Offre Silver (à partir de 8,90 €)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

La filière de la méthanisation et du biogaz recrute

La filière de la méthanisation et du biogaz recrute
Par Anthony Laurent, le 4 avril 2019.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------


Alors que les ambitions de la nouvelle Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) pour le biogaz sont en baisse par rapport aux objectifs portés par les acteurs de la filière, ces derniers tiennent à rappeler que leurs besoins en termes de recrutements et de formations demeurent importants. Des besoins nécessaires pour développer et consolider un secteur encore naissant en France.

Pour « le cluster de la méthanisation », Biogaz Vallée, la méthanisation et le biogaz en France représente « une filière créatrice d’opportunités et de recrutements ». Parmi les profils les plus recherchés actuellement, figurent ceux de techniciens de maintenance itinérants, de responsables d’exploitation de site et d’ingénieurs procédés. « La demande pour des techniciens de maintenance itinérants a bondi de 50 % ces 12 dernières années ! », indique Dominique Fritz, responsable de la communication pour Biogaz Vallée. Et d’ajouter : « Les ingénieurs procédés, quant à eux, sont amenés à travailler principalement dans des bureaux d’études, chez un développeur ou un constructeur. Et c’est la méthanisation en voie liquide qui demande le plus de compétences. »

Par ailleurs, deux autres profils sont particulièrement demandés par la filière : celui de commercial biodéchets et approvisionneur de matières pour les sites de méthanisation, et celui de chef de projet développement. Le premier demande une « forte mobilité » à l’impétrant et « nous rencontrons des difficultés de recrutement en Île-de-France », fait savoir Dominique Fritz.

Le « rôle structurant » de la formation

Dans ce contexte, Biogaz Vallée rappelle le « rôle structurant de la formation pour répondre aux compétences demandées par le marché. » A cet égard, des formations certifiantes se développent actuellement dans l’Hexagone, à l’instar de celle proposée par le lycée agricole EPL Agro de la Meuse, situé à Bar-le-Duc, qui a réalisé un « travail de pionnier en partenariat avec la filière », précise la responsable de la communication. A terme, ce sont 5 établissements publics locaux d’enseignement et de formation professionnelle agricole qui dispenseront ces formations certifiantes : à Laval (Mayenne), Les Herbiers (Vendée), Périgueux (Dordogne) et Montbrison (Loire), en plus du lycée de Bar-le-Duc.

Les besoins de recrutements de la filière française de la méthanisation et du biogaz restent importants alors que les ambitions de la nouvelle Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE) pour les périodes 2019-2023 et 2024-2028, dévoilée par le gouvernement à la fin de l’année dernière, sont en baisse par rapport aux objectifs défendus par les acteurs de la filière. Là où ces derniers portaient un objectif de 30 % de biométhane injecté en 2030, le biogaz, suivant la nouvelle PPE, atteindrait 7 % de la consommation de gaz dans 10 ans, avec une production en 2028 de 14 TWh/an de biogaz valorisé, contre 24 à 32 TWh/an dans la trajectoire de référence.



Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
MaPrimeRénov’ : 116.899 dossiers accompagnés dans la rénovation énergétique
MaPrimeRénov’ : 116.899 dossiers accompagnés dans la rénovation énergétique
Le dispositif d’aide à la rénovation énergétique des logements, MaPrimeRénov’, a accompagné en ce début d’année près de 116.899 dossiers pour un montant total de 317,4 millions d’euros de primes. Au total, 55 % des travaux réalisés concernent le chauffage.
Rénovation énergétique : le CLER-Réseau se retire des Rencontres digitales du réseau FAIRE
Rénovation énergétique : le CLER-Réseau se retire des Rencontres digitales du réseau FAIRE
Le CLER-Réseau pour la transition énergétique a décidé de ne pas participer aux Rencontres digitales du réseau FAIRE organisées ce mardi par l’Ademe. Objectif : alerter le gouvernement sur la nécessité d’engager un véritable dialogue sur l’accompagnement à la rénovation énergétique de l’habitat.
Dunkerque : le parc éolien en mer verra bien le jour, affirme Barbara Pompili
Dunkerque : le parc éolien en mer verra bien le jour, affirme Barbara Pompili
À l’occasion d’une conférence de presse tenue à Dunkerque ce lundi 10 mai, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili a confirmé l’installation d’un parc offshore à l’horizon 2027, au large entre Dunkerque et la frontière belge. Une annonce qui ne ravit pas les opposants qui souhaitaient l’organisation d’un référendum local sur le projet.
Hydrogène : Elogen sélectionné pour équiper le projet allemand SmartQuart
Hydrogène : Elogen sélectionné pour équiper le projet allemand SmartQuart
Elogen, expert technologique des solutions hydrogène, a été sélectionné par E.ON, dans le cadre du projet SmartQuart, pour la fourniture d'un électrolyseur d'une puissance d'1 MW, d'un transformateur et d'une unité de compression.
Certificats d'économies d'énergie : le gouvernement met fin à « l’Isolation à 1 euro »
Certificats d'économies d'énergie : le gouvernement met fin à « l’Isolation à 1 euro »
Le ministère de la Transition écologique précise la refonte de la cinquième période des certificats d’économies d’énergie. Les ajustements mettront notamment fin aux offres « Isolation à 1 euro », tout en conservant temporairement un « coup de pouce » pour l’isolation des combles.
GreenYellow lance sa première centrale agrivoltaïque à Castelginest
GreenYellow lance sa première centrale agrivoltaïque à Castelginest
GreenYellow, acteur de la production solaire photovoltaïque, et ArcelorMittal Projects Exosun annoncent la réalisation d’une centrale agrivoltaïque d’une puissance de 1,8 MWc à Castelginest, en Haute-Garonne.
Hydrogène vert : Teréga participe au développement du projet Lacq-Hydrogen
Hydrogène vert : Teréga participe au développement du projet Lacq-Hydrogen
Les opérateurs gaziers Teréga et Enagás, le producteur d’hydrogène renouvelable DH2 et l’énergéticien GazelEnergie, ont signé un protocole d’accord portant sur le développement du projet franco-espagnol Lacq Hydrogen.
Tous les articles ÉNERGIE
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.