Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

ÉNERGIE
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Primagaz lance le biopropane en France

Partager :
Primagaz lance le biopropane en France
Par Eva Gomez, le 28 mars 2018
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Dès ce mercredi 28 mars, Primagaz lance sur le marché français, le biopropane combustible, destiné à l’alimentation en énergie des habitats, de l’industrie, mais aussi sous forme de carburant pour le secteur des transports.

Primagaz vient d’annoncer le lancement d’une offre de biopropane sur le marché français. « Biogaz issu de la biomasse, le biopropane a la même molécule que le propane mais son origine est différente », explique le responsable développement durable de Primagaz, Walter Delage. La biomasse utilisée pour sa production est composée à 68% de déchets industriels recyclés, « des huiles de cuisson et des résidus de graisse animale, majoritairement en provenance d’Asie, mais également d’Europe et de France », précise-t-il. Des huiles végétales (colza et palme) composent les 32% restants du mélange.

Pour estimer les émissions de CO2 équivalent de ce biopropane, Primagaz a travaillé pendant un an avec l’Ademe, afin d’analyser son « cycle de vie entier », précise Walter Delage. « Le biopropane émet 60 grammes de CO2 équivalent / kWh, soit environ 78% de moins que les énergies fossiles de référence », détaille le responsable développement durable de Primagaz. A noter que 36 grammes de CO2 eq/kWh sont dus à l’approvisionnement en biomasse, 22 grammes à la fabrication, 0,5 gramme au transport maritime et 1,5 gramme à la distribution. Walter Delage ajoute qu’à titre de comparaison, « le fioul émet cinq fois plus de CO2 équivalent » que le biopropane, faisant de ce dernier « le combustible le moins émissif du marché », souligne-t-il. « Le biopropane de Primagaz est produit à Rotterdam en Hollande, par Neste, avec qui SHV Energy a conclu un partenariat d’exclusivité portant sur la production de 40.000 tonnes de bioprprane par an dès 2018 », précise Primagaz.

Un déploiement dans les secteurs de l’habitat, de l’industrie et des transports

Pour le déploiement de cette « nouvelle énergie renouvelable », Primagaz s’est fixé différents objectifs selon les secteurs d’application. Ainsi, « 50% des projets de construction de maisons individuelles alimentées par Primagaz seront fournies en biopropane en 2019 », assure Matthieu Lassalle, directeur commercial et marketing de Primagaz. Il précise que le groupe travaille à l’alimentation en biopropane d’éco-quartiers, d’habitats sociaux et de maisons neuves. Walter Delage insiste également sur le fait que cette énergie sera disponible sur tout le territoire français, « y compris pour les 27.000 communes hors réseau ». Dans le secteur industriel, Matthieu Lassalle indique que deux projets sont déjà signés avec des industriels pour un développement en 2018. Le groupe compte développer 10 projets industriels « majeurs » d’ici 2020. Primagaz souhaite également lancer une nouvelle bouteille 100% biopropane courant 2018, dont le prix sera annoncé avant l’été prochain. Enfin, concernant le secteur des transports, Primagaz annonce l’incorporation, dès 2018, de 8% de biopropane dans son réseau de carburant GPL. Il sera distribué dans les 1.750 stations françaises.

Ce lancement du biopropane sur le marché français s’inscrit dans une stratégie internationale. En effet, le directeur général France de Primagaz, Steven Sels, précise que cette offre sera également déployée en Belgique, au Luxembourg, aux Pays-Bas, en Grande-Bretagne, au Danemark, en Suède et en Italie.
Bioraffinerie de Rotterdam. Crédit : 36CLICKS
  [Vidéo] La reprise : à quel prix ?
Alors que la France est entrée en début de semaine dans la phase 2 du déconfinement, l'écologie sera-t-elle la grande oubliée de la relance post-Covid ?
+ de vidéos Environnement TV
UN POINT SUR LA REPRISE AVEC...
Matteo Carando, directeur d’ERG France
Les entreprises et acteurs de l’environnement organisent, depuis mi-mai, la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Matteo Carando, directeur d’ERG France.
Toutes les interviews
Actu réglementaire
Arrêté du 29 mai 2020 portant admission à la retraite (ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts) Lire
Arrêté du 29 mai 2020 portant admission à la retraite (ingénieurs des ponts, des eaux et des forêts) Lire
À lire également
Hydrogène : le groupement MAT va fournir 14 stations de recharge au projet Zero Emission Valley
Hydrogène : le groupement MAT va fournir 14 stations de recharge au projet Zero Emission Valley
Hympulsion, la société qui déploie le projet Zero Emission Valley (ZEV) engagé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes, annonce, ce jeudi 18 juin, avoir retenu les groupements MAT composé de McPhy, Atawey et TSM, pour la fourniture de 14 stations à hydrogène, dont certaines seront équipées d’électrolyseurs.
Un appel à projets pour l'efficacité énergétique des bâtiments publics
Un appel à projets pour l'efficacité énergétique des bâtiments publics
La Fédération nationale des collectivités concédantes et régies (FNCCR) lance un nouvel appel à projets à destination des collectivités souhaitant s'engager pour l'efficacité énergétique de leur patrimoine.
Hervé-Matthieu Ricour, directeur général d’Engie France BtoC
Hervé-Matthieu Ricour, directeur général d’Engie France BtoC
Alors que le déconfinement s'accélère, les entreprises et acteurs de l’environnement continuent d'organiser la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Hervé-Matthieu Ricour, directeur général d’Engie France BtoC.
Nicolas Cailloux, directeur Europe du groupe Forsee Power
Nicolas Cailloux, directeur Europe du groupe Forsee Power
Alors que débute la deuxième phase du déconfinement, les entreprises et acteurs de l'environnement organisent la reprise de leurs activités. Environnement-magazine.fr propose aux professionnels de partager leur organisation, des réflexions sur l’impact du confinement et leur vision de l’après-crise. Aujourd’hui, nous donnons la parole à Nicolas Cailloux, directeur général Europe du groupe Forsee Power.
Efficacité énergétique : l'Atee récompense Lorient Agglomération
Efficacité énergétique : l'Atee récompense Lorient Agglomération
L'Association technique énergie environnement (Atee) a remis une prime de 40.000 euros à Lorient Agglomération pour la gestion de l'énergie sur son centre de recyclage et de valorisation des déchets ménagers.
Plus d’un TWh de gaz renouvelable injecté dans le réseau français en 2019
Plus d’un TWh de gaz renouvelable injecté dans le réseau français en 2019
Le Syndicat des énergies renouvelables, qui vient de dévoiler son Panorama du gaz renouvelable en 2019, révèle que l’injection de gaz renouvelable dans le réseau français a dépassé le cap symbolique du TWh l’an dernier, soit 1,2 TWh contre 0,71 TWh fin 2018.
Siemens Gamesa va construire le futur parc éolien offshore de la baie de Saint-Brieuc
Siemens Gamesa va construire le futur parc éolien offshore de la baie de Saint-Brieuc
Siemens Gamesa confirme, ce vendredi 29 mai, un projet éolien offshore de 496 MW dans la baie de Saint-Brieuc (Côtes d’Armor).
Tous les articles ÉNERGIE
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
e-EUBCE
6 Juillet 2020
e-EUBCE
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
8 Juillet 2020
Salon de l’Association des Maires d’Ile-de-France
Solar PV World Expo 2020
16 Août 2020
Solar PV World Expo 2020
+ d'événements
Emploi
- Paysagiste H/F
- Agent d'exploitation H/F
- Jardinier / Jardinière paysagiste
- CHARGE(E) ETUDES FTTH F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.