Abonnements Découvrez nos formules print et numérique Accès abonnés Voir nos offres
Menu

Énergie

Eolien terrestre : les professionnels dénoncent une situation de blocage administratif

Partager :
     
Eolien terrestre : les professionnels dénoncent une situation de blocage administratif
Par E.G, le 10 juillet 2018
L’association porte-parole des professionnels de l’énergie éolienne, France énergie éolienne (FEE), interpelle le gouvernement autour d’un blocage administratif des projets éoliens.

« L’annulation partielle par le Conseil d’Etat (décisions des 6 et 28 décembre 2017) des décrets des 28 avril 2016 et 11 août 2016 portant réforme de l’autorité environnementale constitue un coup de frein massif à l’instruction des projets éoliens », déclare FEE dans un communiqué en date du mardi 10 juillet. Ainsi, d’après les adhérents de l’association, 3000 MW de projets en instruction seraient suspendus (environ 170 projets) et 2000 MW de projets autorisés risquent d’être annulés par les tribunaux administratifs.

Remettre en cohérence volonté politique et réalité réglementaire

« Alors que les résultats du second appel d’offre éolien terrestre sont sur le point d’être rendus publics, le développement des projets éoliens sur le territoire subit depuis maintenant 8 mois une situation de blocage désastreuse », ajoute FEE. De fait, l’association demande au gouvernement de « prendre toutes les mesures nécessaires pour remettre en cohérence volonté politique et réalité réglementaire ».

Le président de FFE, Olivier Pérot souligne néanmoins que « le projet de décret portant réforme de cette autorité environnementale, soumis, vendredi dernier, à la consultation du public, par le gouvernement, constitue un premier élément de sortie de crise ». Mais il ajoute qu’ « au regard des délais qui s’annoncent, il est impératif que l’exécutif permette en outre d’accélérer le traitement des dossiers bloqués pour lesquels un nouvel avis d’autorité environnementale sera nécessaire ».

Besoin de visibilité et de stabilité

Par ailleurs, FEE considère que le deuxième appel d’offres gouvernemental est « saboté » et estime que « les volumes déposés lors du deuxième appel d’offre éolien terrestre seront en dessous de 300 MW », du fait de l’absence d’autorité environnementale pour délivrer les autorisations nécessaires à la candidatures des projets supérieurs à 300 MW. Olivier Pérot regrette cette situation, « d’autant plus que lors du premier appel d’offres dont le succès a été salué par le gouvernement, la filière éolienne a fait la preuve de sa capacité à assimiler rapidement les nouveaux mécanismes d’attribution et de sa maturité économique ». Selon le président de l’association, « la filière éolienne a besoin de visibilité et de stabilité pour assurer les objectifs de la France et continuer à se développer, créant activité économique, nouveaux emplois et innovations ».
Parc éolien à Caen / DR / Wikimedia Commons
Tous nos articles à partir de 8,99 €
JE M'ABONNE
DÉCOUVREZ NOS NEWSLETTERS GRATUITES
S'identifier
S'inscrire
Article sponsorisé
Masternaut : des solutions de gestion de flotte respectueuses de l’environnement
En partenariat avec
À lire également
« Notre ambition est de devenir le leader dans le gaz, l’électricité et les énergies vertes »
« Notre ambition est de devenir le leader dans le gaz, l’électricité et les énergies vertes »
Il y a deux ans, le groupe Engie décidait d’accélérer son développement, autour notamment de deux axes forts : la relation clients et le digital.
Mercedes convertit une ancienne centrale à charbon en batterie géante
Mercedes convertit une ancienne centrale à charbon en batterie géante
Inaugurée en juin dernier, une installation de stockage d’électricité a été mise en œuvre dans les murs d’une ancienne centrale à charbon en Allemagne.
Un houlomoteur « nouvelle génération » mis à l’eau à La Rochelle
Un houlomoteur « nouvelle génération » mis à l’eau à La Rochelle
Pour la jeune entreprise innovante girondine Hace, la transition énergétique passe par l’exploitation des énergies marines, et plus particulièrement de l’énergie des vagues.
[Dossier] Transition énergétique : des obligations, des outils… et des moyens
[Dossier] Transition énergétique : des obligations, des outils… et des moyens
Pour mener à bien leur transition énergétique, les collectivités territoriales doivent s’appuyer sur leurs nouveaux plans climat-air-énergie territorial.
Lorient mise sur le financement participatif pour sa centrale solaire
Lorient mise sur le financement participatif pour sa centrale solaire
L’ancienne base de sous-marins de Lorient abritera prochainement « l’une des plus grandes centrales photovoltaïques urbaines de France ».
Les énergies renouvelables prennent de la hauteur
Les énergies renouvelables prennent de la hauteur
En haute montagne, sur les sites isolés, refuges et stations de ski, l’autonomie énergétique s’impose.
[Décryptage] Le gaz vert du futur arrive (presque) dans les tuyaux
[Décryptage] Le gaz vert du futur arrive (presque) dans les tuyaux
L’Ademe estime qu’il est possible d’atteindre 100 % de gaz renouvelable en 2050.
ACCÈS AU KIOSQUE
Événements
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
15 Novembre 2018
Colloque sur « Les pollutions de la santé »
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous !  Une journée, des solutions »
15 Novembre 2018
Colloque national « Eau et changement climatique, adaptons-nous ! Une journée, des solutions »
Salon des maires et des collectivités locales
20 Novembre 2018
Salon des maires et des collectivités locales
+ D'ÉVÉNEMENTS
Rubriques
Eau
Déchets et Recyclage
Énergie
Territoires
Cleantech
Politiques
Pollutions
Biodiversité
Mobilité
Réseaux sociaux
Facebook
Twitter
LinkedIn
Youtube
Magazines
BTP Magazine
BTP Rail
Environnement Magazine
Hydroplus
Mat Environnement
Planète B
Réseaux VRD
Terrassements & Carrières
Services
Pages d'aide (FAQ)
Newsletters
Agenda
Abonnés
RGPD 2018
CGV (digital)
CGV (magazines)
CGV (pub)
Nous contacter
L’équipe
Mentions légales
constructioncayola.com est un site du Groupe Cayola.