EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ EAU

Etre résilient ou ne pas être

Par Véronique Matrat. Publié le 24 juillet 2023.
Etre résilient ou ne pas être
Le domaine de Chaumont-sur-Loire abrite aussi des expositions d’art contemporain. Crédit : E. Sander.
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
A Chaumont-sur-Loire (41), le Festival international des jardins bat son plein jusqu’au 5 novembre. Une manifestation marquée cette année par le thème de la résilience. Résilience de la nature, préservation de la biodiversité mais aussi adaptation à l’élévation des températures et aux catastrophes naturelles.

Ce sont quelque vingt-cinq jardins, ponctués de plusieurs cartes vertes, qui sont proposés au public cette année 2023. La manifestation internationale se met à l’aune du dérèglement climatique et adapte les essences d’arbres et de végétaux à la hausse des températures, lutte contre les îlots de chaleur urbains, crée des jardins comestibles où la permaculture et la remise au jour de techniques oubliées permettent de mieux contrer les effets délétères de l’alternance de chaud et de froid, d’épisodes de gel tardif ou encore la raréfaction de la ressource en eau.

Lutte contre les mégafeux
Parmi les propositions, la première, conçue par Ashley Martinez et Julie Cote, ouvre l’espace des expositions à travers un corridor végétal, composé d’osier tressé planté vivant, dont la voûte offre ombre et rafraîchissement mais aussi un refuge pour les pollinisateurs et les oiseaux. Ce mélange de fonction caractérise la plupart des jardins. Une nature malmenée par la main de l’homme, surexploitée ou encore détruite par des catastrophes naturelles comme les mégafeux de l’année 2022. Particulièrement marquants, les incendies ont inspiré les concepteurs, à l’instar de Franck Serra dans sa carte verte « Terre de feu », dont la composition faite entre autres d’arbres calcinés, de végétaux champêtres, de charmes, de bouleaux montrent à la fois la destruction, mais aussi la renaissance d’un écosystème. Ainsi « Cendres fertiles » du trio, Robin Eymieux, Antoine Debray et Xuan Tuan Nguyen, expose un jardin brûlé dont la cendre va aussi permettre la renaissance et fertiliser les plantations. L’espoir n’est jamais loin comme en témoignent les jeunes pousses vert tendre sur fond de charbon calciné.

Permaculture et sols fertiles artificiels
Plusieurs jardins invitent au voyage à l’instar du spectaculaire « Une presqu’île vertueuse » de Louise Quintana et Guillaume Collaudin. S’inspirant d’une île artificielle mexicaine qui flotte sur le lac Texcoco au Mexique, le jardin abrite du soleil et de la chaleur, propose une eau filtrée par les plantes et une éolienne de pompage. Le sol est recouvert de coquillages et des plantes comestibles recouvrent cet îlot, alimentant une boucle vertueuse d’autonomie alimentaire et d’un écosystème se nourrissant de l’apport de toutes les plantes. L’eau des bassins colorés en rouge affiche les dégâts causés par l’homme.

Conversations sous l’arbre
Pendant l’été, le domaine propose des visites nocturnes pour bénéficier à la fois d’un éclairage inédit sur les jardins et de la fraîcheur nocturne. Cette manifestation n’est pas la seule organisée par le domaine de Chaumont-sur-Loire. Ouvert 363 jours par an, le domaine a initié des « Conversations sous l’arbre ». Mêlant des spécialistes d’horizons divers, ces Conversations proposent des échanges ouverts à tous sur une thématique précise. La prochaine accueillera, les 28-29 septembre 2023, Bertrand Vergely, philosophe, théologien et essayiste ; Étienne Klein, physicien et philosophe des sciences ; Jean-Hubert Martin, historien de l’art, conservateur, directeur d’institution et commissaire d’exposition ; Anne et Patrick Poirier, artistes sur le thème du « Merveilleux au cœur de la nature. Pour plus d’informations : https://domaine-chaumont.fr/fr/programmation-culturelle-et-evenements
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
6 février 2024
La chaire Oxalia élargit ses recherches au génie végétal Portée par la Fondation Grenoble INP grâce au mécénat du groupe Artelia, la chaire d’excellence Oxalia porte sur des recherches autour de la dynamique des écoulements multiphasiques, un écoulement d’eau en présence de particules solides ou de bulles d’air, qui contrôlent l’érosion des rivières et du littoral, en particulier autour des structures hydrauliques et côtières. Elle élargit ses recherches sur le génie végétal.
La chaire Oxalia élargit ses recherches au génie végétal
2 janvier 2024
Avis des pros : sortir des énergies fossiles avec le biogaz Inaugurée en avril 2023, l’unité de méthanisation de Dijon métropole permet de produire du biogaz équivalent à la consommation de 4 000 foyers. Le site accueillera à terme des matières issues de l’industrie agroalimentaire. Un exemple de filière locale de traitement et de valorisation des déchets.
Avis des pros : sortir des énergies fossiles avec le biogaz
28 novembre 2023
Des infrastructures routières polluent la Marne Traversé par les autoroutes A86 et A4, le Territoire Paris Est Marne et Bois subit des pollutions de ses cours d’eau par les rejets d’eaux de ruissellement émanant de ces infrastructures. Les élus ont décidé après étude d’opérer une vaste opération de nettoyage et de préservation des milieux aquatiques pour un budget de 15 millions d’euros, financés par l’Etat.
Des infrastructures routières polluent la Marne
Tous les articles EAU
Microlino : l'essai de la puce électrique
VIDÉO
Microlino : l'essai de la puce électrique
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Auditeur Formateur en Hygiène, Qualité, Sécurité, Environnement F/H
- ADJOINT AU CHEF D'ATELIER EQUIPEMENT F/H
- Ouvrier / Ouvrière des espaces verts
- Ecologue, Chargé d'études naturalistes - Botaniste
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola