribution moyenne tension et 250 tableaux de distribution basse tension dotés de fonctionnalités numériques. La société collaborera ainsi avec SEPCOIII, qui sera chargée de l’ingénierie, de l’approvisionnement et de la construction de l’usine, afin d’assurer la continuité de l’alimentation en électricité.

ABB fournira également une gamme de moteurs basse et moyenne tension ainsi que des variateurs de vitesse qui seront destinés à garantir « la fiabilité et l’efficacité énergétique des opérations de pompage de l’usine ». Ces variateurs moyenne tension permettront d’adapter le régime et le couple des moteurs aux besoins de pompage en vue de maximiser les économies d’énergie.

« Nous sommes très fiers de voir l’usine de Taweelah faire appel à la technologie d’ABB, et contribuer ainsi à l’objectif que se sont fixés les Émirats Arabes Unis, à savoir mettre en place dans le pays un secteur de l’eau et de l’énergie à la fois plus durable, plus autonome et plus efficient. Nous nous réjouissons de pouvoir participer à la construction d’un avenir sûr, intelligent et durable », a expliqué Loay Dajani, directeur général de ABB Electrification pour la région Moyen-Orient et Afrique.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Mobula 8 : Le bateau dépollueur
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Un compteur grands volumes à ultrasons
Un compteur grands volumes à ultrasons
Diehl Metering annonce la sortie de son premier compteur à ultrasons destiné aux grands volumes, l’Hydrus 2.0 Bulk. Il combine une technologie de mesure par ultrasons et des fonctions connectées.
Littoral méditerranéen : un niveau de contamination inférieur aux seuils réglementaires environnementaux
Littoral méditerranéen : un niveau de contamination inférieur aux seuils réglementaires environnementaux
Selon le rapport de l’Ifremer (Institut français de recherche pour l'exploitation de la mer) et l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, la contamination chimique au littoral méditerranéen français est stable et 90 % des points surveillés présentent des niveaux de contamination inférieurs aux seuils réglementaires environnementaux. Mais la vigilance est toujours de rigueur !
Le Sedif anticipe les besoins en eau à Paris-Saclay
Le Sedif anticipe les besoins en eau à Paris-Saclay
D’ici 2030, les demandes en eau seront multipliées par trois sur le plateau de Saclay (Essonne). Le Sedif anticipe la croissance des besoins et investit 50 millions d’euros pour renforcer ses capacités d’approvisionnement.
Assainissement : bien choisir sa pompe de relevage grâce au numérique
Assainissement : bien choisir sa pompe de relevage grâce au numérique
Désormais positionné sur le marché des pompes tous usages, SFA propose, depuis mars dernier, des solutions numériques destinées aux professionnels du bâtiment pour les aider à concevoir leur projet.
Facebook s’engage pour des data centers plus économes en eau
Facebook s’engage pour des data centers plus économes en eau
Face au stress hydrique, Facebook s’engage à restituer plus d'eau qu'il n'en consomme pour ses activités à travers le monde à l’horizon 2030.
L’imagerie satellite pour prévenir les proliférations de cyanobactéries
L’imagerie satellite pour prévenir les proliférations de cyanobactéries
Avec le réchauffement climatique, les phénomènes de prolifération de cyanobactéries, appelés efflorescences, tendent à se multiplier. Cette contamination de l’eau est susceptible de dégrader la qualité de la ressource, avec des conséquences pour la production d’eau potable mais aussi la baignade, la pêche et l’agriculture.
L'agence de l'eau Seine-Normandie mobilise 230 millions d'euros pour améliorer la qualité des eaux
L'agence de l'eau Seine-Normandie mobilise 230 millions d'euros pour améliorer la qualité des eaux
La commission des aides de l’agence de l’eau Seine-Normandie consacre une enveloppe de 230 millions d’euros, dont près de 48 millions euros issus du plan France relance, à la réalisation de 952 projets.
Tous les articles EAU
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.