Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Eau > Socla prévient la pollution des réseaux d’eau potable
EAU

Socla prévient la pollution des réseaux d’eau potable

PUBLIÉ LE 11 JANVIER 2023
VM
Archiver cet article
Socla prévient la pollution des réseaux d’eau potable
Le disconnecteur contrôlable BA2860 protège les réseaux d’eau potable en interrompant l’alimentation d’eau par auto-vidange. Crédit : Watts.
Watts à travers sa marque Socla fournit des disconnecteurs et des clapets anti-retour garantissant la protection des réseaux de distribution d’eau potable. Une sécurité obligatoire depuis le 1er janvier 2023. Celle-ci, de même que l’entretien des réseaux, incombe à tous les acteurs des installations d’eau.
 
Applicable depuis le 1er janvier 2023, l’arrêté du 10 septembre 2021 définit les exigences minimales en matière de protection des réseaux d’adduction et de distribution d’eau destinée à la consommation humaine contre les pollutions par retours d’eau. Afin d’éviter toute contamination, l’arrêté impose que tout équipement raccordé à un circuit d’eau potable soit pourvu de dispositifs de protection correspondant au niveau de risque du fluide (classé sur une échelle de 1 à 5 selon sa dangerosité). Conformes aux exigences de sécurité sanitaire, accessibles, démontables et contrôlables, ils doivent être placés à différents points du réseau.
 
Des solutions adaptées à chaque contrainte
Watts, fournisseur leader en protection anti-pollution des réseaux d’eau à travers sa marque Socla, propose une large gamme de solutions adaptées aux contraintes de chaque installation. Parmi elles, une offre complète de clapets anti-retour et de disconnecteurs hydrauliques à la pointe de la technologie. Ainsi l’entreprise préconise contre les retours de fluide pollués de la catégorie 3 à la catégorie 4 présentant respectivement un certain danger pour la santé du fait de substances toxiques ou un risque toxicologique les disconnecteurs à zone de pression réduites contrôlables Socla de type BA et non contrôlables de type CA.

Un haut niveau de sécurité
Le disconnecteur contrôlable BA2860 protège les réseaux d’eau potable en interrompant l’alimentation d’eau par auto-vidange et mise à l’égout du fluide de niveau 4 en cas de danger de retour dans la canalisation principale. Il comprend trois zones de pression (amont, intermédiaire et aval) ; deux dispositifs de non-retour indépendants séparant la zone intermédiaire de chacune des autres zones, normalement fermés hors eau ; un dispositif de décharge à l’air libre installé avec un entonnoir muni d’une garde d’air. Situé dans la zone intermédiaire, il est normalement ouvert en situation hors eau. Le BA2860 garantit un haut niveau de sécurité dans un grand nombre de réseaux qu’il soit professionnel (chimie, agro-alimentaire...), sanitaire (milieu hospitalier, traitement de l’eau...), technique (chauffage, climatisation...) ou incendie. Le disconnecteur non contrôlable CA2096 convient plus particulièrement pour les installations à moindres risques, en contact avec des fluides de catégorie 3 (chauffage domestique inférieur à 70 kW, installation de pompes à chaleur, équipements de laboratoire...). Il se compose de deux clapets de non-retour séparés par une chambre communiquant avec l’atmosphère. La fermeture de cette chambre est obtenue par un obturateur lié au clapet amont. En cas de dépression à l’amont de l’appareil ou de surpression à l’aval avec fuite au deuxième clapet, la chambre intermédiaire est mise à l’atmosphère, ce qui entraîne la séparation des circuits amont et aval et interdit tout retour d’eau polluée.

Un entretien et une maintenance obligatoires
Pour éviter tout retour d’eau polluée par des fluides de catégorie 2/3 dans le réseau par disconnexion en cas de siphonage ou de surpression, le disconnecteur d’extrémité HA216 s’intercale sur tous les robinets de puisage et d’arrosage entre le flexible et le nez du robinet. Recommandés pour le montage après le compteur d’eau, le clapet antipollution EA251 protège le réseau d’eau potable de toute contamination par des liquides pollués ne représentant pas un risque toxique ou microbiologique pour la santé humaine (fluides de catégorie 2). En outre, l’arrêté du 10 septembre 2021 exige l’entretien et la maintenance du matériel par un professionnel qualifié a minima une fois par an. Une procédure simplifiée grâce au service dédié de Watts, le CRAN, ou encore par l’application Digisco qui permet de planifier les interventions sur les disconnecteurs de type BA, CA et clapets EA à brides.
 
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
L’agence de l’eau Artois-Picardie déclenche une aide pour les territoires inondés
L’agence de l’eau Artois-Picardie déclenche une aide pour les territoires inondés
Eau et redevances/ 3 | Le bâton, qui supplante la carotte, fera plus mal en milieu rural
Eau et redevances/ 3 | Le bâton, qui supplante la carotte, fera plus mal en milieu rural
Sallanches accueillera la deuxième journée thématique Cycl’Eau
Sallanches accueillera la deuxième journée thématique Cycl’Eau
Avis des pros : sortir des énergies fossiles avec le biogaz
Avis des pros : sortir des énergies fossiles avec le biogaz
Tous les articles Eau
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS