Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le site d'embouteillage Volvic devient plus économe en eau

Le site d'embouteillage Volvic devient plus économe en eau
Crédit : Rose Marie Loisy
Par A.A, le 27 septembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Volvic a repensé, avec BWT France, l’entreprise autrichienne de fabrication de systèmes de traitement de l’eau, le cycle hydraulique dans sa globalité. Son usine auvergnate met en œuvre une stratégie de valorisation et de recyclage des eaux, dans l’objectif de réaliser des économies d’eau.

Comment valoriser l’eau des rinceuses issue du lavage des bouteilles, et dont l’excédent est envoyé aux stations d’épuration des eaux usées ? Pour économiser cette eau, les équipes BWT ont proposé à Volvic de doter son site du Chancet situé en Auvergne, d’une solution de désinfection de l’eau à l’ozone, une substance produite à partir de l’oxygène présent dans l’air ambiant.

Le site du Chancet, concerné par cette solution, a déjà mené en 2017 une évaluation inter-usines en collaboration avec le pôle Eaux du groupe Danone. Une cartographie des usages de l’eau et des optimisations potentielles a été réalisée à partir des trois typologies d’eau présentes sur ce site : l’eau minérale naturelle mise en bouteille issue des forages, les eaux de process dédiées au nettoyage des équipements/circuits, et les eaux de service destinées aux utilités (chaudières, tours aéroréfrigérantes).

L’analyse a notamment ciblé le processus d’embouteillage qui utilise l’eau minérale naturelle dans le rinçage des bouteilles et des installations. Un processus qui consomme et rejette de l’eau. Pour rendre son site économe en eau, Volvic a validé en 2018 l’utilisation du principe de l’ozonation pour un traitement de l’eau en continu. « Nous avons consacré six mois à l’ingénierie du projet, à son chiffrage et au calibrage de la solution pour nous doter d’un système d’ozonation adapté à nos attentes en matière d’économies d’eau et de recyclage », explique Sébastien Mazurek, Responsable Process chez Volvic.

Un ozoneur pour la valorisation de l’eau

Depuis sa mise en service, l’ozoneur permet à Volvic de traiter l’eau des rinceuses, stockée dans deux cuves de 50 m3, et d’alimenter en eau de process les deux usines, notamment le réseau de l’usine Fruit, pour une réutilisation dans les CIP (Cleaning In Place - pour nettoyer les circuits), la stérilisation et les rinçages entre les différentes recettes de boissons.

Concrètement, le principe repose sur une boucle de recirculation qui permet d’assurer une ozonation de l’eau en continu, tandis qu’un passage sur UV, permet d’éliminer les traces d’ozone et d’obtenir une « eau limpide totalement exempte de goût ou de résidus de produits chimiques ».

Après trois ans de fonctionnement, l’ozoneur remplit ses objectifs de réduction des consommations hydriques. Au total, une économie de près de 600 m3/jour en eaux recyclées sont aujourd’hui valorisées sur le site de Volvic Fruit. « Au total, 380 millions de litres d’eau ont pu être économisés entre 2017 et 2020 pour des volumes de productions stables. L’installation de BWT fait partie des nombreux investissements qui nous ont permis d’atteindre ce résultat. », souligne Sébastien Mazurek, avant de conclure : « Ce projet s’inscrit dans une démarche environnementale long terme que nous entendons soutenir dans le cadre de notre stratégie globale d’économies d’eau ».
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, comment ça se recycle une éolienne ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Assainissement : bien choisir sa pompe de relevage grâce au numérique
Assainissement : bien choisir sa pompe de relevage grâce au numérique
Désormais positionné sur le marché des pompes tous usages, SFA propose, depuis mars dernier, des solutions numériques destinées aux professionnels du bâtiment pour les aider à concevoir leur projet.
Le Sedif inaugure un nouvel équipement dans l’Ouest parisien
Le Sedif inaugure un nouvel équipement dans l’Ouest parisien
Une nouvelle station de pompage et deux réservoirs ont été entièrement reconstruits afin d'optimiser la production d'eau potable et de réduire les consommations énergétiques.
Facebook s’engage pour des data centers plus économes en eau
Facebook s’engage pour des data centers plus économes en eau
Face au stress hydrique, Facebook s’engage à restituer plus d'eau qu'il n'en consomme pour ses activités à travers le monde à l’horizon 2030.
Oduc+ : un logiciel de calcul hydraulique intégrant le stockage des eaux pluviales
Oduc+ : un logiciel de calcul hydraulique intégrant le stockage des eaux pluviales
Le Centre d’études et de recherches de l’industrie du béton (Cerib) a présenté, en avril dernier, la dernière version de son logiciel Oduc+ destiné aux professionnels de l’assainissement pour la conception et le dimensionnement hydraulique et mécanique des réseaux.
Eau potable : action anticalcaire à la GPS&O
Eau potable : action anticalcaire à la GPS&O
La communauté urbaine Grand-Paris-Seine-et-Oise poursuit son programme de décarbonatation de l’eau du robinet. La collectivité choisit d’investir dans ses usines de potabilisation pour livrer aux habitants une eau plus douce, source d’économies.
Nantes Métropole débourse plus de 31 millions d'euros pour une gestion durable de l'eau
Nantes Métropole débourse plus de 31 millions d'euros pour une gestion durable de l'eau
L'agence de l'eau Loire-Bretagne et Nantes Métropole collaborent pour la préservation et l'amélioration de la gestion de la ressource en eau au sein du territoire.
[Avis des pros/2] Les systèmes d’information géographique, un potentiel croissant pour la gestion de données
[Avis des pros/2] Les systèmes d’information géographique, un potentiel croissant pour la gestion de données
Au cœur des solutions proposées par Esri, le système d’information géographique (SIG) est devenu un composant essentiel et central pour les gestionnaires de réseaux d’eau potable et d’assainissement. Il permet de dégager de la valeur sur des aspects économiques, techniques, organisationnels, ainsi que sur des enjeux de communications ou de sécurité des équipes sur le terrain.
Tous les articles EAU
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.