Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Le Syndicat des énergies renouvelables et le UK Marine Energy Council coopèrent pour l'essor des énergies marines renouvelables

Le Syndicat des énergies renouvelables et le UK Marine Energy Council coopèrent pour l'essor des énergies marines renouvelables
Les deux entités coopéreront en vue de renforcer le développement industriel de la filière des énergies hydroliennes. Crédits : Anette Bjerg/Pixabay
Par A.A, le 27 septembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) et le UK Marine Energy Council (UK MEC) ont annoncé à l’occasion de Seanergy 2021, forum international dédié aux énergies marines renouvelables, leur collaboration pour le développement de l’énergie hydrolienne.

Un protocole d’accord a été officiellement signé mercredi 22 septembre entre le SER et le UK MEC. Celui-ci permet d’affirmer et d’organiser leur prochaine collaboration pour le développement des énergies marines renouvelables. « Cet accord marque le début d’une collaboration qui sera, j’en suis convaincu, fructueuse et enrichissante, avec un acteur incontournable du secteur des énergies marines renouvelables en Europe », a commenté Jean-Louis Bal, président du SER.

Les deux entités coopéreront en vue de renforcer le développement industriel de la filière. Pour y parvenir, le SER et le UK MEC entendent partager leurs analyses, bonnes pratiques et retours d’expériences afin d’accompagner ces technologies le plus rapidement possible vers « la maturité technico-économique, au bénéfice de la transition énergétique de nos deux pays », font-ils savoir dans un communiqués. « Il nous revient désormais de faire vivre et prospérer cette collaboration au bénéfice du développement de nos filières marines - collaboration qui témoigne aussi de la capacité du secteur à s’organiser pour porter, auprès des autorités, les besoins de la filière pour le passage à la phase commerciale dans les prochaines années », ajoute Jean-Louis Bal.

Par ailleurs, cet accord marque une nouvelle étape dans la collaboration franco-britannique à l’œuvre dans le cadre du projet « INTERREG France (Manche) Angleterre TIGER – TIdal Stream enerGizER ». Ce dernier réunit près de vingt partenaires académiques et industriels autour des enjeux communs à la filière : baisse des coûts, organisation de la chaîne de valeur locale, ou encore le développement des sites.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, comment ça se recycle une éolienne ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Assainissement : bien choisir sa pompe de relevage grâce au numérique
Assainissement : bien choisir sa pompe de relevage grâce au numérique
Désormais positionné sur le marché des pompes tous usages, SFA propose, depuis mars dernier, des solutions numériques destinées aux professionnels du bâtiment pour les aider à concevoir leur projet.
Patrick Ollier prend la présidence de l'EPTB Seine grands lacs
Patrick Ollier prend la présidence de l'EPTB Seine grands lacs
Patrick Ollier, président de la métropole du Grand Paris, est élu président de l'établissement public territorial de bassin Seine grands lacs.
[Enquête/3] Les agents d’exploitation manquent à l’appel
[Enquête/3] Les agents d’exploitation manquent à l’appel
La Régie des eaux de la Charente-Maritime rencontre des difficultés pour recruter les agents d’exploitation. « Une inadéquation croissante entre le niveau de formation initiale des jeunes, leurs attentes et nos besoins », expose Jean Biechlin, directeur général de la Rese.
[Avis d’experts] Récupération des eaux pluviales, un enjeu environnemental, une manne pour les particuliers
[Avis d’experts] Récupération des eaux pluviales, un enjeu environnemental, une manne pour les particuliers
Nicolas Vollerin, directeur Technique & Communication de Polieco France et Cédric Fontaine, dirigeant de Fontaine Ingénierie apportent un éclairage sur la récupération des eaux de pluie. Une tendance forte pour les bâtiments tertiaires et industriels, qui pourrait devenir une obligation pour les constructions neuves des particuliers dès 2023. 
BWT France et Aquassay, partenaires pour l'optimisation des consommations d'eau
BWT France et Aquassay, partenaires pour l'optimisation des consommations d'eau
BWT France, filiale du groupe autrichien Best Water Technology (BWT) et Aquassay, spécialiste de l'efficacité hydrique et de la digitalisation, renouvellent leur collaboration. Objectif : renforcer l'offre digitale d'analyse de flux de données de masse pour les usages et traitements des eaux industrielles.
[Dossier/3] La recharge artificielle d’aquifère à l’étude dans le bassin Rhône-Méditerranée
[Dossier/3] La recharge artificielle d’aquifère à l’étude dans le bassin Rhône-Méditerranée
Avec la cartographie des zones favorables à la recharge des aquifères élaborée dans le bassin Rhône-Méditerranée, les acteurs locaux peuvent réfléchir à cette solution de substitution aux prélèvements superficiels en période d’étiage. L’agence de l’eau ne la soutiendra que dans le cadre de plans de gestion de la ressource en eau pour réduire le déficit quantitatif.
[Dossier/2] Vendée Eau sécurise la ressource de demain
[Dossier/2] Vendée Eau sécurise la ressource de demain
Face au stress hydrique croissant et à l’attractivité de ses côtes, la Vendée ne pourra pas compter uniquement sur ses fleuves côtiers pour garantir l’alimentation en eau potable de son territoire d’ici à vingt ans. Pour renforcer la capacité de ses barrages, Vendée Eau mise sur des solutions innovantes assurant de nouvelles ressources.
Tous les articles EAU
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.