Offre Silver (à partir de 20 € / mois)
Newsletters gratuites
Accès abonnés Nos offres magazines Nos offres magazines

ÉNERGIE
VIDÉOS
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ

GreenYellow met le cap sur l'Europe de l'Est

GreenYellow met le cap sur l'Europe de l'Est
Le groupe affiche désormais un pipeline avancé de 809 MWc pour le solaire photovoltaïque. Crédit : Andreas160578/Pixabay
Par Abdessamad Attigui, le 21 septembre 2021.
Newsletters gratuites
-------------------- PUBLICITÉ --------------------
Un avenir radieux attend GreenYellow, spécialiste français de l’énergie solaire et de l’efficacité énergétique, qui poursuit son expansion à l’international avec la signature de nouveaux contrats en Europe de l’Est.

L’année 2021 réussit à la filiale du groupe Casino spécialisée dans les photovoltaïques, GreenYellow. Elle enregistre au premier semestre un EBITDA de 36,5 millions d’euros, soit une progression de 40 % par rapport à juin 2020. Le groupe affiche désormais un pipeline avancé de 809 MWc pour le solaire photovoltaïque, ce qui correspond à une forte progression de 85 % par rapport au premier semestre 2020 et avec un pipeline additionnel d’opportunités de 3,5 GWc. La société savoure sa forte croissance et entend renforcer sa présence en Europe de l’Est, en Afrique et en Amérique latine en vue de conquérir de nouveaux marchés.

Cette croissance s’est rapidement matérialisée sur le terrain. Deux contrats ont été signés en Afrique cette année : un contrat avec Senico visant l’installation de la plus grande centrale solaire en autoconsommation du Sénégal (1,56 MWc) et à Madagascar, en partenariat avec Axian, pour l’extension de la centrale d’Ambatolampy en doublant sa capacité de 20 à 40 MWc, « auxquels s’ajouteront 5 MWh de stockage par batterie ».

En Asie du Sud-Est, GreenYellow a lancé deux projets : l’implantation de la plus grande centrale solaire photovoltaïque de la société pour l’industriel Panel Plus Co. (fabricant de panneaux de particules) en Thaïlande, pour une capacité totale de 6,67 Mwc. Et en Amérique Latine, notamment en Colombie, dans laquelle le groupe a mis en place un programme de HACC pour un groupe hôtelier international, « premier projet dans un nouveau bâtiment en construction dans le pays », peut-on lire dans un communiqué.

Une équipe au plus près de ses clients comme facteur de croissance

Cette croissance s’explique par plusieurs facteurs. D’abord la demande des clients pour tout ce qui concerne la décarbonisation. « GreenYellow est très en avance dans ce secteur, car c’est ce que l’on propose auprès de nos clients depuis 14 ans. La crise sanitaire a provoqué un électrochoc chez nos clients qui cherchent à consommer mieux et moins d’énergie. Nous avons de plus en plus de clients qui cherchent à être « Carbon Neutral » à l’horizon 2030 ou 2050 », nous explique le directeur général en charge du Développement et des partenariats, Gino Gauthier.

Le deuxième facteur réside dans la différenciation dans le marché de l’énergie verte. Forte de son modèle, la société se repose notamment sur sa stratégie « push ». « Lorsque l’on parle de PV centralisé, la dynamique commerciale fonctionne principalement par, tandis que notre approche est plus proactive, comme un réel allié énergétique de nos clients », commente Gino Gauthier. Cette stratégie se traduit par l’implantation d’une équipe au plus près de ses clients. « Nous avons étoffé notre équipe commerciale, nous nous sommes installés dans de nouveaux pays en Afrique, Asie, Amérique latine. Chacune de nos nouvelles géographies sont constituées d’équipes locales », à l’écoute des clients et de leurs besoins avec des offres spécifiques et personnalisées.

La croissance du groupe réside également dans le choix des clients. Contrairement à la majorité de ses concurrents qui « courent derrière les grands noms », GreenYellow a fait le choix d’accompagner les leaders locaux « notamment les acteurs des marchés verticaux comme la logistique, les industriels textiles, les industriels d’agroalimentaire ou encore les aéroports ».

Implantation en Europe de l’Est

Le groupe se réserve de nouveaux contrats pour poursuivre son développement à l’international. GreenYellow annonce déjà le renforcement de sa position en Afrique avec la signature de nouveaux contrats au Maroc et en Afrique du Sud et potentiellement au Bénin. « Nous avons aussi signé deux projets solaires en Afrique du Sud avec les deux plus grands retailers (commerce du détail, [ndlr]) locaux, tel que Shoprite ainsi qu’un industriel de renom Ceramic Industries. Pour la première fois, nous avons produit de l’électricité solaire dans cette zone. Nous venons également de signer au Maroc avec un important groupe industriel, pour une centrale de 5 MWc », affirme Gino Gauthier. 

De même pour l’Asie, « nous venons avec plusieurs grands noms d’industriels du textile ». Quant à l’Amérique latine, GreenYellow a récemment signé avec Oi Telecome, l’un des plus importants opérateurs de télécommunication au Brésil, pour lequel « nous allons installer de nouvelles centrales solaires, qui viendront compléter les 4 déjà mises en service en 2020. Nous avons également signé avec un grand distributeur de matériaux, de bricolage et d’aménagement, pour l’installation de centrales solaires pour plus de 7 MWc », ajoute-t-il. 

Mais la principale nouveauté du groupe concerne surtout son implantation en Europe de l’Est, plus précisément en Pologne. Les équipes « vont rayonner sur toute l’Europe de l’Est : Slovaquie, Hongrie, Roumanie, Bulgarie ». En s’alliant à Solarpro, principal opérateur du secteur photovoltaïque en Europe de l’Est, GreenYellow lance son premier projet solaire de 4 MWc en Bulgarie qui sera la plus grande centrale solaire en autoconsommation du pays. « Nous avons démarré les premiers travaux de notre premier projet en Europe de l’Est avec le groupe Solvay, par le biais d’un partenariat stratégique avec Solarpro, pour un beau projet de 4 MW », commente Gino Gauthier. Dans le cadre de ce partenariat, GreenYellow ambitionne de développer 100 MWc de capacité installée à l’horizon 2025.

Vers une trentaine de pays ?

GreenYellow ne compte pas s’arrêter en si bon chemin. La société présente dans plus d’une quinzaine de pays à travers le monde, entend multiplier ses implantations pour répondre à la demande croissante de ses clients. « Nous allons annoncer d’ici 15 jours un grand partenariat avec un gros industriel équipementier automobile que nous accompagnerons en efficacité énergétique dans une trentaine de pays où ils sont implantés. Ce type de contrats est une opportunité pour nous d’aller plus loin et de renforcer notre présence sur certaines zones, en lien avec nos clients et leurs besoins », nous fait savoir Gino Gauthier.

Par ailleurs, le groupe ambitionne d’accélérer son modèle de développement et prévoit de finir l’année « entre 80 et 85 millions d’euros d’EBITDA ». GreenYellow a « l’ambition d’atteindre 250 millions d’euros d’EBITDA pour 2025 ». Le groupe compte investir, sur la période 2021-2025, environ 1,9 milliard d’euros cumulés hors investissements des joint-ventures.
Toute l'information de cette rubrique est dans :
Environnement Magazine
Le magazine pour les acteurs et décideurs du développement durable et des métiers de l’environnement.
Découvrir
Acheter un numéro
[Vidéo] Le bus amphibie se jette à l'eau
Dernier numéro
N° 1793
Sommaire
Découvrir
S'abonner
Les numéros
Actu réglementaire
Ordonnance n° 2022-43 du 20 janvier 2022 relative à l'organisation du réseau des chambres d'agriculture à l'échelle régionale Lire
Rapport au Président de la République relatif à l'ordonnance n° 2022-43 du 20 janvier 2022 relative à l'organisation du réseau des chambres d'agriculture à l'échelle régionale Lire
Décret du 17 janvier 2022 portant classement, parmi les sites du département des Alpes-de-Haute-Provence, du site de l'éperon de Lurs (commune de Lurs) Lire
Arrêté du 14 janvier 2022 modifiant l'arrêté du 26 décembre 2016 fixant les modalités d'application du complément de la part liée aux fonctions en application de l'article 7 du décret n° 2016-1869 du 26 décembre 2016 fixant le régime indemnitaire applicable aux corps techniques de la direction générale de l'aviation civile Lire
Décret n° 2022-33 du 14 janvier 2022 modifiant le décret n° 2016-1869 du 26 décembre 2016 fixant le régime indemnitaire applicable aux corps techniques de la direction générale de l'aviation civile Lire
Arrêté du 13 janvier 2022 modifiant l'arrêté du 10 décembre 2021 fixant un contingent exprimé en puissance et en jauge pour la réservation de capacités aux fins de délivrance de permis de mise en exploitation de navires de pêche au mois de décembre 2021 Lire
Arrêté du 10 janvier 2022 relatif à l'appel aux services d'élèves des écoles vétérinaires françaises remplissant les conditions prévues à l'article L. 241-6 pour lutter contre l'influenza aviaire hautement pathogène Lire
Décision du 6 janvier 2022 portant délégation de signature (direction générale des infrastructures, des transports et de la mer) Lire
Décision du 6 janvier 2022 portant délégation de signature Lire
Décret n° 2022-8 du 5 janvier 2022 relatif au résultat minimal de performance environnementale concernant l'installation d'un équipement de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire dans un bâtiment Lire
Décret n° 2022-2 du 4 janvier 2022 relatif aux situations permettant de déroger à l'interdiction d'acquisition par l'Etat de produits en plastique à usage unique Lire
Décret n° 2022-1 du 3 janvier 2022 fixant, en application du cinquième alinéa de l'article L. 130-9 du code de la route, la procédure d'expérimentation de la constatation des niveaux d'émissions sonores des véhicules en mouvement par des appareils de contrôle automatique fixes et mobiles et modifiant le code de la route Lire
Décret n° 2021-1942 du 31 décembre 2021 modifiant le décret n° 2013-611 du 10 juillet 2013 relatif à la réglementation applicable aux îles artificielles, aux installations, aux ouvrages et à leurs installations connexes sur le plateau continental et dans la zone économique exclusive et la zone de protection écologique ainsi qu'au tracé des câbles et pipelines sous-marins Lire
Décret n° 2021-1941 du 31 décembre 2021 relatif à la responsabilité élargie des producteurs pour les produits et les matériaux de construction du secteur du bâtiment Lire
Décret n° 2021-1906 du 30 décembre 2021 modifiant le décret n° 2020-1651 du 22 décembre 2020 relatif au label national « anti-gaspillage alimentaire » en application de l'article L. 541-15-6-1-1 du code de l'environnement Lire
Décret n° 2021-1905 du 30 décembre 2021 pris en application de l'ordonnance n° 2021-1325 du 13 octobre 2021 réformant l'évaluation des biotechnologies et simplifiant la procédure applicable aux utilisations confinées d'organismes génétiquement modifiés présentant un risque nul ou négligeable Lire
Décret n° 2021-1904 du 30 décembre 2021 portant diverses dispositions d'adaptation relatives à la responsabilité élargie des producteurs Lire
