EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
VIDÉOS
À la uneÉNERGIE

Le gouvernement lance un plan d'accélération de la transition écologique des TPE et PME

Par E.G. Publié le 9 juin 2020.
Le gouvernement lance un plan d'accélération de la transition écologique des TPE et PME
Newsletters gratuites
Archiver cet article
Vendredi 5 juin dernier, la ministre de la transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne a présenté, avec Bpifrance et l’Agence de la transition écologique, un plan d’accélération de la transition écologique des TPE-PME.

Alors que la France comporte 3,67 millions de TPE et 140.000 PME – représentant 99,7% des entreprises françaises – et dans un contexte de crise économique liée à l’épidémie de Covid-19, le gouvernement a lancé, avec Bpifrance et l’Ademe, un plan d’accélération de la transition écologique de ces entreprises. Ce plan comporte 10 mesures qui ont pur but d’accompagner et d’aider les TPE et PME à faire leur autodiagnostic, à mieux gérer leurs flux de déchets, ou encore financer leur transition.

Ce plan prévoit ainsi le lancement d’une initiative d’entrepreneurs engagés pour le climat. Avec un coq vert pour emblème, cette initiative a pour objectif de « réunir des ambassadeurs venant de PME ayant mené des actions concrètes portant sur la transition écologique et qui acceptent de témoigner et d’ouvrir les portes de leur entreprises », expliquent le gouvernement, Bpifrance et l’Ademe. Plus concrètement, le plan propose également des outils, dont un outil en ligne d’autodiagnostic afin d’auto-évaluer le niveau de maturité d’une entreprise concernant la transition écologique. Par ailleurs, Bpifrance et l’Ademe vont lancer leur dispositif « Diag Eco-flux » à destination des PME industrielles, de restauration, de distribution, de l’hôtellerie et de l’hébergement, et d’artisanat. « Diag Eco-flux » propose l’expertise de bureaux d’études experts en optimisation de flux d’énergie, eau, matières et déchets. Ce dispositif sera lancé le 16 juin prochain, « avec un tarif avantageux fixé en 2020 et 2021 à 1000 euros pour les sites d’entreprises de 20 à 49 salariés et 1500 euros pour les sites de 50 à 250 salariés, soit 25% du coût », est-il précisé.

Aides au financement et formation

Afin de financer les actions recommandées notamment par ce dispositif, l’Ademe et Bpifrance proposent un nouveau prêt vert, avec un maximum de 1 million d’euros, et sur une durée pouvant aller jusqu’à dix ans. « Ce prêt a pour ambition d’accompagner la réalisation de plusieurs centaines de projets pour un montant total de financement de plus de 100 millions d’euros », est-il détaillé. Toujours pour faciliter le financement des actions de transition écologique, Bpifrance octroie un prêt économies d’énergie, « bonifié par le programme de certificats d’économies d’énergie (CEE) ». Il finance donc les équipements éligibles aux CEE des secteurs « bâtiment tertiaire » et « industrie » et les prestations liées, « pour un montant pouvant aller jusqu’à 500.000 euros », rappelle Bpifrance.

Toujours pour soutenir les entreprises dans leur transition écologique, une seconde promotion de l’Accélérateur transition énergétique sera déployée en 2021. La première promotion a réuni 29 PME en 2019, qui ont bénéficié de conseil, formations, mise en réseau ou encore soutien méthodologique. L’Ademe et Bpifrance vont également déployer un « accélérateur de transition » afin d’accompagner les entreprises dans des projets de transition bas carbone.

Appels à projets

Le plan annoncé le 5 juin a également pour objectif de faire émerger les solutions innovantes, avec un nouvel appel à projets sur l’intégration de matières plastiques recyclées, Orplast. Celui-ci sera doté d’une enveloppe comprise entre 15 et 30 millions d’euros. Cet appel pourra être étendu aux papiers usagés, à certains métaux et au bois de recyclage, et décliné en appels à projets régionaux, qui seront lancés entre juillet et décembre 2020.
DR / Pxhere
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
S'identifier
S'inscrire
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et Twitter.
À lire également
Emmanuelle Wargon préside la CRE
26 août 2022
Emmanuelle Wargon préside la CRE Par décret du Président de la République, Emmanuelle Wargon est nommée présidente de la Commission de régulation de l’énergie (CRE) pour un mandat de six ans non renouvelable.
Le parc éolien offshore Hollandse Kust Zuid s'équipe de pales recyclables
17 juin 2022
Le parc éolien offshore Hollandse Kust Zuid s'équipe de pales recyclables Vattenfall et BASF installeront à partir de 2023 des pales recyclables de Siemens Gamesa sur le parc éolien en mer Hollandse Kust Zuid aux Pays-Bas.
Enquête | Gaz vert : l’innovation s’impose
21 juin 2022
Enquête | Gaz vert : l’innovation s’impose Alors que la France pourrait manquer de gaz l’hiver prochain, viser un approvisionnement 100 % national et renouvelable d’ici à 2050 apparaît comme une solution particulièrement pertinente pour renforcer l’indépendance énergétique du pays. Une perspective qui ne pourra toutefois se concrétiser sans l’aide des filières innovantes, au potentiel de production considérable.
Tous les articles ÉNERGIE
[Vidéo] 3 questions à Stéphanie Gay, directrice du Salon des maires et des collectivités locales
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
+
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Chargé d'affaires CVC H/F
- Chef de Secteur H/F
- Ouvrier / Ouvrière paysagiste
- Chef d'Equipe Propreté Urbaine F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola