Certaines fonctionnalités de ce site reposent sur l’usage de cookies.
Les services de mesure d'audience sont nécessaires au fonctionnement du site en permettant sa bonne administration. Vous avez cependant la possibilité de vous opposer à leur usage.
REFUSER
ACCEPTER
CONNEXION
Valider
Mot de passe oublié ?
Accueil > Actualités > Énergie > Tribune | « Les réseaux de chaleur, une solution vertueuse à adopter de toute urgence ! »
ÉNERGIE

Tribune | « Les réseaux de chaleur, une solution vertueuse à adopter de toute urgence ! »

PUBLIÉ LE 20 OCTOBRE 2022
THOMAS MENUET, CHEF DE PROJET CHEZ CERTINERGY & SOLUTIONS ET NICOLAS BESSAGNET, DIRECTEUR COMMERCIAL DE LA CPCU
Archiver cet article
Tribune | « Les réseaux de chaleur, une solution vertueuse à adopter de toute urgence ! »
Thomas Menuet, chef de projet chez CertiNergy & Solutions et Nicolas Bessagnet, directeur commercial de la CPCU. Crédit : DR
Les réseaux de chaleur urbains sont aujourd’hui des solutions de chauffage particulièrement efficaces. Grâce à une production centralisée, ils desservent plusieurs usagers (bâtiments publics, logements collectifs, locaux tertiaires…) en énergie issue des énergies renouvelables ou de récupération et produite localement. Thomas Menuet, chef de projet chez CertiNergy & Solutions et Nicolas Bessagnet, directeur commercial de la CPCU, reviennent sur les avantages de cette solution.

Depuis qu’ils ont entamé leur mutation, les réseaux de chaleur se transforment et intègrent davantage dans leur mix énergétique des énergies renouvelables ou de récupération. Ils peuvent ainsi devenir une solution plus vertueuse pour chauffer des bâtiments résidentiels, industriels ou tertiaires dont les propriétaires ou occupants souhaitent réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Le raccordement des bâtiments aux réseaux de chaleur est de plus en plus encouragé. Avec le « classement », les collectivités et les gestionnaires de réseaux vont pouvoir systématiser le raccordement de nouveaux bâtiments aux réseaux de chaleur. Et seuls les réseaux vertueux seront concernés puisqu’il faut garantir une alimentation en énergies renouvelables ou de récupération supérieure à 50% pour en bénéficier.

Une solution à adopter de toute urgence

Le raccordement à un réseau revêt plusieurs avantages. Premièrement, dans un contexte de crise énergétique, le prix de l’énergie est moins soumis à des variations. Cela permet donc d’anticiper et de sécuriser une partie de ses achats d’énergie. Deuxièmement, cela permet de contribuer à la réduction des gaz à effet de serre liés au chauffage des bâtiments. Une réduction qui peut être valorisée sur les étiquettes énergie des bâtiments !

Troisièmement, de nombreuses aides existent pour inciter au raccordement à un réseau de chaleur. Ces aides (Certificats d’Economies d’Energie (CEE), Fonds Chaleur…) ne sont pas nouvelles mais certaines comme les CEE ont récemment été revues à la hausse afin d’accélérer les raccordements avant l’hiver. Une opportunité à saisir !

A Paris, la Ville et la CPCU s’engagent pour étendre le réseau

A Paris, le réseau de chaleur dessert déjà près de 425.000 équivalent-logements. L’ambition de la Ville et de la Compagnie Parisienne de Chauffage Urbain (CPCU) est de l’étendre afin de proposer une énergie locale, décarbonée et fiable à davantage de parisiens.

Le Conseil de Paris du 5 juillet 2022 a à la fois entériné le classement du réseau et adopté le 1er barème de raccordement qui améliore fortement les conditions d’accès au réseau de chaleur parisien via une réduction très importante des coûts de raccordements. Le projet bénéficie d’un soutien financier de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) et de la Région Ile-de-France.

La CPCU s’appuie également sur le levier des Certificats d’Economies d’Energie pour diminuer encore davantage les coûts du raccordement pour les clients et accélérer le développement du réseau de chaleur urbain.
PARTAGEZ
À LIRE ÉGALEMENT
Réseau de chaleur : Créteil intègre 80% d’énergies renouvelables et de récupération
Réseau de chaleur : Créteil intègre 80% d’énergies renouvelables et de récupération
CEE : Enalia devient Adeena
CEE : Enalia devient Adeena
Le Beaujolais dans le vert
Le Beaujolais dans le vert
Boralex met en service un sixième parc éolien en Bretagne
Boralex met en service un sixième parc éolien en Bretagne
Tous les articles Énergie
L'essentiel de l'actualité de l'environnement
Ne manquez rien de l'actualité de l'environnement !
Inscrivez-vous ou abonnez-vous pour recevoir les newsletters de votre choix dans votre boîte mail
CHOISIR MES NEWSLETTERS