Décret n° 2021-1903 du 30 décembre 2021 pris pour l'application de l'ordonnance n° 2021-235 du 3 mars 2021 relative à la durabilité des bioénergies Lire
Décret n° 2021-1902 du 29 décembre 2021 relatif à la sécurité des ouvrages hydrauliques autorisés, déclarés ou concédés en application du code de l'environnement ou du code de l'énergie Lire
Arrêté du 28 décembre 2021 portant agrément d'un éco-organisme de la filière à responsabilité élargie des producteurs des contenus et contenants des produits chimiques pouvant présenter un risque significatif pour la santé et l'environnement mentionnés au 7° de l'article L. 541-10-1 du code de l'environnement Lire
À lire également
Teréga sensibilise les jeunes sur les enjeux du « Biogaz »
Teréga sensibilise les jeunes sur les enjeux du « Biogaz »
Teréga devient mécène du projet « BIOGAZ » initié par le ministère de l’Éducation nationale, de la jeunesse et des sports en partenariat avec l’Association Française pour le Développement de l’Enseignement Technique (AFDET). Objectif : sensibiliser les jeunes aux énergies renouvelables et particulièrement aux procédés mis en œuvre au sein de la filière biogaz.
Waga Energy déploie ses unités WAGABOX à l'international
Waga Energy déploie ses unités WAGABOX à l'international
Waga Energy, spécialiste de la production de biométhane, obtient une subvention européenne de 2,4 millions d’euros dans le cadre du dispositif Innovation Fund – Small Scale. La somme sera utilisée pour cofinancer la première unité « WAGABOX » en cours de construction en Espagne.
Tout savoir sur : la rénovation énergétique des lotissements
Tout savoir sur : la rénovation énergétique des lotissements
Quels sont les apports d’un programme d’intérêt général (PIG) centré sur la logique d’appel d’offres groupé pour accompagner les copropriétaires dans un projet de rénovation énergétique globale de lotissements datant des années 1970 ? Eléments de réponses avec Nathalie Civelli, directrice de l’Habitat et du foncier de la Communauté d’Agglomération du Grand Chalon, et Laurent Gouthéraud, Responsable du service Habitat.
Les Assises européennes de la Transition Énergétique : la 23ème édition est ajournée !
Les Assises européennes de la Transition Énergétique : la 23ème édition est ajournée !
Le Grand Genève, la Communauté urbaine de Dunkerque, Bordeaux Métropole et l’Ademe, ont décidé de reporter la 23ème édition des Assises européennes de la Transition Énergétique, qui devait se tenir du 1er au 3 février 2022 à Genève Palexpo.
CVE lève 30 millions d'euros pour sa nouvelle filiale CVE Biogaz
CVE lève 30 millions d'euros pour sa nouvelle filiale CVE Biogaz
CVE, producteur français indépendant d’énergies renouvelables, annonce une levée de fonds de 30 millions d’euros auprès du gestionnaire d’actifs français SWEN Capital Partners. Ce financement est essentiellement destiné au développement de la nouvelle filiale CVE Biogaz.
Sunbooster lève 4,7 millions d’euros pour sa solution de protection des panneaux photovoltaïques 
Sunbooster lève 4,7 millions d’euros pour sa solution de protection des panneaux photovoltaïques 
Sunbooster, startup bordelaise spécialiste de l’optimisation des systèmes photovoltaïques, réalise un tour de table de 4,7 millions d’euros pour poursuivre son développement dans l’optimisation des conditions de fonctionnement des centrales solaires.
Synhelion et Ansys coopèrent pour développer des combustibles solaires
Synhelion et Ansys coopèrent pour développer des combustibles solaires
Synhelion, spécialiste suisse des carburants durables, s’appuie sur les outils de simulation d’Ansys afin de développer des combustibles solaires capables de remplacer les énergies fossiles et favoriser le développement des transports décarbonés.
Tous les articles ÉNERGIE
En partenariat avec
Événements
RailTech Europe 2022
8 Mars 2022
Talents For The Planet
11 Mars 2022
AUTONOMY PARIS
16 Mars 2022
+ d'événements
Emploi
- Responsable de Centre de Tri Déchets H/F
- Alternance - Assistant(e) Manager H/F
- Chargé(e) d'affaires BTP en génie climatique et énergétique
- Coordinateur(trice) Régional(e) Région Centre Val de Loire F/H
+ d’offres
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola.