Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Appel d'offres biomasse : onze nouveaux lauréats désignés

Appel d'offres biomasse : onze nouveaux lauréats désignés
Par E.G, le 28 février 2018.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Onze nouveaux projets d’installations de production d’électricité à partir de biomasse ont été désignés par le ministère de la transition écologique et solidaire. Ils seront financés dans le cadre de l’appel d’offres pour les installations biomasse énergie.

Les onze nouveaux projets lauréats, annoncés ce mercredi 28 février par le ministre de la transition écologique et solidaire Nicolas Hulot, représentent un volume de 52,9 MW. Il s’agit des résultats de la seconde période de l’appel d’offres pour les installations biomasse énergie, lancé en février 2016, pour un volume total de 180 MW. « Cet appel d’offres porte sur  un volume annuel de 50 MW de nouvelles installations "bois énergies" de plus de 300 kW et de 10 MW pour de nouvelles installations de méthanisation de plus de 500 kW », rappelle le ministère dans son communiqué.

Neuf projet bois-énergie et deux projets de méthanisation

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
45 dossiers de candidature ont été reçus lors de cette seconde période, « pour une puissance cumulée de 176,8 MW ». Parmi les onze nouveaux projets désignés, neuf portent sur le volet bois-énergie, et deux sur le volet méthanisation. Les projets de bois-énergie de moins de 3 MW retenus sont :
- Le projet Perenia, au Clans (PACA), pour une puissance de 1,2 MW
- Le projet Neowat à Longueville-sur-Scie (Normandie), pour une puissance de 1,2 MW
- Le projet Combraille bois-énergie (Cobe) à La Souterraine (Nouvelle-Aquitaine), pour une puissance de 2,5 MW
- Le projet Biomasse 45 à Nogent-sur-Vernisson (Centre Val de Loire), pour une puissance de 1,18 MW
- Le projet Biomasse 31 à Gratens (Occitanie), pour une puissance de 1,18 MW
- Le projet Biomasse 18 à Lury-sur-Arnon (Centre Val de Loire), pour une puissance de 1,18 MW
- Le projet Campus SAG Sud Luberon à Villelaure (PACA), pour une puissance d’1 MW

Dans la catégorie des installations de bois-énergie de plus de 3 MW, deux projets ont été sélectionnés :
- Le projet Bio-Watt à Tarascon (PACA), pour une puissance de 25 MW
- Le projet Biotricity Maubourguet à Maubourguet (Occitanie), pour une puissance de 15, 98 MW

Enfin, deux projets d’installations de méthanisation ont été retenus :
- Le projet de méthanisation à la ferme de Goasmin, à Plusquellec en Bretagne, pour une puissance de 0,51 MW
- Le projet Medoc Energies 2 à Hourtin en Nouvelle-Aquitaine, pour une puissance de 0,79 MW.

Une troisième période ouverte de fin juin à fin août 2018

« Les installations des lauréats seront soutenues par un complément de rémunération garanti pendant 20 ans. Elles produiront de l’électricité renouvelable pour un volume total de 400 GWh par an et de la chaleur renouvelable à hauteur de 1 000 GWh par an », est-il précisé. Le tarif moyen, pondéré par la puissance de tous les lauréats est de 122,50 euros/MWh, soit un tarif égal au tarif moyen pondéré par la puissance des lauréats de la première période. Pour les seuls projets de bois-énergie, le tarif moyen est de 137 euros/MWh. Soit moins que lors de la tranche précédente dans la même catégorie (149 euros/MWh).

La troisième période de candidature sera ouverte du 29 juin au 31 août prochain.

Pixabay
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Nominations : le groupe Idex renforce son équipe de direction
Nominations : le groupe Idex renforce son équipe de direction
Le groupe français Idex annonce la nomination de trois nouveaux directeurs : Edouard Brunet est nommé directeur de la Stratégie et des Fusions & Acquisitions, André Chausseray directeur Transformation et Performance et Edouard Roblot directeur Bâtiment bas carbone.
Les centrales agrivoltaïques recouvrent les anciennes bases militaires
Les centrales agrivoltaïques recouvrent les anciennes bases militaires
Les deux anciennes bases aériennes de Fontenet et de Martinerie (Centre-Val de Loire ), retrouvent une nouvelle utilité après leur transformation en centrales agrivoltaïques par l’entreprise BayWa r.e..
Éolien offshore en Normandie : 6 candidats présélectionnés
Éolien offshore en Normandie : 6 candidats présélectionnés
Six candidats ont été présélectionnés, sur la base de leurs capacités techniques et financières, pour répondre à l’appel d’offres éolien en mer au large de la Normandie.
Paprec entre en négociations exclusives avec Dalkia
Paprec entre en négociations exclusives avec Dalkia
Ambitionnant de devenir le troisième acteur français de la valorisation énergétique, le groupe Paprec, spécialisé dans la collecte et le traitement des déchets, vient d'annoncer entrer en négociations exclusives avec la filiale d'EDF pour acquérir Dalkia Wastenergy.
Le groupe Naldeo propose une nouvelle offre pour décarboner l'industrie
Le groupe Naldeo propose une nouvelle offre pour décarboner l'industrie
Naldeo Technologies & Industries a mis au point un programme d'accompagnement, dénommé Care, destiné aux industriels désireux de s'engager dans la transition énergétique de leurs sites.
[Avis des pros] Panneaux photovoltaïques bifaciaux : l’avenir de l’énergie solaire ?
[Avis des pros] Panneaux photovoltaïques bifaciaux : l’avenir de l’énergie solaire ?
Longtemps considérée comme une technologie onéreuse et sans plus-value concrète, les panneaux photovoltaïques bifaciaux sont en passe de devenir incontournables et représenteront la majorité des nouvelles installations d’ici quelques années. Quels sont les avantages et les déterminants de cette nouvelle technologie ? Le point sur ces questions avec Benoit Posté, chef de projet innovation chez Engie Green.
Suez mène un projet pour réduire la consommation de gaz de la distillerie de Tereos
Suez mène un projet pour réduire la consommation de gaz de la distillerie de Tereos
Tereos et Suez s’associent pour réduire la consommation d’énergies fossiles du plus grand site mondial de distillerie de betteraves situé à Origny-Sainte-Benoite dans l’Aisne.
Tous les articles ÉNERGIE
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.