EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ ÉNERGIE

Un « projet d'envergure » pour capter le CO2 dans les Pays de la Loire

Par la rédaction. Publié le 31 août 2023.
Un « projet d'envergure » pour capter le CO2 dans les Pays de la Loire
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Une demi-douzaine de partenaires ont annoncé vouloir investir pour capter et transporter 2,6 millions de tonnes de dioxyde de carbone par an de sites industriels situés dans les Pays de la Loire jusqu’au terminal d’export maritime de Saint-Nazaire.

Le captage et le transport du dioxyde de carbone (CO2) font leur trou en France. Le 10 juillet dernier, plusieurs partenaires ont officiellement annoncé le lancement d’un « projet d’envergure » de décarbonation dans le Grand-Ouest de l’Hexagone : le captage et le transport de CO2 d’origine industrielle dans les Pays de la Loire. Plus précisément, ce projet dénommé « GOCO2 », soutenu par la région des Pays de la Loire et le Grand Port Maritime de Nantes Saint-Nazaire (GPMNSN), a pour objectif de développer un programme d’investissement permettant le captage du CO2 sur les sites industriels concernés et son acheminement par canalisation jusqu’au terminal d’export maritime de Saint-Nazaire à destination des zones de stockage géologique permanent. Capacité estimée du projet ? 2,6 millions de tonnes par an à l’horizon 2030.

Les partenaires réunis dans GOCO2 sont : GRTgaz, sa filiale Elengy, qui exploite les terminaux méthaniers français, et les groupes industriels Heidelberg Materials, Lafarge, Lhoist et TotalEnergies. Ces derniers affirment être prêts à engager conjointement les études nécessaires au projet. Ils tiennent en outre à faire savoir que « GOCO2 représente un engagement concret et ambitieux pour accélérer la décarbonation des sites industriels du Grand Ouest de la France, en complément d’actions d’évitement et de réduction des émissions de CO2. »

Principalement situé sur les territoires de la Région des Pays de la Loire et de Nouvelle-Aquitaine, GOCO2 est aujourd’hui le projet de décarbonation le plus important de l’Ouest de la France en volume de CO2 capté et transporté. Il pourrait à terme, selon ses promoteurs, transporter et exporter jusqu’à 4 millions de tonnes par an de dioxyde de carbone en 2050, soit plus de 75 % des émissions industrielles du Grand-Ouest de la France à cet horizon. Ce projet s’inscrit dans la Stratégie de captage, d’utilisation et de séquestration du carbone mise en œuvre par l’État dans le cadre du plan « France 2030 » ainsi que dans l’appel à projets « Zones industrielles bas carbone » de l’Agence pour la transition écologique (Ademe).

GOCO2 bénéficie en partie d’infrastructures déjà existants au sein du GPMSNS. Il permettra à terme de transporter les émissions de CO2 provenant d’autres industriels du Grand-Ouest, ou du CO2 biogénique issu notamment de l’épuration du biométhane. « Il constituera également un atout pour attirer de nouveaux sites industriels sur le territoire en offrant un accès à une infrastructure de décarbonation », concluent les partenaires du projet.
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
2 novembre 2023
E’nergys nomme Jacques Gros au poste de directeur commercial et marketing Jacques Gros a pris ses fonctions le 1er septembre. Il a pour mission de développer l’entreprise, qui ambitionne de devenir un acteur clé de la performance énergétique en France.
E’nergys nomme Jacques Gros au poste de directeur commercial et marketing
22 novembre 2023
EDF investit 35 millions d’euros dans une usine hydroélectrique du Sud-Ouest Dans le cadre des programmations pluriannuelles de l’énergie (PPE), la centrale hydroélectrique de Montahut (34) va bénéficier d’un programme de surpuissance. Une première en France.
EDF investit 35 millions d’euros dans une usine hydroélectrique du Sud-Ouest
31 janvier 2024
TotalEnergies acquiert Kyon Energy, l’un des principaux développeurs allemands de projets de stockage par batteries en Allemagne Kyron Energy a développé 770 MW de projets, dont 120 MW d’ores et déjà opérationnels.
TotalEnergies acquiert Kyon Energy, l’un des principaux développeurs allemands de projets de stockage par batteries en Allemagne
Tous les articles ÉNERGIE
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
VIDÉO
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- PREVENTEUR HSE SITES INDUSTRIELS F/H
- Ouvrier / Ouvrière d'entretien des espaces verts
- CHEF DE PROJET SÉCURITÉ & ERGONOMIE F/H
- Ingénieur Système d’Information H/F
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola