Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines
Menu
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

Etude : les énergies renouvelables sont compétitives

Etude : les énergies renouvelables sont compétitives
Par E.G, le 30 janvier 2020.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Ce mardi 29 janvier, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a publié une mise à jour de son étude sur la compétitivité des filières des énergies renouvelables en France.

A l’occasion des assises de la transition énergétique qui se tiennent cette semaine à Bordeaux, l’Ademe a publié une mise à jour de son étude sur le « Coût des énergies renouvelables en France ». « Globalement, l’étude constate que le coût des énergies renouvelables poursuit sa baisse rapide », souligne l’Ademe. Des coûts compétitifs en particulier pour les filières photovoltaïque, éolien terrestre et bois énergie, qui « pour une partie significative des installations, sont inférieurs à ceux des technologies conventionnelles », peut-on lire.

L’Ademe précise : « Pour les installations mises en service entre 2018 et 2020, les coûts de production pour l’éolien terrestre seront compris entre 50 et 71 euros/MWh et 45 et 81 euros/MWh pour les centrales au sol photovoltaïques, alors que les coûts de production d’une nouvelle centrale à gaz à cycle combiné sont compris entre 50 et 66 euros/MWh ». Sur la période 2015-2020, les coûts de production de ces deux technologies devraient ainsi baisser de 18% (éolien) et 40% (photovoltaïque). Les solutions de bois énergie offrent quant à elles des coûts compris entre 62 et 129 euros/MWh, contre 129 à 161 euros/MWh pour le fioul et de 99 à 115 euros/MWh pour le gaz. A l’horizon 2050, les coûts de production des énergies renouvelables (hormis l’éolien en mer flottant) devraient être compris entre 24 et 54 euros/MWh.

-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Du côté de l’éolien en mer posé, le tarif d’achat pour le parc de Dunkerque est fixé à 44 euros/MWh, pour une mise en exploitation à l’horizon 2025. Ce tarif d’achat « montre que cette technologie devrait dans le futur, être elle aussi compétitive », estime l’Ademe.

Les solutions de chaleur renouvelable

L’étude fait également un point sur les solutions de production de chaleur renouvelable dans le collectif, le tertiaire et l’industrie. « Dans le collectif, hors subvention, les solutions EnR ayant le plus fort potentiel de développement (biomasse, solaire thermique ou géothermie de surface) sont plus coûteuses que les solutions gaz : la biomasse (51-96 euros/MWh), le solaire thermique sur toiture (64-165 euros/MWh) et la géothermie de surface (88–140 euros/MWh) ont un coût supérieur à ceux d’une chaudière gaz (51-85 euros/MWh) », souligne l’Ademe. Dans l’industrie, les coûts de récupération de chaleur fatale ou de production de chaleur à partir de la biomasse, sont compétitifs par rapport au coût de production d’une chaudière gaz. « Que ce soit pour alimenter les réseaux de chaleur ou des process industriels, les premières grandes installations solaires thermiques au sol en France affichent des coûts de production pouvant atteindre moins de 40 euros/MWh », précise par ailleurs l’étude.

Pixabay / DR
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
Dernier numéro
Actu réglementaire
À lire également
Dunkerque : le parc éolien en mer verra bien le jour, affirme Barbara Pompili
Dunkerque : le parc éolien en mer verra bien le jour, affirme Barbara Pompili
À l’occasion d’une conférence de presse tenue à Dunkerque ce lundi 10 mai, la ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili a confirmé l’installation d’un parc offshore à l’horizon 2027, au large entre Dunkerque et la frontière belge. Une annonce qui ne ravit pas les opposants qui souhaitaient l’organisation d’un référendum local sur le projet.
Spie France s'engage pour la transition énergétique
Spie France s'engage pour la transition énergétique
SPIE France, spécialiste des services multi-techniques dans les domaines de l’énergie et des communications, présente son « pacte d’engagements de transition » pour atteindre la neutralité carbone. 
GRTgaz et Teréga consultent les acteurs du marché de l'hydrogène bas-carbone
GRTgaz et Teréga consultent les acteurs du marché de l'hydrogène bas-carbone
GRTgaz et Teréga lancent une consultation nationale auprès des acteurs du marché de l’hydrogène. Objectif : planifier le futur réseau de transport d’hydrogène renouvelable.
Dijon Métropole pose la première pierre de la future station d'hydrogène
Dijon Métropole pose la première pierre de la future station d'hydrogène
La métropole engage son projet d’hydrogène vert de 100 millions d’euros à travers l’installation de deux unités de production. Ce projet permettra d'éviter à partir de 2023 l'émission de 1726 tonnes de CO2 par an.
Pouya Jam Jam nommé directeur général de Powercloud France
Pouya Jam Jam nommé directeur général de Powercloud France
Powercloud, la plateforme européenne spécialiste des solutions de gestion et de facturation pour le secteur de l’énergie, a annoncé la nomination de Pouya Jam Jam au poste de directeur général et Vice-président Alliances EMEA.
Lyon : un nouveau consortium en faveur du déploiement de l’hydrogène vert
Lyon : un nouveau consortium en faveur du déploiement de l’hydrogène vert
Le nouveau consortium Lyon Rhône H2V, constitué de la Métropole de Lyon et d’une dizaine d’industriels de la plateforme Lyon Vallée de la Chimie, est désormais candidat à l’appel à projets « Ecosystèmes territoriaux hydrogène » de l’Ademe.
Bpifrance et l’Ademe lancent la 2e édition de l’Accélérateur Transition Energétique
Bpifrance et l’Ademe lancent la 2e édition de l’Accélérateur Transition Energétique
La banque publique d’investissement Bpifrance et l’Ademe annoncent le lancement de la deuxième promotion de l’Accélérateur Transition Energétique. 20 entreprises du secteur ont été sélectionnées pour leur potentiel de développement.
Tous les articles ÉNERGIE
Inscrivez-vous aux Trophées de la Distribution de Matériels
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.