Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Eau > Eaux pluviales : Simop lance la production en série de Trithon
EAU

Eaux pluviales : Simop lance la production en série de Trithon

PUBLIÉ LE 18 OCTOBRE 2022
VM
Archiver cet article
Eaux pluviales : Simop lance la production en série de Trithon
Le dispositif Trithon a été présenté le 7 octobre par Simop dans son usine du Ham. Crédit : Simop.
Développée par la société normande, la solution hydrodynamique de traitement des eaux de ruissellement, nommée Trithon, a obtenu la certification européenne ETV (Environmental Technology Verification).
 
Rotomoulé en polyéthylène en partie recyclé, cet imposant appareil de 1,60 m de diamètre a fait l’objet de nombreux tests, validés par le CSTB, afin de s’assurer de son efficacité selon le niveau des précipitations (pluie faible ou torrentielle) ou selon le type de polluants (débris plastique, sable chargé d’hydrocarbures ou de métaux lourds).

98% des matières en suspension sont piégées
L’appareil fonctionne sur le principe de l’hydrocyclone. Les particules les plus lourdes décantent naturellement. Les particules les plus légères ou les plus fines, sous l’effet de la force centrifuge, sont séparées de l’eau et isolées du flux par des parois membranaires. Un dernier compartiment de traitement permet de finaliser le piégeage des particules et évite tout relargage. Les flottants sont, quant à eux, piégés en surface du dispositif. Trithon est capable de piéger jusqu‘à 98% des matières en suspension (MES) et 99,9% des flottants de densité <0,93, selon les essais effectués par le fabricant.

Une production française
Benoit-Pierre Morel (directeur du développement) a officiellement présenté le 7 octobre sur la base d’essai l’appareil en fonctionnement au débit de 20l/s. Cela correspond au traitement d’une surface imperméabilisée de 7.000 m2 en moyenne (l’appareil sera adapté au niveau de pluviométrie de la zone où il sera installé). Cette présentation donne le coup d’envoi du début de la production en série dans l’usine de Simop, située en Normandie.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Gestion de l’eau : Menelik nomme une nouvelle présidente
Gestion de l’eau : Menelik nomme une nouvelle présidente
Espaces verts/4 | Bourges : ne planter que si la pluie assure l’arrosage
Espaces verts/4 | Bourges : ne planter que si la pluie assure l’arrosage
Socla propose l’EDP CA2096 pour protéger les installations contre les retours de fluides pollués
Socla propose l’EDP CA2096 pour protéger les installations contre les retours de fluides pollués
Dossier/4 | BWT propose un essai in situ pour tester la faisabilité de la Reut
Dossier/4 | BWT propose un essai in situ pour tester la faisabilité de la Reut
Tous les articles Eau
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS