Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
Pollutec 2021
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La filière de la méthanisation et du biogaz recrute

La filière de la méthanisation et du biogaz recrute
Par Anthony Laurent, le 4 avril 2019.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------


Alors que les ambitions de la nouvelle Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) pour le biogaz sont en baisse par rapport aux objectifs portés par les acteurs de la filière, ces derniers tiennent à rappeler que leurs besoins en termes de recrutements et de formations demeurent importants. Des besoins nécessaires pour développer et consolider un secteur encore naissant en France.

Pour « le cluster de la méthanisation », Biogaz Vallée, la méthanisation et le biogaz en France représente « une filière créatrice d’opportunités et de recrutements ». Parmi les profils les plus recherchés actuellement, figurent ceux de techniciens de maintenance itinérants, de responsables d’exploitation de site et d’ingénieurs procédés. « La demande pour des techniciens de maintenance itinérants a bondi de 50 % ces 12 dernières années ! », indique Dominique Fritz, responsable de la communication pour Biogaz Vallée. Et d’ajouter : « Les ingénieurs procédés, quant à eux, sont amenés à travailler principalement dans des bureaux d’études, chez un développeur ou un constructeur. Et c’est la méthanisation en voie liquide qui demande le plus de compétences. »

Par ailleurs, deux autres profils sont particulièrement demandés par la filière : celui de commercial biodéchets et approvisionneur de matières pour les sites de méthanisation, et celui de chef de projet développement. Le premier demande une « forte mobilité » à l’impétrant et « nous rencontrons des difficultés de recrutement en Île-de-France », fait savoir Dominique Fritz.

Le « rôle structurant » de la formation

Dans ce contexte, Biogaz Vallée rappelle le « rôle structurant de la formation pour répondre aux compétences demandées par le marché. » A cet égard, des formations certifiantes se développent actuellement dans l’Hexagone, à l’instar de celle proposée par le lycée agricole EPL Agro de la Meuse, situé à Bar-le-Duc, qui a réalisé un « travail de pionnier en partenariat avec la filière », précise la responsable de la communication. A terme, ce sont 5 établissements publics locaux d’enseignement et de formation professionnelle agricole qui dispenseront ces formations certifiantes : à Laval (Mayenne), Les Herbiers (Vendée), Périgueux (Dordogne) et Montbrison (Loire), en plus du lycée de Bar-le-Duc.

Les besoins de recrutements de la filière française de la méthanisation et du biogaz restent importants alors que les ambitions de la nouvelle Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) pour les périodes 2019-2023 et 2024-2028, dévoilée par le gouvernement à la fin de l’année dernière, sont en baisse par rapport aux objectifs défendus par les acteurs de la filière. Là où ces derniers portaient un objectif de 30 % de biométhane injecté en 2030, le biogaz, suivant la nouvelle PPE, atteindrait 7 % de la consommation de gaz dans 10 ans, avec une production en 2028 de 14 TWh/an de biogaz valorisé, contre 24 à 32 TWh/an dans la trajectoire de référence.

Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Contenu de marque
  Dis ENGIE, ça se recycle les éoliennes ?
Contenu de marque
  Allison Transmission expose sur le salon Pollutec
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
[Tribune] Transition énergétique : pourquoi se passer du biométhane serait une erreur
[Tribune] Transition énergétique : pourquoi se passer du biométhane serait une erreur
A partir de l’été 2021, le chauffage au gaz sera proscrit de l’ensemble des projets de construction de maison. Une mesure de la Réglementation Energétique 2020 qui inclue le biométhane et qui vient s’ajouter à d’autres dispositions particulièrement défavorables à cette énergie innovante et renouvelable. Julien Tchernia, co-fondateur et CEO d'ekWateur, revient sur l'importance de cette énergie dans la transition énergétique. 
NextStage AM investit dans le groupe Solstyce
NextStage AM investit dans le groupe Solstyce
La société de gestion NextStage AM réalise son quatrième investissement dans Solstyce, expert de la transition énergétique, de l'autoconsommation et de l'innovation environnementale en France.
Les réseaux de chaleur et de froid vertueux restent à la traîne
Les réseaux de chaleur et de froid vertueux restent à la traîne
Selon une enquête menée par la Cour des comptes, l'exploitation des réseaux de « chaleur renouvelable » en France reste insuffisante et ce, malgré son potentiel pour accélérer la transition énergétique.
[Avis d'expert] Prix de l’électricité : une méthode de calcul qui pénalise 70% des  Français
[Avis d'expert] Prix de l’électricité : une méthode de calcul qui pénalise 70% des Français
Plébiscités aujourd’hui par plus de 70% des foyers français malgré l’ouverture à la concurrence en 2007, les TRV (Tarifs Réglementés de Vente de l'énergie) sont en constante augmentation depuis leur création. Leur méthode de calcul, supervisée par la CRE questionne cependant : Les TRV sont-ils véritablement dans l’intérêt du consommateur ? Quelle réalité recouvrent-ils exactement ? Olivier Xu, Country Manager France de Bulb apporte un éclairage sur ce sujet. 
Les gouvernements misent davantage sur les énergies fossiles
Les gouvernements misent davantage sur les énergies fossiles
Un récent rapport du Programme pour l’Environnement de l’ONU révèle l'écart plus important entre la production de combustibles fossiles prévue par 15 pays et les niveaux de production acceptables pour limiter le réchauffement à 1,5°C et 2°C.
Deux associations s'attaquent au parc éolien offshore de Saint-Brieuc
Deux associations s'attaquent au parc éolien offshore de Saint-Brieuc
A la veille de la clôture du congrès mondial de la nature de l’UICN, Sea Shepherd et Gardez les Caps ont déposé un recours contre le parc éolien offshore de la baie de Saint-Brieuc auprès de la préfecture des Côtes d’Armor.
Avec Empère, Spie réduit la consommation énergétique de l’industrie sidérurgique
Avec Empère, Spie réduit la consommation énergétique de l’industrie sidérurgique
La division Industrie & Tertiaire du groupe Spie a mis au point une solution de régulation énergétique destinée à réduire la consommation électrique des fours utilisés dans la fabrication de l’acier.
Tous les articles ÉNERGIE
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.