EMPLOI
Construction Cayola
CONTACTS
INFORMATIONS IMPORTANTES
S'ABONNER
SE CONNECTER
EAU
RECYCLAGE
ÉNERGIE
TERRITOIRES
CLEANTECH
POLITIQUES
POLLUTIONS
BIODIVERSITÉ
MOBILITÉ
EMPLOI-FORMATION
À la une \ ÉNERGIE

La filière hydrogène se consolide en France

Par A.L.. Publié le 23 janvier 2024.
La filière hydrogène se consolide en France
Crédits : Hyvolution.
NEWSLETTERS
Archiver cet article
PUBLICITÉ
Alors que la Stratégie nationale hydrogène est en cours de révision, la filière, par la voix du président de France Hydrogène, Philippe Boucly, est revenue sur les faits marquants de l’année 2023. Elle organise son grand rendez-vous annuel – le salon Hyvolution – fin janvier à Paris.

« Le temps du déploiement est venu. » C’est en ces termes que Philippe Boucly, président de France Hydrogène, qui réunit 460 acteurs français de la filière (grands groupes, PME, collectivités…), est revenu sur les faits marquants de l’année 2023. Cadre législatif, marchés, recherche, formation… Bien des sujets ont fait l’actualité de la filière hydrogène française au cours de l’année qui vient de s’écouler.

Philippe Boucly s’est ainsi félicité du soutien continu et massif de l’Etat comme de l’Europe, avec la reconnaissance officielle du rôle de l’hydrogène bas-carbone. Dans l’Hexagone, Agnès Pannier-Runacher, alors ministre de la Transition énergétique, a annoncé, il y a quelques mois, l’adoption du décret relatif au dispositif de soutien à la production d’hydrogène décarboné. En outre, depuis 2018, l’Agence de la transition écologique (Ademe) a financé 35 « écosystèmes hydrogène ». De son côté, la plan France 2030 a contribué à débloquer pas moins de 5,2 milliards d’euros d’investissements publics-privés.

« Plus de 100 000 emplois à l’horizon de 2030 »

Plusieurs projets sont sortis de terre en 2023, que ce soit pour la production, le transport ou le stockage d’hydrogène décarboné. Parmi eux, figurent les projets d’ampleur Normand’Hy (400 millions d’euros d’investissement, 200 MW de capacité et une mise en service en 2026), HyVence (production photovoltaïque raccordée à des électrolyseurs), GravitHy (la première « gigafactory » de fer pré-réduit à l’hydrogène), HypSTER (le premier démonstrateur de stockage d’hydrogène renouvelable en cavité saline) ou encore HySow (600 kilomètres de canalisations permettant le transport de 16 TWh par an d’hydrogène décarboné).

Côté recherche et formation, Philippe Boucly souligne que « plus de 220 formations menant aux métiers de l’hydrogène sont recensées à ce jour ». « La filière recrute et offre d’ores et déjà des opportunités », poursuit-il, rappelant que « le potentiel est de plus de 100 000 emplois à l’horizon de 2030 ». Autre motif de satisfaction pour le président de France Hydrogène : « L’Europe est à la première place mondiale pour les dépôts de brevets. » Cocorico, le Commissariat à l’énergie atomique (CEA), l’IFP Energies nouvelles et le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) occupent les trois premières places du classement international des instituts de recherche qui déposent des brevets liés à l’hydrogène. Pour l’heure, 17 projets de R&D sont financés en France dans le cadre d’un PEPR (programme et équipement prioritaire de recherche), à hauteur de 83 millions d’euros.

Enfin, Philippe Boucly a terminé sa présentation par un mot concernant la révision actuelle de la Stratégie nationale hydrogène, publiée le 15 décembre et qui était en consultation jusqu’au 19 janvier dernier. Les objectifs à 2030 (6,5 GW d’électrolyse bas-carbone) et 2035 (10 GW) sont maintenus. « Mais on peut toujours aller plus loin… », a tenu à souligner le président de France Hydrogène.
 
Rejoignez-nous sur : LinkedIn, Youtube, Facebook et X.
À lire également
29 novembre 2023
Hydrogène : le projet H2med ajouté à la liste de Projets d’intérêt commun par la Commission européenne La Commission européenne a ajouté le projet de corridor européen d'hydrogène, H2med, à la liste de Projets d’intérêt commun (PIC). Celle-ci doit maintenant être approuvée par le Conseil et le Parlement européens, début 2024.
Hydrogène : le projet H2med ajouté à la liste de Projets d’intérêt commun par la Commission européenne
3 novembre 2023
Une canalisation de gaz biosourcée posée dans le Val-de-Marne Une canalisation de gaz fabriquée à partir de résidus de l'industrie papetière a été posée à Saint-Maur-des-Fossés dans le cadre d'un chantier de renouvellement du réseau.
Une canalisation de gaz biosourcée posée dans le Val-de-Marne
14 mars 2024
Ça chauffe entre l’Elysée et la Ville de Paris La Présidence de la République et la Compagnie parisienne de chauffage urbain viennent de signer un accord pour raccorder le Palais de l’Elysée au réseau de chaleur de la Ville de Paris.
Ça chauffe entre l’Elysée et la Ville de Paris
Tous les articles ÉNERGIE
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
VIDÉO
[Vidéo] Les entreprises s'engagent pour la biodiversité avec EcoTree
Toutes les vidéos
Dernier numéro
Hydroplus
Le magazine des professionnels de l’eau et de l’assainissement. (supplément d’EM)
Actu réglementaire
Le coup d'oeil
Newsletters gratuites
- Gratuites
- Différents thèmes au choix
- Spécialisées dans votre secteur

Nous contacter
✎ Proposer des sujets, communiquer sur nos supports ou besoin d'aide ?
Nous contacter
En partenariat avec
Événements
+ d'événements
Emploi
- Responsable Supply Chain F/H
- Animateur et informateur jeunesse ( f/h) F/H
- Responsable Fabrication Industrielle F/H
- Chargé de projets gestion des déchets H/F
+ d'offres
Information importante ▶
Environnement Magazine est un site du Groupe Cayola