Découvrez nos magazines
Formules print et numériques (à partir de 8,90 €)
Accès abonnés ✒ Nos offres magazines Voir nos offres
Menu

ÉNERGIE
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Etude : les énergies renouvelables sont compétitives

Partager :
Etude : les énergies renouvelables sont compétitives
Par E.G, le 30 janvier 2020
✉ Découvrez notre newsletter gratuite Énergie
Ce mardi 29 janvier, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a publié une mise à jour de son étude sur la compétitivité des filières des énergies renouvelables en France.

A l’occasion des assises de la transition énergétique qui se tiennent cette semaine à Bordeaux, l’Ademe a publié une mise à jour de son étude sur le « Coût des énergies renouvelables en France ». « Globalement, l’étude constate que le coût des énergies renouvelables poursuit sa baisse rapide », souligne l’Ademe. Des coûts compétitifs en particulier pour les filières photovoltaïque, éolien terrestre et bois énergie, qui « pour une partie significative des installations, sont inférieurs à ceux des technologies conventionnelles », peut-on lire.

L’Ademe précise : « Pour les installations mises en service entre 2018 et 2020, les coûts de production pour l’éolien terrestre seront compris entre 50 et 71 euros/MWh et 45 et 81 euros/MWh pour les centrales au sol photovoltaïques, alors que les coûts de production d’une nouvelle centrale à gaz à cycle combiné sont compris entre 50 et 66 euros/MWh ». Sur la période 2015-2020, les coûts de production de ces deux technologies devraient ainsi baisser de 18% (éolien) et 40% (photovoltaïque). Les solutions de bois énergie offrent quant à elles des coûts compris entre 62 et 129 euros/MWh, contre 129 à 161 euros/MWh pour le fioul et de 99 à 115 euros/MWh pour le gaz. A l’horizon 2050, les coûts de production des énergies renouvelables (hormis l’éolien en mer flottant) devraient être compris entre 24 et 54 euros/MWh.

Du côté de l’éolien en mer posé, le tarif d’achat pour le parc de Dunkerque est fixé à 44 euros/MWh, pour une mise en exploitation à l’horizon 2025. Ce tarif d’achat « montre que cette technologie devrait dans le futur, être elle aussi compétitive », estime l’Ademe.

Les solutions de chaleur renouvelable

L’étude fait également un point sur les solutions de production de chaleur renouvelable dans le collectif, le tertiaire et l’industrie. « Dans le collectif, hors subvention, les solutions EnR ayant le plus fort potentiel de développement (biomasse, solaire thermique ou géothermie de surface) sont plus coûteuses que les solutions gaz : la biomasse (51-96 euros/MWh), le solaire thermique sur toiture (64-165 euros/MWh) et la géothermie de surface (88–140 euros/MWh) ont un coût supérieur à ceux d’une chaudière gaz (51-85 euros/MWh) », souligne l’Ademe. Dans l’industrie, les coûts de récupération de chaleur fatale ou de production de chaleur à partir de la biomasse, sont compétitifs par rapport au coût de production d’une chaudière gaz. « Que ce soit pour alimenter les réseaux de chaleur ou des process industriels, les premières grandes installations solaires thermiques au sol en France affichent des coûts de production pouvant atteindre moins de 40 euros/MWh », précise par ailleurs l’étude.
Pixabay / DR
Retrouvez toute l'information de cette rubrique dans le magazine Environnement Magazine.
Environnement Magazine, l'information de référence pour tous les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l'environnement.
Consulter le magazine
Offre digitale
à partir de
8,90 €

Je découvre
S'identifier
S'inscrire
  Environnement TV ouvre les vannes
Le 21e Carrefour des gestions locales de l'eau se tient en ce moment même à Rennes. Pour l'occasion, l'équipe d'Environnement TV vous propose une émission consacrée à l'Eau.
+ de vidéos Environnement TV
À lire également
Vattenfall récompensé pour ses actions contre le changement climatique
L’entreprise suédoise intègre pour le première fois la liste « A » du classement du Carbon Disclosure Project (CDP) pour son implication dans la lutte contre le changement climatique. Seuls 2 % des plus de 8.000 entreprises évaluées par l’organisme ont obtenu la plus haute distinction.
Une unité de méthanisation Mélusine Energie bientôt raccordée au réseau Téréga
Une unité de méthanisation Mélusine Energie bientôt raccordée au réseau Téréga
Hier, lors des Assises européennes de la transition énergétique organisées à Bordeaux, l’opérateur gazier Téréga et l’exploitant Mélusine Energie ont signé un contrat portant sur le raccordement d’une unité de méthanisation au réseau de transport de Teréga.
Rénovation énergétique : l’Etat et les régions se mobilisent pour accompagner les ménages
Rénovation énergétique : l’Etat et les régions se mobilisent pour accompagner les ménages
Après la Métropole du Grand Paris et la Bretagne, la région Centre-Val-de-Loire vient de signer une convention avec l’Etat visant à renforcer l’accompagnement des ménages dans les travaux de rénovation énergétique de leur logement. Toutes les régions françaises devront s’être engagées d’ici la fin de cet été.
Précarité énergétique : 6,8 millions de Français concernés
Précarité énergétique : 6,8 millions de Français concernés
D'après l'Observatoire national de la précarité énergétique, 6,8 millions de Français sont touchés par la précarité énergétique, soit 233.000 de plus qu'en 2018.
GRDF cherche alternants sensibilisés à la transition énergétique
GRDF lance sa campagne de recrutement pour la rentrée 2020 afin de former 500 alternants sensibilisés ou formés à la transition énergétique et de niveau bac à bac + 5.
En 2020, Hyvolution change d'échelle
En 2020, Hyvolution change d'échelle
En 2020, Hyvolution évolue et devient un événement hydrogène pour l’énergie, l’industrie et la mobilité. Le salon aura lieu les 4 et 5 février prochains au Parc Floral de Paris.
Les bâtiments publics de Meurthe-et-Moselle seront fournis en électricité 100% renouvelable et 50% locale
Les bâtiments publics de Meurthe-et-Moselle seront fournis en électricité 100% renouvelable et 50% locale
Le Département de Meurthe-et-Moselle a annoncé le vendredi 7 février dernier, un partenariat avec Engie pour fournir ses bâtiments avec une électricité 100% renouvelable et 50% locale.
Tous les articles ÉNERGIE
En partenariat avec
Nos magazines
Accéder au kiosque
Événements
SALON AQUIBAT
26 Février 2020
SALON AQUIBAT
Confs'Amiante Bâti
27 Février 2020
Confs'Amiante Bâti
Confs'Amiante Navire
10 Mars 2020
Confs'Amiante Navire
+ d'événements
Emploi
- Technicien SAV froid industriel H/F
- Coordinateur(rice) Cybersécurité H/F
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- COMPTABLE F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.