Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration.
ACCEPTER TOUS LES COOKIES
LES COOKIES NÉCESSAIRES SEULEMENT
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Énergie > La Nouvelle Aquitaine ouvre le débat public sur le projet éolien offshore
ÉNERGIE

La Nouvelle Aquitaine ouvre le débat public sur le projet éolien offshore

PUBLIÉ LE 30 SEPTEMBRE 2021
LA RÉDACTION
Archiver cet article
La Nouvelle Aquitaine ouvre le débat public sur le projet éolien offshore
Le projet des deux futurs parcs éoliens seraient implantés sur la façade Sud-Atlantique. Crédits : Andrew Martin/Pixabay
La Nouvelle Aquitaine organise du 30 septembre au 30 janvier une consultation publique. Tous les publics de la région ou de France pourront donner leur avis sur le futur projet de construction de deux parcs éoliens en mer.

Les projets éoliens offshore se multiplient et les débats publics suivent le rythme. C’est au tour de la Nouvelle Aquitaine d’organiser plusieurs réunions publiques afin de recueillir les avis, recommandations et questions du public sur l’opportunité du projet, les possibles localisations et différentes caractéristiques et enjeux des deux futurs parcs éoliens en mer.

Pour atteindre son objectif de 40 % d’énergies renouvelables d’ici 2030, le gouvernement a jeté son dévolu sur la façade Sud-Atlantique. Il prévoit l’attribution d’un projet de parc éolien en mer posé d’une puissance comprise entre 0,5 et 1 GW d’ici 2022 pouvant s’implanter dans une zone de 300 km² au large d’Oléron.

L’État envisage « dès à présent la construction d’un second parc, d’une puissance pouvant aller jusqu’à 1 GW », au large de la Charente-Maritime.

Débat à un stade précoce du projet

Ce débat public intervient « à un stade très précoce du projet, alors que ses caractéristiques et son emplacement ne sont pas encore définis », peut-on lire dans un communiqué. Néanmoins, les porteurs du projet saisissent cette occasion pour obtenir l’éclairage du public sur les questions suivantes :

- Quelle devrait être la puissance du premier parc éolien posé, dans une fourchette comprise entre 0,5 et 1 GW ? Quelle serait la zone préférentielle pour construire ce parc au sein de la zone d’étude de 300 km² présentée au débat ? Au sein de la zone d’étude pour le raccordement, quel serait le corridor préférentiel associé pour le raccordement maritime et terrestre au réseau de transport d’électricité ?

- Pourrait-on réaliser un deuxième parc éolien posé d’une puissance pouvant aller jusqu’à 1 GW ? À l’intérieur ou en limite extérieure proche de la zone d’étude pour le premier parc, quelle serait la zone préférentielle pour construire ce deuxième parc éolien posé, dont le raccordement pourrait être mutualisé avec le premier ?

Organisation du débat

La Commission en charge du débat, présidée par Francis Beaucire, a préparé un débat en trois phases :

- Partage des connaissances en Octobre.
- Des ateliers participatifs sur une mise en perspective du projet au regard des enjeux de neutralité carbone de la France en 2050 et sur la conception de scenarios alternatifs (incluant le scénario zéro), en Novembre.
- Mise en partage de tous les arguments lors d’un festival « Energies & Océan » les 13, 14 et 15 Janvier à La Rochelle.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Saint-Gobain reçoit 3 millions d’euros pour décarboner
Saint-Gobain reçoit 3 millions d’euros pour décarboner
Photovoltaïque : Isowatt s’implante dans le Grand Est
Photovoltaïque : Isowatt s’implante dans le Grand Est
Suez signe avec Engie deux premiers PPA d'origine photovoltaïque
Suez signe avec Engie deux premiers PPA d'origine photovoltaïque
Savéol et Sill entreprises s'associent avec le groupe EDF pour décarboner leur consommation énergétique
Savéol et Sill entreprises s'associent avec le groupe EDF pour décarboner leur consommation énergétique
Tous les articles Énergie
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS