Accès abonnés Voir nos offres
Menu

ÉNERGIE
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI

Le chèque énergie sera généralisé à 4 millions de foyers dès 2018

Partager :
Le chèque énergie sera généralisé à 4 millions de foyers dès 2018
Par Eva Gomez, le 18 décembre 2017
Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
Le gouvernement a publié début décembre son rapport d’expérimentation du chèque énergie, dispositif qui sera déployé dès janvier 2018 dans l’objectif de lutter contre la précarité énergétique. Si le ministère de la transition écologique paraît satisfait de l’expérimentation, ce n’est pas le cas de certains acteurs de terrain.

Début décembre, le ministère de la transition écologique et solidaire a publié son rapport d’évaluation du chèque énergie, dispositif expérimenté depuis mai 2016 dans le cadre de la loi de transition énergétique pour la croissance verte, qui doit dès janvier 2018, remplacer les actuels tarifs sociaux de l’énergie. Ce chèque énergie, qui a pour but d’aider les foyers en situation de précarité énergétique à payer leurs factures d’énergie, « devrait concerner environ 4 millions de ménages en France », confirme ce lundi 18 décembre le ministère de la transition écologique et solidaire.

« Le chèque énergie se substitue aux tarifs sociaux de l’électricité et du gaz actuels qui sont des tarifs réduits pour les ménages précaires. Ces derniers souffraient de défauts structurels qui les empêchaient d’atteindre pleinement leurs objectifs. D’une part, le nombre de bénéficiaires effectifs était sensiblement inférieur au nombre d’ayants droit. D’autre part, le niveau d’aide était différent selon le mode de chauffage. Les tarifs sociaux de l’énergie prendront fin le 31 décembre 2017 », indique le ministère. Son expérimentation a été menée dans quatre départements : les Côtes d’Armor, l’Ardèche, l’Aveyron et le Pas-de-Calais, où 170.000 chèques ont été distribués. Le rapport d’expérimentation montre « une augmentation des foyers aidés parmi les ménages vulnérables par rapport aux tarifs sociaux », avec 135.000 ménages qui ont utilisé leur chèque énergie en 2016, analyse le ministère ; et « une bonne compréhension du dispositif par les bénéficiaires et les professionnels : 78 % des personnes ont utilisé le chèque dès la première année d’expérimentation et 93 % des ménages disent ne pas avoir rencontré de difficultés pour l’utiliser ». Ce chèque devrait être revalorisé de 50 euros en moyenne en 2019, « pour être porté à un montant moyen de 200 euros par ménage et par an », est-il précisé.

« Pas à la hauteur des besoins »

L’Union nationale des centres communaux d’action sociale (Unccas) estime néanmoins que ce rapport est « trop bref pour être concluant » et qu’il ne permet pas « une généralisation dans de bonnes conditions du dispositif ». Première inquiétude de l’Unccas : le pourcentage de non-recours au chèque énergie, qui semble pourtant être positif pour le ministère. « Le taux de recours au chèque énergie, bien qu’en augmentation en 2017, reste très insatisfaisant. En effet, plus d’un bénéficiaire potentiel sur cinq n’a pas effectué les démarches pour en bénéficier. Il y a donc lieu de craindre que le dispositif soit un nouveau facteur de précarisation », indique l’Unccas dans un communiqué. Par ailleurs, le chèque sera distribué sur critère du revenu fiscal du foyer. Ce qui « contribue à l’exclusion du dispositif d’une partie des personnes souffrant de précarité énergétique notamment celles n’ayant pas réalisé de déclaration d’imposition ou ayant vu leur situation changer au cours des deux dernières années », estime l’Union. Enfin, le montant de ce chèque – en moyenne 150 euros par an – « n’est pas à la hauteur des besoins », explique l’Unccas. Rappelons qu’on 2015, la facture énergétique moyenne d’un foyer français s’élevait à 1.400 euros.

« Ce dispositif ne résout ni la question de la solvabilisation des ménages, ni celle de la prévention des impayés d’énergie », estime l’Unccas, qui a mené l’enquête. Selon cette dernière, les impayés d’énergie « sont en effet le plus fréquemment compris entre 150 et 450 euros, et dépassent souvent 600 euros par an ».
©torange.biz
Retrouvez toute l'information Énergie dans Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
S'identifier
S'inscrire
[ PARTENARIAT ] Intégrer durablement les eaux de pluie dans l'aménagement du territoire
Voilà ce que DOUAISIS AGGLO met en œuvre depuis plus de 25 ans. Riche de cette expérience, le territoire tire aujourd’hui de multiples bénéfices de cette politique volontariste et efficace. Il est donc logique que Douai accueille, les 5 et 6 juin prochains, les Assises nationales de la gestion durable des eaux pluviales.
Le grand format
Eau de Paris fête ses dix ans
Eau de Paris fête ses dix ans
En partenariat avec
À lire également
Trois questions à : Olivier Guiraud, directeur général de Quadran Energies Marines
Trois questions à : Olivier Guiraud, directeur général de Quadran Energies Marines
Olivier Guiraud est le directeur général de Quadran Energies Marines, société née de la séparation des activités de Quadran en octobre 2017.
Lydia Schot nommée présidente du consortium Vents de Dunkerque
Lydia Schot nommée présidente du consortium Vents de Dunkerque
Vendredi 19 avril dernier, le consortium Vents de Dunkerque, candidat à l’appel d’offres du projet éolien en mer au large de Dunkerque (Nord), a annoncé avoir nommé Lydia Schot présidente.
La région Occitanie lance un plan hydrogène de 150 millions d'euros
La région Occitanie lance un plan hydrogène de 150 millions d'euros
Ce mercredi 22 mai, la région Occitanie lance un plan hydrogène vert d'un montant de 150 millions d'euros pour la période 2019-2030.
Cap vert énergie, Enercoop et Energie partagée vont reconvertir un centre de stockage de déchets en centrale solaire
Cap vert énergie, Enercoop et Energie partagée vont reconvertir un centre de stockage de déchets en centrale solaire
La métropole Aix-Marseille-Provence annonce confier la création d'une centrale solaire à Mallemort (Bouches-du-Rhône), à Cap vert énergie, Enercoop et Energie partagée.
France Energie inaugure sa nouvelle plateforme de recherche collaborative
France Energie inaugure sa nouvelle plateforme de recherche collaborative
Le fabricant mayennais de pompes à chaleur sur boucle d’eau, France Energie, vient d’inaugurer son « P@rc », une nouvelle plateforme de recherche collaborative tertiaire « au service de l’efficacité énergétique des bâtiments ».
Transition énergétique : la région Bretagne signe un protocole d’accord avec l’Etat
Ce vendredi 29 mars, la région Bretagne, l’agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), l’État et le Pôle énergie Bretagne ont signé un protocole d’accord pour l’accélération de la transition énergétique.
L'usine de valorisation énergétique du Grand Poitiers sera exploitée par Idex Environnement
L'usine de valorisation énergétique du Grand Poitiers sera exploitée par Idex Environnement
La communauté urbaine du Grand Poitiers a annoncé ce mercredi 17 avril, confier l'exploitation de son usine de valorisation énergétique à Idex Environnement pour une durée de six ans.
Tous les articles ÉNERGIE
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Astee
4 Juin 2019
Astee
13èmes Etats Généraux de la méthanisation
4 Juin 2019
13èmes Etats Généraux de la méthanisation
Cycl'eau Vichy
5 Juin 2019
Cycl'eau Vichy
+ D'ÉVÉNEMENTS
Emploi
- TECHNICIEN(NE) MAINTENANCE GAZ (H/F) Saint-Brice-sous-Forêt
- Apprenti(e) Technicien(ne) Traitement des Eaux H/F
- Jardinier / Jardinière d'espaces verts
- Evaluateur Qualiticien - Formateur F/H
+ D’OFFRES
Rubriques
Eau
Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Emploi
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.